Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

DVR 2013 : le stakhanoviste n’en a jamais assez !

10 Commentaires

Découvertes 2013 128

Après deux jours intenses en Avignon, voilà notre stakhanoviste à l’entrée du premier salon du Rhône septentrional. Les pieds en feu, mais le moral au beau fixe, il sait qu’il va déguster tous les crus réputés. Rien que ça, ça lui met la patate, mais pour combien de temps ?

Certes, les exposants y sont en nombre moins important, mais deux longues journées dans les jambes, ça se paie à un moment !

Il a choisi pour débuter, le village de Mauves sur la rive droite du fleuve. Là se tient le salon Cornas, Saint Joseph et Saint-Péray. Le décor, comme le temps qu’il fait, le refroidit un peu. Tout est gris, la salle comme le ciel, nous voilà loin du décor prestigieux du Palais. Mais aux cœurs vaillants rien ne fait obstacle. Et la perspective de déguster quelques jolies Syrah encourage le téméraire productiviste, il faut qu’avant le soir son carnet déborde de cuvées exceptionnelles.

???????????????????????????????Benoit Roseau

Fanck BalthasarFranck Balthazar

Guillaume GillesGuillaume Gilles

Jacques LemenicierJacques Lemenicier

Michael bourg (4)

Michael BourgJoahan et Louis ChezeJohan savoure un St Jo de Louis Chèze

Laurent CourbisLaurent Courbis

Mister GononMister Gonon

Stéphane RobertStéphane Robert

The Clape'sThe Clapes

The Coursodon'sGli Coursodoni

The Durand'sDie Durand

The Gripa'sLos Gripas

Vincent ParisVincent Paris

Une déception ou un retournement d’expression

Tout le monde se bouscule toujours dès l’ouverture au petit salon privé que tiennent les Hermitage. Ils n’aiment guère se mêler aux crus moins prestigieux qu’eux.

Ils devraient ! Car ils verraient que leur splendeur en a pris un coup !!

Mis à part 2 ou 3 producteurs, comme Delas ou encore le Domaine des Rémizières, les autres Hermitage présentés offraient une rusticité à faire fuir. Jamais, on ne les avait aussi mal perçus. Tanins rustiques, fruit grossier, du bois, de l’extraction, bref, étonnant pour le plus illustres des crus du nord. Partons vite au dernier salon, près de la gare de Tain, qui propose les Crozes. C’est l’endroit où Yann Chave nous sert son Hermitage, il nous plait, équilibré et bien dessiné. Pareil pour Gilles Robin qui inaugure le sien, un 2010 qui promet. Emmanuel Darnaud récupère petit à petit les parcelles de son beau-père Bernard Faurie, pas encore l’Hermitage…

RemizièreDomaine des Rémizières

Emmanuel DarnaudEmmanuel Darnaud

Découvertes 2013 256

Découvertes 2013 245Laurent Combier nous a ravi par la cohérence de sa gamme, faudrait absolument passer au Clos des Grives…

Dernier jour, Côte Rôtie l’enchantement

Un jeudi frais mais ensoleillé nous voit pénétrer, nous, le petit groupe des stakhanovistes, la der des der, la connexion Condrieu Côte-Rôtie.

Contrairement à la déception de la veille, les Côte-Rôtie nous ont charmées. Équilibrées, élégantes, du fruit, une matière onctueuse, des tanins civilisés quoique toujours bien présents, mais sans le sec d’avant, du jus, top.

Les Condrieu… qu’est-ce que c’est bon quand le minéral les tend. Le Viognier, pour ceux qui ne le savent pas, génère des vins peu acides avec un pH plutôt haut, résultat des vins qui peuvent avouer une certaine mollesse, sauf si une tension suffisante les rééquilibre, ils sont alors d’une élégance folle, j’adore ça !

Yves Gangloff fatigué mais sereinYves Gangloff fatigué, mais serein

Christine fait buvetteChristine Vernay fait buvette

Découvertes 2013 300

Découvertes 2013 392Famille Gerin

Découvertes 2013 395

Découvertes 2013 346André Perret

Découvertes 2013 377

Découvertes 2013 355François Villard

Découvertes 2013 342

le fils Barge nous fait l'article (1)

le fils Barge nous fait l'article (3)Le fils Barge nous fait l’article

Découvertes 2013 407

Voilà, les portes de Découvertes se referment.

Vivement dans deux ans!

Ciao

MarcDécouvertes 2013 335

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

10 réflexions sur “DVR 2013 : le stakhanoviste n’en a jamais assez !

  1. Bon, ben, Laurent Courbis a toujours son petit ventre, les Clape sont aussi barbus que la dernière fois, et François Vilard toujours aussi rigolard. Plus de photos qu’en Avignon, Marc, était-ce la fatigue?

  2. Un petit voyage à 5, un des ces 4, au Nord du Sud, ça vous dit? Moi oui!

  3. Pour info, la sélection Rhône Nord 2011 de Decanter

    http://www.decanter.com/wine/labels/34234/slideshow/0/top-northern-rh-nes-2011#slideshow

    Ton avis, Marc?

  4. Un Van Hellemont peut en cacher un autre ou « Jim Budd is infectious ».
    Marc, c’est normalement des textes un peu décalés, mais des textes, des explications, de la curiosité (une qualité à mes yeux).
    Quand il avait 30 ans, ces mêmes textes étaient parfois un peu barges et – toujours à mes yeux – parfois chiants. Nous nous sommes cordialement crêpés le chignon à ce sujet plusieurs fois.
    Ensuite, avec l’âge, il a écouté mes conseils (joke) et il a commencé à discipliner un peu ses textes. En effet, le gaillard a toujours quelque chose à dire, cela je le reconnais. S’il n’était pas de droite, on s’entendrait même bien.
    Mais là, aujourd’hui, je découvre un autre MVH : pas de texte, des photos. On croirait parcourir Jim’s Loire. Enfin, attention, chez Jim, il y a souvent des textes, mais il y a toujours beaucoup de photos.
    On va laisser le dernier mot au Ténébreux, un (très) ancien de Paris Match, qui se souvient de sa feuille de chou : « la mauvaise fois des mots, le poids des photos (à scandale) ».
    Signé: padresanvergognus

  5. De droite, Marc? Pas l’impression. Note que je m’en fous. En plus, en Belgique, ça ne veut pas dire grand chose.

    Hervé

    • C’est vrai, je ne sais pas pourquoi Luc affirme ça!? Ce doit être un truc du style prêcher le faux pour savoir le vrai. quant aux rapport photos/texte, il y a du texte, certes un peu plus court que d’habitude, je fais rarement de longues diatribes, mais la différence, c’est qu’il y a aujourd’hui beaucoup plus de photos que d’habitude. C’est tout. Et je reprendrai ma bargitude pour les prochains épisodes.
      Marc

      • Bien vu, Marc : moitié provoc » (comme d’hab.) ; moitié vérité.
        Tu aimes les événements mondains, acceptes de participer à des sorties un peu « hypermédiatisées » et as une approche élitiste des bonnes choses. En plus, tu ne critiques pas systématiquement ceux « qui ont réussi ».
        Tu sais que, pour moi, la réussite sociale/financière en elle-même est suspecte, voire criticable in se. Il ne s’agit pas de jalousie, j’insiste, simplement de décence. Et personne n’est obligé de partager mes vues. En vieillissant, je pense que la notoriété elle-même est une tare. Je n’ai jamais discuté de ces aspects de mes convictions avec ma psy. Or, maintenant, elle n’est plus ici bas. Il me semble qu’occuper une position en vue implique forcément un « binz », une arnaque. Note que, sur certains points (élitisme notamment), je ne suis pas exempt de culpabilité non plus. Ça te va comme réponse ? Faute d’être limpide (même dans mon esprit), elle est sincère.

  6. avec photos… et légendes : de gauche à droite …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 11 296 autres abonnés