Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Cabrol, un grand du Cabardès, un grand tout court

2 Commentaires

Le domaine de Cabrol se situe aux confins du joli village d’Aragon, dans l’AOP Cabardès. Il compte 21 ha de vignes assez dispersées, entre garrigue et oliviers, et pour partie, sur cailloutis calcaires. Ses vins démontrent bien la singularité de cette appellation située sur deux versants, atlantique et méditerranéenne.

Je sais, c’est la promesse du Cabardès, son positionnement. Sa nouvelle tradition – je dis nouvelle, parce que la syrah, notamment, n’est pas si ancienne en ces terres. Mais certains la tiennent mieux que d’autres, cette promesse.

photoAu domaine de Cabrol, les vignes jouent à cache-cache avec la garrigue et les oliviers (Photo © H. Lalau 2014)

C’est le cas de Claude Carayol, qui non seulement la respecte, mais la transcende.

Pour deux de ses cuvées, il a choisi d’illustrer par l’exemple la dualité du Cabardès. Ceci se remarque des l’étiquette: Vent d’Est, pour les vignes sous influence méditerranéenne. Vent d’Ouest, pour les vignes exposées au climat atlantique. Et l’assemblage va de pair.

Mais passons à la dégustation: ici, il n’y a rien à jeter…

Cabardès 234

Dans les vignes… et les cailloux calcaires (Photo © Marc Vanhellemont 2012)

Vin de France Blue Note 2013

La bombe fruitée du domaine, le vin plaisir par excellence. Confiture aux 5 fruits, réglisse. « C’est un vin facile », lance Claude. Mais diablement séduisant.

Cabardès Vent d’Ouest 2008

Le Cabernet domine, la syrah complète. Cela donne un vin poivré, où le café vert s’allie aux épices douces comme la réglisse. Belle profondeur.

Cabardès Vent d’Ouest 2003

Laurier, herbes de la garrigue au nez. En bouche, c’est assez chaud, mais pas sec. Finale sur des notes de gibier et d’humus.

Cabardès Vent d’Est 2012

Quelle belle fraîcheur! Au nez, de l’olive noire, de truffe, de la cerise noire, c’est un festival de senteurs; la bouche est dans la lignée, à la fois riche, veloutée et assez fraîche, grâce à une point de salinité en finale.

photo

Vent d’Est 2012 (Photo © H. Lalau 2014)

Cabardès Vent d’Est 2007

Truffe, vieux cuir, laurier, un vin encore très jeune, qui ne manque pas de  fruit en finale, ni de longueur. La féconde du Midi.

Cabardès La Dérive 2009

Nez super élégant – cassis, mûre, cerise de Bâle. Le boisé est là, mais discret, fondu; la bouche mélange épice et fruit noir. C’est chaleureux, mais pas lassant. Vinification classique en demi muid.

photoClaude Carayol (Photo © H. Lalau 2014)

En sortant de la cave, je me suis fait une drôle de réflexion: ici, le vigneron parle à peine, il s’exprime d’abord à travers ses vins. Il fait plus qu’il ne raconte, c’est reposant.

Et s’il y a un jour des grands crus en Languedoc, celui-ci devrait en être.

 Hervé Lalau

 

 

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

2 réflexions sur “Cabrol, un grand du Cabardès, un grand tout court

  1. Et Aragon, c’est là où/que Edouard Fortin possède ses quelques vignes, la victime de l’attentat perpétré l’an passé (par qui ?) contre le Domaine de Ventaillole. Selon mes infos, il pourrait bien y élever son nouveau chai (Domaine des Quatre Pierres), a minima sans doute.

  2. J’ai parcouru cette appellation que certains disent hybride, d’autres fascinante (mais ils sont beaucoup moins nombreux); assez pour me rendre compte qu’il y a là un intérêt particulier pour des vins extraordinaires quand ils ont la facture de la production de Claude Carayol
    Marco

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 10 905 autres abonnés