Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Le vin que tout le monde attend

4 Commentaires

Il existe en ce bas monde un vin qui répond aux attentes des consommateurs.

???????????????????????????????

De presque tous les consommateurs d’ailleurs, sauf les ronchons qui n’aiment que leur bibine.

Des amateurs au quidam, tous âges confondus, tous le trouvent, quand ils le dégustent, à leur goût.

La raison en est simple.

Ce vin offre un joli fruit, des accents floraux, des épices délicates.

Il est fluide, léger (cela ne veut pas dire dilué !) et frais.
Ses tanins sont présents mais souples, ils apportent la structure et l’accroche, pourvoyeuse de relief et d’accroche avec les repas.
Il est généreux, convivial et rafraîchissant.

Il s’adapte à moult repas; il est par conséquent un excellent compagnon de table.

En plus, il se négocie à un prix des plus raisonnables, même quand d’aventure, il ajoute le nom d’un cru sur l’étiquette.

Seul souci? Il suffit de montrer l’étiquette pour que notre fameux consommateur recule de trois pas.

???????????????????????????????

C’est du Beaujolais !

"Je n’aime pas ça et je n’en bois pas".

-"Mais si mon gars, tu viens de vider ton verre avec bonheur".

 

La réputation de l’appellation s’est pris un costaud coup dans l’aile avec l’usure progressive des Beaujolais Nouveau. Cette image négative occulte la belle production, celle qui refuse la thermovinification pour offrir des rouges à la fois gourmands et profonds.

Le BBB, le bon, le beau, le Beaujolais, on devrait tous aimer ça. On commence d’ailleurs à être de plus en plus nombreux à reconnaître la valeur des Crus, des Villages et de quelques agréables génériques. Mais, il y a encore du chemin à faire des chaumières aux grandes tables.

Pour mieux les découvrir, il faut aller à la rencontre des associations, il y en a 3 qui défendent la succulence de leur production. Cette année, elles ont tenu salon le même jour au même endroit. Une initiative rare (on préfère en général la concurrence à la synergie) à marquer d’une pierre blanche.

???????????????????????????????

Saint-Lager et ses fameux passages protégés

Cela se passait à Saint-Lager (qui n’est pas le patron des brasseurs) et s’appelait B.B.B.: Bien Boire en Beaujolais. On pouvait y déguster les vins d’une centaine de vignerons répartis en trois sites selon leur association.

Beaujoloise, Beaujolaise et Beaujol’Art ont dans leurs rangs ce qui se fait de mieux en Gamay beaujolais, tout un lundi n’a pas suffi pour tout déguster.

 

???????????????????????????????

???????????????????????????????

???????????????????????????????

D’un salon à l’autre sous le pâle soleil de midi

???????????????????????????????

???????????????????????????????

Matthieu Mélinand du Domaine des Marrans

???????????????????????????????

Jean-Gilles Chasselay du Domaine éponyme

Beaujolais 3 salons (86)

Le P’tit Max et Matthieu Lapierre

???????????????????????????????

Richard Rottiers

Un conseil, allez-y l’an prochain.    

???????????????????????????????

Le Fleurie de Julie Balagny

Ciao

??????????????????????????????? 

Marc

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

4 réflexions sur “Le vin que tout le monde attend

  1. J’y étais et je confirme. Rapport qualité-piaisir/prix étonnant.

  2. Je connaissais la Holy Hand Grenade (Life of Brian) mais pas Saint Lager (beer village)

  3. Pour ma part, je n’ai JAMAIS été réfractaire au Beaujolais ! Que ce soit le pifou à grande lampée ou les Crus ! :D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 10 515 autres abonnés