Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

#Carignan Story # 212 : La formidable échappée de Caraguilhes

2 Commentaires

Je ne suis pas cycliste pour deux sous, même si je l’ai été dans ma jeunesse, mais je suis frappé par la recherche du dessin qui, à l’aide de petites reines rassemblées, forme une belle grappe couleur lie de vin. « L’échappée belle » est la dernière-née d’un domaine pour lequel j’ai la plus haute estime, le Château de Caraguilhes, un des fleurons de l’appellation Corbières Boutenac que j’ai toujours connu comme étant défenseur à la fois du cépage Carignan et de la culture des vignes en biologie (certifié en 1987) depuis que Lionel Faivre l’a repris en mains dans les années 60 à son retour d’Algérie. Il est bon de savoir que cette zone viticole en plein massif des Corbières, à une trentaine de kilomètres de Narbonne et à l’abri de cette crête boisée connue sous le nom de La Pinada, peut être considérée comme un des hauts-lieux du Carignan languedocien avec encore quelques vénérables spécimens en pleine production.

Photo©MichelSmith

Photo©MichelSmith

Ici, le terrain est idéal : argilo calcaire à la base, il est recouvert d’éboulis calcaires sur des poudingues du miocène, c’est l’archétype du lieu-dit La Forge. Un peu dur à appréhender au départ, complexe, serré, pour ne pas dire engoncé dans son élevage que l’on pourrait croire boisé mais qui reflète la nature sauvage qui voisine les vignes. Je sais que je vais faire rire autour de moi, mais je crois beaucoup en l’échange intime que peut avoir la vigne avec la chaleur des cailloux et les essences qui courent autour créant ainsi son univers. C’est simple : Caraguilhes, c’est un écosystème composé de 135 ha de vignes au milieu de 500 ha de garrigue. On sent qu’Étienne Besancenot (rien à voir avec le politicien), le directeur du domaine, ainsi que Pierre Gabison, son patron et propriétaire, sans oublier Bruno Averseng, le chef de culture amoureux des abeilles, ont une sincère passion pour ce coin des Corbières. C’est cette passion commune qui se dessine quand d’aventure on croque les vins (superbe rosé !) au point que l’on a du mal à comprendre pourquoi les guides classiques sont aussi frileux à leur égard.

Photo©MichelSmith

Photo©MichelSmith

Classiquement, j’ai conservé cette bouteille entamée durant 5 jours au réfrigérateur en y goûtant un peu chaque soir. Au fil des dégustations, le vin me réjouissait de plus en plus. Jusqu’à ce qu’il devienne tendre, voluptueux, mais ferme et tenace en bouche, finement fruité, délicatement truffé, marqué par des tannins toastés enrobés de ciste et de cade et une chaleur intense mais étale, non violente, presque veloutée même. La finale est particulièrement soignée et je pense que ce vin ne sera pas « opérationnel » dans un verre face à une belle tablée avant 3 ou 4 ans. On lui réservera un lièvre à la broche. Et si on l’attend plus longtemps, le gigot d’agneau s’imposera sans mal. Au fait, ce vin estampillé Boutenac est probablement le plus Carignan de tous puisqu’il affiche officiellement 85 % de ce cépage. Je ne serais pas surpris qu’il y en ait plus, mais je suppose que c’est pour la forme qu’on lui a adjoint un peu de Mourvèdre et un poil de Syrah.

Son prix : 19 € départ cave. Le prix d’un grand vin.

Michel Smith

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

2 réflexions sur “#Carignan Story # 212 : La formidable échappée de Caraguilhes

  1. Merci Michel pour ce juste retour des choses, le Chateau de Caraguilhes est pour moi aussi l’une des references de son Appellation! Je n’ai pas encore eu la chance et le plaisir (sans doute) de gouter cette Cuvee au nom evocateur, une belle idee de cadeau en tout cas pour tous les amateurs de la Petite Reine et du cepage roi que vous cherissez tant, le beau, le grand,… le Carignan !

  2. Alors là, j’suis gâté ! Comme compliment, y’a pas mieux ! Merci Albin et OUI, le Carignan de Caraguilhes est un beau cadeau ;-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 10 212 autres abonnés