Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin


8 Commentaires

Bourgueil vertical tasting: 100 overshadows 1893!

Image

Bourgueil: 1947 to 1893

The September 2013 issue of Decanter magazine included my article on the ageing qualities of Loire Cabernet Franc, which was based in part by the remarkable tasting that Les 5 du Vin had enjoyed in the cellars of Lamé Delisle Boucard in early June 2012.

Decanter is always published at least a month in advance, so the September edition came out in late July when France was on holiday. It was only after La Rentrée that it was picked up in the Loire and, especially in Bourgueil.

I suppose I should not have ben surprised that it was the score of 100 points given to the 1893 Bourgueil from Lamé that made the news. Decanter has recently changed their policy to require points up to 100 to be awarded to wines cited in articles. Philippe Boucard of Lamé Delisle Boucard was contacted and interviewed by La Nouvelle République and Radio France Bleu.

Although when I take part in judging at wine competitions I use marks as I’m required to do, I prefer to avoid using marks and certainly never use them on Les 5 du Vin or Jim’s Loire. I have always found marks pretty meaningless – difficult to shoehorn a wine’s intrinsic qualities into a set of marks even before you consider the circumstances and ambiance, when it was drunk.

Although I’m delighted that the  ‘perfect score’ caught the media’s attention, I would have much preferred that it was the mythical bottle from 1893 that captured the attention in its own right rather than I gave it 100 points. It was an extraordinary occasion to climax an amazing tasting with a wine of 120, still in possession of its faculties.

The wine yes but more than that – a reflection on all the events that had taken place in Bourgueil, France and the world during that intervening period. A 100-points doesn’t start to cover that. It is entirely inadequate. It makes no more sense than noting railway engine numbers.

It would be good to think that the wine world and wine enthusiasts will one day overcome the addiction to scores – to hurl away the numerical crutch or at least take it down to the nearest charity shop.

1 Corinthians 13:11 sums it up perfectly: ‘When I was a child, I spoke like a child, I thought like a child, I reasoned like a child. When I became a man, I gave up childish ways.’

J-ElvisCUss


12 Commentaires

Le marathon de fin janvier

Des photos, peu de texte

Roussillon concours Grenache 128

Cette année, c’est à Perpignan que tout a commencé. La veille de la Convention d’affaires autour des Rencontres du Muscat se tenait le premier Concours International des Grenaches du Monde. Ce style de compétition est dans l’air du temps, mais ce dernier me semble bien plus intéressant que celui du barbant Merlot ou de l’usant Sauvignon, sans parler de celui du Chasselas…

Roussillon concours Grenache 019

la belle couleur d’un Grenache ambré

Pour les résultats www.grenachesdumonde.com/fr

Le souci de cette première mouture, l’absence de pointures. Il y avait bien quelques belles bouteilles, mais les grands ténors du genre manquaient à l’appel. Mais ne faut-il pas toujours un round pour rire avant de se faire envahir par une nuée de flacons prestigieux ? Un vœu pieu, certes.

Les Grenaches venaient d’Australie, d’Afrique du Sud, du Brésil, d’Espagne, de France, d’Italie et de la République de Macédoine, soit 364 vins en compétition. L’avantage du Grenache ou plutôt des Grenache, c’est qu’ils existent en plusieurs couleurs et de l’effervescent au VDN;  de quoi ne pas s’ennuyer!

Roussillon concours Grenache 032

Un vin incroyable! Il développe des amertumes sucrées superbes, j’y reviendrai, 1913 a été le dernier millésime mis en bouteille; le suivant, l’année prochaine, ce sera 1914 – une année particulière…

Millésime Bio 2013 (49)

Enchaînement avec Millésime Bio, déjà la 20ème  édition. Et sincèrement une montée en qualité assez remarquable. Quelques belles découvertes de cépages, de nouveautés, …

et quelques potes rencontrés

Florian Andre

Avec Frédéric David, Florian André a acheté 1 ha à Châteauneuf, ils l’ont coupé en deux et tiré au sort le côté à conduire

Frédéric David

Malgré le même terroir (derrière La Gardine), l’élevage différent en fait deux vins proches mais… différents

Passage au « off » de Palavas. Les offs sont un peu le sel des ins, ils se renforcent les uns les autres, drainent plus de visiteurs.

Millésime Bio 2013 (98)

Millésime Bio 2013 (104)

Vient après la Percée du Vin Jaune. Cette année, c’est le village de Voiteur au pied de Château-Chalon qui accueillait ce grand évènement jurassien.

Percée 2013 036

On y a connu toute les saisons, du matin ensoleillé à la fuite sous la neige fondante et la grêle mêlée, une expérience humide que j’ai trouvée amusante.  

Percée 2013 034Percée 2013 058Percée 2013 067

Le Salon des Vins de Loire termine le parcours avec une étape au off de Renaissance au Grenier St Jean. L’affluence y est toujours surprenante, l’ambiance fait penser au marché moyenâgeux, bigarrée, pleine de rencontres exaltantes.

Percée 2013 082

Michel Augé du Domaine des Maisons Brûlées

Le lendemain, le Salon, son Blog Wine Trophy, ses allées peuplées, et l’idée de déguster les satellites ligériens, de la Côte Roannaise au Gros Plant Nantais.

Percée 2013 098

Vincent bosse.

Percée 2013 099

Michel s’ennuie (et Dominique Hutin compatit)

Percée 2013 091

Nous, on déguste de la Côte Roannaise…

Percée 2013 124

ou ce superbe Gros Plant.

Percée 2013 134

Ou encore, clin d’œil, un vieux Bourgueuil 1974, chez Lamé Delisle Boucard (Johan Degroef, d’IVV, a l’air d’apprécier).

Ciao

Roussillon concours Grenache 021

Marc

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 10 860 autres abonnés