Le monde du vin est formidable, n’est-il pas ?

Et une fois de plus, c’est le service alerte du site de Decanter qui me l’apprend en premier – et en Anglais s’il vous plaît ! – vers 11 heures ce mercredi matin. Au passage, je me demande ce que foutent nos sites Français côté infos ! Allons droit au but car la nouvelle est de taille. Jugez donc : Hubert de Boüard et sa ravissante fille, directrice générale de surcroît, Stéphanie, ont choisi Vinexpo Asia pour annoncer qu’ils allaient célébrer à leur manière le millésime 2012. En effet, pour marquer leur passage cette année-là en GCCA (les initiés comprendront), ils ont trouvé un gadget monumental qui ne manquera pas de faire grimper (encore !) les prix de leur monument, le Château Angelus. Chaque étiquette de ce millésime portera une inscription en or de 21.7 carats ! Bon, même si ça peut faire craquer les braguettes de nos collectionneurs millionnaires, pour ma part, comme dirait ce brave Chirac lorsqu’il cause à sa chère Bernadette, ça m’en touche une sans faire remuer l’autre. Je vous laisserais donc glaner si le cœur vous en dit les dernières infos et les indispensables précisions concernant les bijoux de famille de ce brave Hubert dans la sphère mondiale qu’est devenue Internet.

Delphine Nobiron du Domaine des Granges et Jérémie Mourat du Clos Saint-André (entre autres) à Mareuil. Photo©MichelSmith
Delphine Nobiron du Domaine des Granges à Brem et Jérémie Mourat du Clos Saint-André (entre autres) à Mareuil. Photo©MichelSmith
Le père Philippe, Alban et Vincent Orion du Domaine éponyme. Photo©FrançoiseBertrand
Philippe, le papa, Alban et Vincent Orion du Domaine éponyme. Photo©DR

Car de mon côté, j’ai plus sympa à proposer : bien au dessus du Bordelais et de ses frasques dorures, juste en dessous de l’embouchure de la Loire, une modeste appellation morcelée en quatre ilots (Vix, Brem, Pissotte, Chantonnay et Mareuil) totalisant à peine guère plus d’un demi-millier d’hectares. Une aop nommée Fiefs Vendéens, avec des gars et des filles comme je les aime qui se la pètent juste un peu pour faire parler de leurs vins en offrant aux journalistes qu’ils invitent pour deux jours intensifs de découvertes, rillons et huîtres à tours de bras, sans parler des mogettes et des gâches.

Mathieu Coirier, de Pissotte©MichelSmith
Mathieu Coirier, de Pissotte. Photo©MichelSmith
Le président Frantz Mercier, des Vignobles Mercier. Photo©MichelSmith
Le président Frantz Mercier, des Vignobles Mercier. Photo©MichelSmith
Thierry Michon à l'accordéon dans ses vignes de Brem. Photo©MichelSmith
Roi de la biodynamie, Thierry Michon joue de l’accordéon pour ses vignes de Brem. Photo©MichelSmith

Je commence par quelques photos, quelques figures de l’appellation, et une toute prochaine fois je vous causerais de leurs vins rosés dont certains m’ont fait craquer. Juste pour dire que parfois notre métier est plein d’embûches : d’un côté le strass et les paillettes ; de l’autre la sincérité et la simplicité. Pas besoin de vous faire un dessin, vous avez compris où je me situe…

Et c'est dans le sol que l'on trouve les Fiefs ! Photos©MichelSmith
Et c’est dans le sol que l’on trouve les Fiefs ! Photos©MichelSmith

En clair, c’est ce que l’on appelle un teasing… À la semaine prochaine !

Michel Smith

 

 

 

3 réflexions sur “Le monde du vin est formidable, n’est-il pas ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.