Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Ce qui va vraiment saouler les Français

5 Commentaires

Si ce n’est déjà fait, je vous invite à consulter le nouveau site conçu par Vin & Société, intitulé Ce qui va Vraiment Saouler les Français

C’est précis, percutant. Et surtout, c’est vrai.

Il n’est que temps pour le secteur viticole dans son ensemble de s’employer à réfuter les arguments fallacieux des anti-vins.

hollande

Attention, demain, diffuser cette photo de François Hollande sera peut-être illégal… 

En plus, à force de lois, de règlements, de décisions de justice, s’il ne le fait pas tout de suite, il n’aura peut-être même plus le droit de le faire demain. En France, en tout cas.

Lisez donc vous-même à quelle sauce on veut nous manger!

Moi, ils me saoulent déjà depuis longtemps. Et comme ils disent: "Si j’écris tout le bien que je pense de ce vin, faut-il que j’appelle l’avocat avant ou après l’article"?

Vin & Société va en appeler à François Hollande. Mais notre président a-t-il encore une influence face au lobby des prohibitionnistes?

Et que vont-en faire nos amis de la grande presse?

Mme Le Monde va-t-elle cesser de copier-coller les études bancales de Mme Hill et consorts? M. Figaro va-t-il arrêter de se la jouer schizo entre le supplément santé, qui illustre systématiquement ses article sur l’alcoolisme avec un verre de vin (même quand l’article ne parle pas du vin) et les jolies pages vin de l’ami Burtschy?

Alors si vous aimez le vin, sa culture, ses hommes, ses femmes et ses territoires, et surtout, si vous aimez la liberté, allez y de votre petit clic, soutenez cette action, interpelez vos députés, vos maires, vos élus, tos ministres, tous ceux qui sont à votre service, et non à celui d’un lobby, aussi puissant soit-il!

Hervé

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

5 réflexions sur “Ce qui va vraiment saouler les Français

  1. Bien sûr, on a envie de soutenir l’action. Mais je suis allé sur le site mentionné (pourquoi pas de lien dans votre article ?) et j’ai recherché, en vain, la source – loi, décret, …- de l’inquiétude dont le site se fait l’écho : "on s’apprête" ; "le vin serait jugé nocif". Qui on ? Pourquoi et comment le conditionnel ? Bref, je m’apprêtais à signer l’appel. J’attends d’être mieux informé avant de me manifester.

  2. Où sinon, on recoupe les info, avant de les diffuser…

    "Ces mesures vivement dénoncées par la filière viticole – et notamment l’interdiction de communiquer sur Internet – n’ont en fait jamais été retenues par la mission interministérielle.

    A l’origine de cette confusion, une simple « erreur de copier-coller », comme nous l’a expliqué au téléphone Stéphane Idrac, chargée de la communication pour la MILDT :

    « Non, rien de tout cela n’est dans la version finale du plan de lutte gouvernementale, c’est une erreur de maquette, déjà corrigée sur le site. Une erreur de copier-coller… Ces quelques lignes dénonçant la promotion en ligne du vin de devaient pas y figurer.

    D’ailleurs, aucune de ces mesures polémiques du rapport Reynaud [un rapport d’expertise initial, où apparaissent ces recommandations concernant l’interdiction de la communication en ligne sur le vin et l’augmentation des taxes, ndlr] n’a été retenue par la MILDT.

    Les associations d’addictologues en sont même mécontentes et nous le reprochent… »

    Concrètement, le seul passage du « plan » de la MILDT relatif à la communication en ligne est le suivant :

    « Les recherches sur le packaging des produits, la présence des marques et des produits dans les médias, y compris en ligne, seront encouragées. »

    On est assez loin d’une volonté explicite de censurer l’alcool, et donc le vin, sur Internet.

    Concernant une augmentation des taxes sur le vin, le gouvernement a donné un premier démenti il y a quelques mois. Il semble aujourd’hui que seuls les vins aromatisés, soit une catégorie vraiment à part, puissent le cas échéant être concernés.

    En clair, il s’agit d’un bon gros malentendu, que la MILTD, coupable d’une « erreur de copier-coller », et Vin et société, qui s’est peut-être un peu emballé en créant un site dédié et en mobilisant tous ses réseaux, devraient pouvoir dissiper autour d’un verre…"

    • Vous conviendrez avec moi, Monsieur "Relisez vos sources", alias sdf.regfv@ri.com, qu’il n’y a pas que le problème du copier-coller (qui prouve quand même que le gouvernement y a pensé) et d’internet qui est abordé dans le site de Vin & société. Et la réaction de l’inénarrable M. Nau sur Slate montre bien qu’il faut choisir son camp. J’ai choisi le mien, celui du vin et tant que la loi Évin sera appliquée avec autant de sévérité à l’encontre de la communication du vin, je me battrai pour que cela change.

      Par ailleurs,quand on veut donner des leçons, on donne au moins son nom. La prochaine fois, peut-être?

      Hervé Lalau

      • Bravo pour cette réponse (celle de nos blogueurs) : quand l’on a rien à se reprocher l’on s’identifie.
        Puis on prend un ton différent, moins donneur de leçon (ou hautain), surtout ici, sur un blog qui parle de conviviaux, agréables.
        Pour ce qui est de la coquille du copier/coller, je crois que le gouvernement en est une grosse de coquille (sans entrer dans un débat politique) car s’en prendre à la filière vin en général, c’est scier la branche sur laquelle le pays est assis (aspects économiques, historiques et j’en passe).
        Défendons nos terroirs et nos produits qui en sont issus.
        Vive le vin.
        Th MARIOTTO.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 10 294 autres abonnés