Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Un petit goût des Antipodes, originalités australiennes

2 Commentaires

Un Riesling dégusté à Bruxelles, un très vieux vin de Grenache apprécié à Perpignan, voilà de quoi se pencher sur la production australienne qui ne se cantonne pas à l’unique Shiraz ou le sempiternel Chardonnay.

 Steingarten (5)Photo Éric Boschman

Un vignoble récent

Si notre Vieux Continent connaît la vigne depuis belle lurette, voire quelques millénaires, l’Australie doit, elle, attendre le début du 19es pour voir apparaître le premier plant. Depuis, elle a bien rattrapé le temps perdu et est devenue l’un des vignobles les plus dynamiques de la planète.

 Carmichael_Irrawang_Vineyard_and_Pottery_1839

 Flashback

Le premier pénitencier anglais se construit en 1788 sur l’île-continent. Quelques années plus tard, une première vague d’immigration installe une population d’origine européenne au sud du pays. Cette main-d’œuvre permet le développement du vignoble. Celui-ci sert avant tout à alimenter le marché britannique en vins secs et mutés (style Porto). Nous sommes vers 1850 et l’organisation viticole axée sur l’exportation voit se développer des entreprises de tailles importantes pour l’époque. Elles donneront naissance à la philosophie de marque qui régit encore aujourd’hui le commerce du vin australien. Ainsi, parmi les dix premières marques de vin mondiales, trois sont australiennes (Accolade Wines et Treasury Wine Estate). Sans oublier l’implantation de géants étrangers comme Pernod Ricard.

L’effort de qualité

Il a débuté au sortir de la deuxième guerre mondiale par le développement des cépages «internationaux» allié à une modernisation des méthodes culturales et processus de vinification. Armés dès lors pour l’export, les vins australiens ont tout doucement suscités un engouement grandissant. Chardonnay, Cabernet, Shiraz et d’autres accompagnent depuis, de temps à autres, nos soirées ou nos repas.

 Steingarten (10)

 Photo Éric Boschman

Le Riesling au pays des kangourous

Qui pense vins australiens, imagine tout de go l’or clair d’un Chardonnay ou la sombre robe d’un Shiraz, deux cépages bien emblématiques de la production australe. Le Riesling n’y est toutefois pas à négliger ! Cépages importants, ses volumes le place à la deuxième place mondiale après l’Allemagne, mais devant l’Alsace

Steingarten en Barossa

La plus célèbre région de la province de South Australia se partage en deux vallées contiguës Eden et Barossa. Située à 70 km au nord-est d’Adelaïde, la capitale, elle fut en partie colonisée, au 19e s, par des migrants germanophones. Depuis, le Riesling fait partie de l’héritage culturel et cultural de l’état.

 Steingarten (3)Photo Éric Boschman

Jacob’s Creek Steingarten Riesling

Une vieille histoire… Après une traversée de 4 mois, le Bavarois Johann Gramp, âgé de 18 ans, débarque en Australie en 1837. Dix ans plus tard, il plante son premier vignoble sur les rives de la Jacob’s Creek. Le domaine familial passe le siècle et voit se succédé les générations. Parmi les fleurons de sa gamme, le Riesling Steingarten, littéralement jardin de pierre. Il porte bien son nom, planté sur une saillie rocheuse, les ceps y poussent dans plus de cailloux que de terre.

 

 Steingarten Riesling

Riesling Steingarten 2010 Barossa

Citrin, il avoue d’emblée sa fascination pour les envolées hydrocarbures, des raisins secs et une grosse pincée de poivre viennent s’accoler à l’élan minéral. En bouche, un éclat fruité semble transpercer les papilles de traits de lychee, de pêche blanche et de mirabelle. L’accent pétrole se nuance de fumée, les épices s’amplifient et contribuent à l’incision linguale. Un Riesling bien sec et d’une grande pureté.

Même les grosses entités peuvent offrir des vins de qualité…

 

Seppeltsfield Wines

Une légende australienne, les 130 millésimes de Seppeltsfield !

Les premiers Grenache sont plantés près d’Adélaïde en 1850 par Joseph Seppelt, un marchand de tabac et de liqueur. Son objectif, élaborer des vins doux à l’image des Porto. La cave entame sa production dix années plus tard. Rapidement devenue trop exiguë, Benno, le fils de Joseph, décide de construire de nouveaux chais. Ils sont inaugurés en 1878. Benno y entrepose les barriques et décide pour commémorer l’événement de garder dans un coin le meilleur tonneau pendant 100 ans. Il fera la même chose chaque année. Aujourd’hui, il y a un peu plus de 130 millésimes consécutifs dont le dernier mis en bouteille est le 1913 ! Le vin est gardé 100 ans avant la mise.

100 year old barrel store 3

Un vin incroyable qui ressemble à un extrait, un concentré, un peu à l’image d’un véritable aceto balsamico di modena igp, 1 goutte suffit à nous ravir.

 Seppeltsfield 100

1913  100  year old Para Vintage Tawny

Presque noir, plus onctueux que fluide, le vin accroche sa sombre robre au cristal du verre. Ses parfums évoquent la gentiane, le cacao, la réglisse mâtiné de pâte d’amande et de caramel brûlé, ses épices parlent d’Orient, cumin, sésame grillé, sauce soja. En bouche, une goute suffit, tellement les arômes explosent en notes intenses où l’amertume prédomine. Un bitter racé, nuancé de douceur et de fraîcheur. On y retrouve le chocolat noir moucheté d’épices et de condiments. La longueur semble infinie. Même avalé, il reste en mémoire longtemps.

Le domaine riche de 200 ha produit d’autres vins, secs et doux, dont une collection moins prestigieuse de tawny qui s’échelonnent depuis les années 1882 et toujours disponibles.

 Seppeltfields2

Si vous en rencontrez un flacon, n’hésitez pas l’expérience en vaut vraiment la peine.

www.seppeltsfieldcentennialcollection.com.au

  

Ciao

 certificate_of_authenticity_for_seppeltsfield_centennial_collection

Marc

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

2 réflexions sur “Un petit goût des Antipodes, originalités australiennes

  1. When I was a little baby my mama would serve me tawny in a mug

    That old Seppeltfields at home !

  2. Pingback: Libé food aime : Un petit goût des Antipodes, originalités australiennes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 10 511 autres abonnés