Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Les 5 de l’été. Marre du rosé ? Buvez des blancs du Sud-Ouest!

5 Commentaires

La domination des vins rosés dans les propositions de « vins d’été » me gonfle sérieusement. Je n’ai pas grand chose contre le vin rosé : il y en a de très bons et j’en bois. Ce qui me désole, c’est cette mode de les proposer partout et n’importe comment, comme s’il n’y avait rien d’autre de buvable pendant les mois d’été. Et la majorité est, comme toujours, sans grand intérêt.

L’autre jour, j’ai vidé ma cave d’échantillons de vins rosés de tous les flacons reçus cette année et pas encore dégustés. Sur 15 bouteilles ouvertes, j’en aurai bu une seule avec un peu de plaisir. D’accord, ils ne sont pas chers (sauf en Provence), et on peut les boire avec une large gamme de mets, mais est-ce que cela suffit pour ne consommer que cela pendant les mois chauds ?

Pour échapper au diktat du rosé, je prône donc un retour massif vers le vin blanc. Et, si vous cherchez des vins blancs abordables, vous ferez bien d’investiguer les ressources du Sud-Ouest de la France. La semaine passée, j’ai dégusté une petite série de vins blancs de Gascogne, auquel j’ai ajouté un blanc de Bergerac et deux du Bordelais pour avoir une vision un peu plus large de cette région qui jouit, globalement, d’un climat océanique pas trop chaud; ce qui est, pour moi, un des meilleurs en France pour l’équilibre de ses vins blancs.

Et la gamme des cépages, bien que souvent dominée par le sauvignon blanc, est assez diversifiée pour offrir une déclinaison de saveurs sans perdre un ingrédient essentiel d’un vin blanc : la sensation désaltérante apportée par l’acidité. Petit et gros manseng, colombard, ugni blanc, sémillon, chardonnay, l’en de l’el, mauzac et bien d’autres, plus rares, se présentent à nous selon la zone ou l’appellation. Et tous les vins que j’ai dégustés, comme l’essentiel de l’offre de la région, se trouvent entre 4 et 9 euros en prix de vente public, et très majoritairement entre 4 et 6. Qui dit mieux ? Rarement le Val de Loire, du moins pour des vins de bon niveau et hormis le cas spécifique de Muscadet. Sûrement ni la Bourgogne ni l’Alsace. Et les blancs du Grand Sud me semble très majoritairement trop lourds pour les mois d’été, et les bons se vendent bien plus chers. Non, les meilleurs rapports qualité/prix en matière de vins blancs sont à chercher, en ce moment, dans le sud-ouest, parole de gascon adoptif !

Voici ma petite dégustation et sélection (à partir d’une série deux fois plus grande). J’ai envie d’appeler cela Les 5 de l’Eté.

IMG_6105

Domaine de Bazin 2013, IGP Côtes de Gascogne (colombard et ugni-blanc) : prix 6 euros

Ce vin, vinifié par l’excellente Cave de Plaimont, qui est le géant de la région, mettrait tout le monde d’accord comme apéritif d’été, ou avec quelques fruits de mer. Son nez est frais mais délicat, car ses arômes perçants n’ont rien d’agressif dans le registre de fruits blancs et agrumes. Une texture ronde mais sans aucune lourdeur entoure une acidité vibrante pour donner un vin salivant et bien équilibré, doté d’une bonne persistance. Un bon plaisir simple.

IMG_6107

Domaine de Miselle 2013, IGP Côtes de Gascogne (colombard et gros manseng) : prix 5 euros

Le nez est plus riche et complexe que celui du vin précédent, car il intègre une note de fruits exotiques à une base d’agrumes. Bien structuré, avec un léger fond d’amertume qui lui donne de la longueur. Ce délicieux vin de caractère ne vaut que 5 euros ! On pourrait bien l’associer à toutes sortes de plat d’été. Je ne vois pas d’autres appellations en France capables de produire ce genre de rapport plaisir/prix.

IMG_6109

Domaine de Perreau 2013, Montravel. Prix, environ 5 euros, cépages sauvignon blanc (80%) et sémillon

Ce vin d’une jeune vigneronne qui vient de reprendre un domaine familiale m’a séduit par son nez discret mais précis, aux touches d’agrumes, et son toucher très fin qui évite tout excès de type végétal. D’une finesse surprenante pour un un prix si doux. La légèreté de son alcool (11,5%) est un autre atout considérable pour les journées chaudes. Atout qui malheureusement est devenu de plus en plus rare.

 

IMG_6111

Château Martinon 2013, Entre-deux-Mers. Prix 6 euros, 60% sémillon, 30% sauvignon blanc, 10% muscadelle

J’aurai pu choisir entre de nombreux excellents vins de cette appellation très connue mais trop peu aimé en France. Mais j’avais celui-ci sous la main et cela tombait parfaitement bien car il est aussi d’une grande régularité tout en se singularisant en incluant une majorité de sémillon dans son assemblage. Son très joli nez à de la complexité. En bouche le vin semble vibrant et minéral (je déteste utiliser ce mot mais je ne vois pas un autre pour décrire la sensation !), ferme mais frais, parfaitement équilibré et bien gourmand.

 

IMG_6113

Chateau de Bonhoste, cuvée Prestige 2013 (sauvignon blanc, sauvignon gris et sémillon : prix 9 euros)

Ceux qui mettent une sorte de point d’honneur à détester, par principe, tout vin qui rencontre le bois ferait mieux de passer leur chemin et de laisser ce très beau vin à d’autres qui gardent l’esprit ouvert. Car le bois (fermentation en barriques avec élevage de 6 mois) y est parfaitement dosé et intégré. Le nez est aussi plaisant qu’élégant, et l’élevage ne masque pas la qualité du fruit. Textures et saveurs sont suaves mais pas dominés par l’élévage et une jolie fraîcheur pointe en finale. Voilà un vin raffiné qui irait bien avec de plats de poissons grillé ou à la vapeur. C’est un peu plus cher, mais cela les vaut.

 

Oui, on peut trouver plein de bons blancs pour l’été dans le grand sud-ouest, et ce n’est qu’un début !

 

David Cobbold

 

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

5 réflexions sur “Les 5 de l’été. Marre du rosé ? Buvez des blancs du Sud-Ouest!

  1. Très juste Auguste ! Touriste vagabond, va donc faire un tour du côté de Saint-Mont ou va t’égarer dans les bastides de l’Entre Deux Mers !

  2. Merci pour cette superbe sélection même si je n’en ai pas marre du rosé ;)

  3. C’est l’exception qui confirme la règle, bien sûr, mais je tenais à signaler que le Mâconnais propose des blancs (de chardonnay) de belle facture et souvent à prix très très sages. Et puisque tu as cité une coopérative, Plaimont, j’en cite une aussi: la Cave de Viré Clessé et une cuvée, Terres Burgondes. Pour ce prix, c’est remarquable et en plus, presque tous les ans.

  4. Très belle sélection merci. J’avais en effet constaté que le Sud Ouest produisait des blancs atypiques et délicieux et au rapport qualité prix unique. J’y sois d’autant plus sensible que je suis d’une micro région viticole pour son vin et spécialement son sauvignon et ses vins blancs. Je veux parler de la toute jaune AOC des vins du Haut Poitou. Appellation la plus méridionale du val de loire et située à 15 kms au Nord de Poitiers. Une poignée de vignerons y proposent Sauvignon blanc et/ou rose (Fié gris) et Chardonnay. En blanc principalement. Vinifiés en sec ou 1/2 sec.

    L’appellation produit aussi des rouges.

    Et ce sont des vins friands, fruités, vraiment agréables et donc comparables en cela à votre sélection. N’hésitez pas à les goûter, ils sont une autre alternative aux autres appellations réputées en blanc et au rapport qualité/prix étonnant.
    A consommer dès l’apéritif et sur fruits de mer, poissons fumés et cuisinés, fromage de chèvre…

    Principaux domaines pour l’amateur :
    Domaine de la Rôtissserie
    Domaine de la Tour Beaumont
    Domaine de Villemont
    Domaine de la Treille Guérin
    Ampelidae

  5. Globalement d »accord, David, surtout pour Bazin et Miselle qui m’ont bien plu. La Cave de Plaimont continue de sortir des flacons agréables et au rapport qualité-prix étonnant. Quant à Miselle, cher au regretté Luis Ocaña, la famille Chevallier s(efforce de sortir le meilleur des sables fauves de la région. Pour les rosés, il en est de tellement bons (pas seulement e n Provence, voir côté Malpère ou Bourgueil) que ce serait sacrilège de les sacrifier sur l’autel du ras-le-bol des rosés !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 11 316 autres abonnés