Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Chasse-la, cette idée !

8 Commentaires

Idée saugrenue que le Chasselas ne vieillit pas !

J’étais en Suisse, Canton de Vaud, la semaine dernière. Le Léman reflétait avec intensité les derniers rayons d’un soleil finissant (dans le lac, évidemment).

258

Au Domaine des Abbayes, propriété de la ville de Lausanne, quelques vieux millésimes de quelques vignerons des alentours étaient servis. Quelques années récentes, mais aussi des années septante, huitante et nonante. Comme ce remarquable 1993 de Christophe Chappuis, certes miellé, mais offrant une fraîcheur incroyable grâce au léger reliquat de carbonique. Et puis ce côté inattendu aux allures de gelées de groseille, notes particulières de fruits rouges.

 ???????????????????????????????

Ou encore les Dézaley Chemin de Fer de Luc Massy qui proposait un 2003 confit comme on pouvait s’y attendre, mais avec une fraîcheur encore amplifiée par la tension minérale qui rendait croquant l’abricot sec et le litchi. À l’inverse son 1998 offrait une structure aérienne des plus élégantes, tout en raffinement sur des amertumes délicates d’amande et de réglisse, suivi d’une longueur épicée de poivre blanc.

 ???????????????????????????????

Avant d’aller manger un morceau, les trois vins de Salomon Dubois, Dézaley 2001, 1990 et 1985 m’ont encore agréablement surpris. Beaucoup de finesse pour cette petite série de Chasselas axée sur la fluidité qui rend la texture de ces blancs des plus agréables. Ils coulent frais et parfumés de fruits blancs avec des envolées florales de violette et de de fleurs d’oranger. Nuances aromatiques qui s’amplifient avec l’âge.

244 

Aussi le Dézaley 1979 du vignoble de la Ville de Lausanne, un dernier exemple de longévité. Le plus curieux, c’est que ce Chasselas, comme les autres, présente très peu de traces d’évolution. Il reste frais, presque vivace, mais sans aucune agressivité et vous offre fruit et épices avec une générosité presque catholique…

 001

033

Faut dire que j’étais bien coaché, voire subtilement surveillé, par Alexandre Truffer de Vinum (édition francophone) et blog Roman du Vin http://romanduvin.ch et Laurent Probst du blog Vins Confédérés http://vinsconfederes.ch. Ensemble nous avons partagé l’agréable menu de l’Auberge de l’Onde à Saint Saphorin en compagnie de deux vignerons émérites du Lavaux, Blaise Duboux et Pierre Monachon.

Les vins servis étaient cette fois récents. Mais nouvelle surprise, la découverte du Grand Cru Calamin. Je le connaissais de nom sans jamais y avoir vraiment prêté attention, ce fut une révélation. Autant le Dézaley, autre Grand Cru du Lavaux, ils sont deux, plaît par sa structure élégante, son raffinement, voire parfois sa légèreté extrême, autant le Calamin étonne par sa puissance retenue, la profondeur de son langage, la complexité de ses réparties, il bluffe les papilles.

Le Calamin 2012 de Blaise Buboux m’a ravi et a fait un tabac avec l’écueil du féra fumé, poisson du lac déjà pas facile à apparier avec un vin, fumé c’est encore plus compliqué. Il aurait fait merveille avec la lotte enroulée de lard grillé sur lit de lentille. Le délicat Dézaley 2012 de Pierre Monachon régalait l’amuse-bouche, version miniature du papet vaudois, spécialité locale faite de saucisson au chou cuit sur lit de poireau (prononcé porau) et pomme de terre.

Le Calamin, c’est une coulée de terre qui a englouti au moyen âge le village en-dessous et s’est arrêté avant de plonger dans le lac. Le sol offre plus ou moins les mêmes composants d’origine morainique que le Dézaley mais en version chamboulée et certes avec une fraction argileuse plus importante. Un Grand Crus renommé que son voisin, mais à découvrir absolument.  

 ???????????????????????????????

Ce qu’il y a aussi de génial à l’Auberge de l’Onde, c’est Jérôme Aké Béda, ivoirien d’origine, il s’est pris de passion pour le vin et s’avère dithyrambique quand un Dézaley passe à sa portée.

www.aubergedelonde.ch

 

Le Chasselas n’est pas qu’un !

Aujourd’hui, presque l’entièreté du vignoble est plantée de Chasselas Fendant Roux, mais il existe bien d’autres variétés de Chasselas avec chacun leur particularité. Louis-Philippe Bovard du domaine éponyme a créé un conservatoire du cépage, on y compte 18 variétés. Trop jeune plantation pour vraiment mettre en évidence les différences entre individu, L-Ph B en fait néanmoins déjà quelques micro-cuvées. L’avenir est à la variété, merci pour cette recherche, certes encore il y a peu à contre-courant.

??????????????????????????????? 

Pour en finir avec le Chasselas, voici quelques coups de cœur dégustés lors de la « Dégustation d’Arrivage » sorte de primeur du dernier millésime en bouteille.

 

Dézaley Grand Cru cuvée Médinette 2012 Domaine Bovard

Élégant, délicatement frais avec une légère impression sucrée et le confort buccal d’un jus de reine-claude.

??????????????????????????????? 

Calamin Grand Cru cuvée Vincent 2012 Domaine Blaise Duboux

Il nous offre ses jolies rondeurs et ses expressifs fruits blancs à la chair croquante. Belle longueur sur les épices.

 303

Saint-Saphorin Les Manchettes 2012 Domaine Monachon

Bien savoureux, à la texture onctueuse et bien confit en bouche avec la fraîcheur amère et délicate de l’amande.
???????????????????????????????

Yvorne Grand Cru Maison Blanche 2012 Château Maison blanche

Très précis sur les fleurs et les fruits blancs sublimés par une fraîcheur éclatante.

 ???????????????????????????????

Aigle Grand Cru Clos du Crosex Grillé cuvée des Immortelles 2012

Un vin vinifié en amphore et qui propose une dynamique superbe qui vous emporte dans son maelström minéral.

 

Le Chasselas, une expérience à tenter…

 

Ciao

251 

Marco

 

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

8 réflexions sur “Chasse-la, cette idée !

  1. intéressant, généralement les vins suisses on ne les trouve qu en suisse. Dommage….Ensuite, quel dose soufre ?

  2. Très intéressant, Marc, merci ; la Suisse, c’est pas loin …un petit tour en Savoie / Haute-Savoie, histoire de se préparer le palais, franchissement de la frontière ou traversée du lac en bateau, et ça y est, on regarde les Alpes enneigées et le Chablais calé dans les vertigineuses banquettes lausannoises , un bon verre de chasselas à la main. Magique.
    Ton prochain voyage exotique ?

    PS : quel est le prix des millésimes actuellement à la vente ? J’ai des souvenirs de prix très élevés, mais il y a plusieurs années (avant l’euro).

    • Salut Georges, les prix reste raisonnables, il faut compter pour un cru de La Côte par exemple, entre 10 et 15 franc suisse prix départ cave. Quant à mon prochain voyage, il me mènera au même endroit que toi!
      Marc

  3. A propos de dosages en soufre, cette obsession avec les chiffres me fait penser au mot d’un ingénieur de Rolls Royce qui, répondant à un journaliste qui le questionnait sur le nombre de canassons sous le capot d’une Silver Shadow (ou Silver Ghost, je n’en sais rien), avait cette réponse parfaite ; "suffisamment, Monsieur".

    • D’accord avec toi David, il faut toujours que quelqu’un la ramène avec une question pseudo technique, alors qu’une question sur la qualité, le goût, le caractère serait plus intéressante.
      Marc

  4. L’occasion de saluer l’ami Laurent Probst …

  5. Je suis presque jaloux des magnifiques photos réalisées par Marc ! Oui, nous avons passé un beau moment en Vaud, sans trop se soucier de questions techniques, mais en essayant de nous faire plaisir le plus souvent possible.
    J’en profite pour saluer Marc, bien évidemment, mais aussi laurentg, qui vient de conquérir un nouveau trophée dans sa carrière de dégustateur.
    Laurent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 10 239 autres abonnés