Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Méditerranéen, le Malbec?

8 Commentaires

Les contre-étiquettes sont une source quasi-inépuisable d’inspiration pour les oenophiles… et les journalistes naturellement goguenards que nous sommes. Qu’elles soient informatives, banales, inutiles, choquantes… ou erronées, comme c’est le cas de celle-ci.

Contre étiqueete curieuse (1)

On y lit que le Malbec est un cépage… méditerranéen! De quoi choquer plus d’un ampélographe, car il est on ne peut plus Atlantique.

Ses parents s’appellent Prunelard (un vieux Cépage du Tarn) et Magdeleine Noire (une Charentaise qui a également enfanté le Merlot).

Quand aux endroits où on le trouve aujourd’hui (à part peut-être les Pouilles… et Limoux), ils sont eux aussi atlantiques, que ce soit sur la rive Est de l’océan (Cahors, Bordeaux) ou sa rive Ouest (Argentine).

Contre étiqueete curieuse (2)

Le plus drôle, c’est que l’étiquette fait bien mention de cépages atlantiques comme les Cabernets ou le Merlot…

Quoi qu’il en soit, Limoux, aire partagée entre un versant atlantique et un versant  méditerranéen, est donc une des rares AOC de France avec Cabardès, Malepère et Lavilledieu, à pouvoir proposer des assemblages cabernet-syrah. Les Australiens n’ont qu’à bien se tenir!

Marc et Hervé

PS. Et le vin? Correct. Les épices sont bien là, la contre étiquette ne ment pas. Quant à la richesse aromatique, au fruit généreux, c’est une autre histoire. Mais là, on entre dans le subjectif.

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

8 réflexions sur “Méditerranéen, le Malbec?

  1. Mes amis, c’est chercher des poils aux oeufs : la vigne, toute la vigne, est une plante méditerranéenne, voire même mésopotamienne ou persique. Alors, pour les quelques centaines d’années durant lesquelles les bons moines l’ont disséminée dans les contreés froides, on ne va pas ergoter. Gilgamesh la connaissait, bien avant feu M. Frêche ou même Chaban-Delmesh … Pour vous dire vrai, en plus, l’assemblage de l’eau et du feu ne m’a que très rarement séduit (oui, je sais, Trévallon ….). Allez, on se lache : dans les 4 appellations que vous évoquez, jamais je n’ai trouvé un seul vin rouge qui me plût, ja-mais. J’admets qu’il y en a que je n’ai jamais goûtés. C’est normal, j’habite à une heure de route (et suis passé là hier, en revenant de livraison en clientèle).

  2. Pardon de ramener ma science, à défaut de fraise, mais j’ai rencontré un excellent Malbec 2011 chez Rémy Soulié, dans le secteur de Saint-Chninian et sa partie argilo-calcaire. Le domaine est bio depuis 1960 et Rémy est un type super ! Voir ici : http://www.domainedessoulie.fr

  3. L’origine du cépage Malbec, c’est le piémont des Pyrénées Atlantiques, point! Sinon, on peut écrire n’importe quoi, Grenache cépage austral, Cabernet-Sauvignon vieux cépage provençal, Merlot cépage suisse…

    Marc

  4. Je dirais même plus, le Malbec (ou Côt) a donné son nom à la famille des cotoïdes, qui comporte aussi le Tannat, la Negrette et le Manseng Noir (mais pas les Petit et Gros mansengs).
    On ne va pas en faire un fromage, même un Ossau-Iraty, mais juist is juist.

  5. Pour moi, on vient tous d’Olduvai. J’aimerais d’ailleurs que mon fils aîné en revienne aussi, et vite ! Enfin, lui c’est plutôt Kromdraai.

  6. Hij moet alleen in Krk omdraaien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 11 296 autres abonnés