Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Un mail à la mer

9 Commentaires

Voici une quinzaine de jours, j’ai eu l’outrecuidance d’envoyer un courriel au directeur général d’une grosse structure viti-vinicole d’un pays étranger. 

Je voulais juste lui dire que j’avais apprécié ses vins (deux venaient d’être primés aux Vinalies) et que moyennant quelques efforts de communication (une présentation de vins en Europe, par exemple) et quelques aménagements marketing, je ne doutais pas que ceux ci puissent un jour trouver un public plus large de consommateurs à l’exportation.

Je ne lui vendais rien. Je ne lui demandais rien.

Heureusement, car je n’ai toujours pas reçu de réponse.

Je ne m’en offusque pas. Je ne suis qu’un petit journaleux, le Monsieur est un grand Directeur, il n’a pas que ça à penser.

Ou bien le processus de réflexion, dans une telle institution, est-il à rapprocher de celui des Ents, chez Tolkien – vous savez: « tout ce qui vaut la peine d’être discuté doit être discuté longtemps » – car la vie des Ents est aussi longue que celles des arbres.

Ou bien n’ai je pas une vision exacte de sa situation. Peut-être les emails adressés à son organisation sont-ils d’abord recopiés au burin par des scribes qui les gravent sur des plaquettes de marbre?

Ou bien est-il d’usage, dans ce pays, de ne jamais répondre aux étrangers.

Ou bien, encore, la coutume locale veut-elle qu’on ne relève sa boîte mail qu’une fois par mois?

Si c’est le cas, c’est bon à savoir! Si jamais un courant d’affaires se développe (j’allais dire quand même!) entre l’Europe et ce pays, les importateurs devront être prévenus.

Je n’ai pas cité le nom du pays (même si ça me démange), parce que je ne veux pas être contreproductif . Il y a là-bas des gens qui y croient, qui bossent, qui font leur possible, je dois penser à eux.

Je me demande tout de même si les têtes pensantes de cette entreprise, et au delà, de ce pays, ont réellement une ambition vinicole.

Hervé

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

9 réflexions sur “Un mail à la mer

  1. Il y a peut-être une explication simple : un anti-spam très virulent ?

  2. Ce n’est pas la seul possibilité, avez vous rédiger un bon mail et un titre pas trop vendeur de rêves du genre « Vous pouvez augmentez votre marché grâce à … » ce qui a dus être perçu comme de la vente.

    Ou encore si on veux aller loin dans le sarcasme, il n’est tout simplement pas intéresser ?

  3. C’est du second degré, Mr Lalau ? Vous êtes resté bloqué à l’heure d’hiver ?

  4. De quel pays s’agit-il ? De quels vins ? De quelle société ? Si ça te démange, moi aussi. Ici, on peut tout dire, me semble-t-il ?

  5. Si je suis bien le blog d’Hervé Lalau, et par recoupement avec les quelques éléments ici, on est peut-être
    au Mexique ?
    Allez, on veut savoir…

  6. Hervé, j’avoue ne pas bien comprendre.
    Me suis levé à 5h45’, ai préparé mon RV de 10 h (au Crédit Agricole), puis ai passé 1h40 avec une conseillère attentive et intelligente. Ai avalé 2 morceaux de saucisse de Toulouse, un bol de riz, une part de cake au chocolat et 2 tartines au speculoos (diabète !!!!). Ensuite, j’ai taillé pdt 4 heures la dernière parcelle sur Estagel (quelques bourgeons déjà !!!).
    Est-ce de la fatigue de ma part ?
    Donc, tu écris à un mec qui ne te connaît pas, par mail.
    Le quidam ne te répond pas.
    Et alors ? Cela arrive 1.000 fois par mois, non ?

  7. Et je te dis pas ce que j’ai enduré aujourd’hui… D’ailleurs va falloir que j’pense à ma DRM…

  8. Étonnant ? pas vraiment :

    Le mois dernier j ai effectué semblable démarche vers une cave coop célèbre du grand sud  » ADJ » à Limoux (je balance !)
    à l adresse du service commercial.
    j ‘y émettais qq remarques sur la belle présentation ,les choix de cépages , le contenu de leur contr’étiquette aux informations rédigées par des marketeurs sans doute pas sommeliers et encore moins vignerons
    leurs rares flacons sont présents chez qq cavistes de la Manche où l’on est encore au cidre en semaine et à la belle bouteille du dimanche

    Des remarques et suggestions simplistes mais pas de critiques négatives , bref une envie de mieux cibler les produits
    et j aime bien leurs vins – enfin ceux que l on trouve en rayons,le toujours rapport Q/P correct.

    nul accusé de réception comme pour H L : RIEN

    qu en conclure ?
    comme vous autres :
    ces structures n ont pas une personne dévolue à l écho des clients ou pas le temps ou possiblement des chiens de garde anti-spam robotiques obtus!

    Suite à un achat j ai eu l occasion de correspondre avec une productrice de foie gras du Gers croisée sur un salon : non seulement elle a répondu mais par téléphone et donné rendez vous sur son stand l an prochain !

    What Else ?
    jp g

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 11 099 autres abonnés