Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

A la santé de Ludwig!

2 Commentaires

Vous savez que j’aime le vin et la musique; et même, parfois, mélanger les deux.

Aussi, quand j’ai visité Mayer am Pfarrplatz, j’ai été doublement servi. Pensez, ce joli Heuriger d’Heiligenstadt a hébergé le grand Beethoven. Ce n’est sans doute pas le seul, d’ailleurs, car le compositeur, venu prendre… les eaux sur les conseils de son médecin, a épuisé pas mal de logeurs dans la bourgade. Il y a aussi pris les vins. Et vous savez quoi: on peut toujours les boire!  Bon, pas le même millésime, bien sûr; mais le même type de vin.

IMG_5139

Beethoven was here

En effet, ici, le vignoble est en grande partie complanté, et n’a guère changé depuis 1802 – même le phylloxéra n’a pas détourné les Viennois de leur vieux système, alias « Gemischter Satz » (qui possède d’ailleurs depuis peu sa propre DAC).

Alors buvons à la santé de Ludwig!

_392_5_fafaee1db92808dc95d78681def1642b

Mayer am Pfarrplatz, le Heuriger

Vous avez dit “ Heuriger”?

Le Heuriger est une spécificité autrichienne datant de… Joseph II. Il donne le droit à un vigneron d’ouvrir une taverne où il pourra écouler sa propre production uniquement, et proposer une petite restauration.

A l’origine, n’y était servi que le vin de la dernière récolte, d’où son nom (heuer veut dire « cette année »)

On en trouve à Vienne (où une association les réunit, « Der Wiener Heurige »), mais aussi ailleurs dans le vignoble autrichien, et même dans le Sud de l’Allemagne.

On a assisté ces dernières années à une diminution du nombre de Heurigen à Vienne, ce qui, selon les exploitants eux-mêmes, est une bonne chose, car le niveau des vins et des prestations s’est amélioré. On peut parler de professionnalisation.

A en juger par celui de Mayer am Pfarrplatz, la tendance se vérifie; l’établissement combinant de vins très expressifs, et un établissement accueillant, apte à satisfaire l’habitué comme le touriste d’un jour en quête de « viennoiserie » (et je ne parle pas spécifiquement de la pâtisserie).

La maison propose deux gammes, Rotes Haus et Mayer am Pfarrplatz proprement dit.

_917_5_a42a02e7f3638bfb3f5d34116e32c0ca

Mayer am Pfarrplatz, les vignes (Vienne au fond)

Nussberg et Schenkenberg

Nussberg (la colline aux noix) est un toponyme très courant en Autriche, je l’ai rencontré dans de nombreux vignobles. A Vienne, il s’agit d’une colline de quelque 330 m d’altitude, aux fortes pentes, et située, comme de juste, dans le village de Nussdorf, au Nord de la ville. Heilingenstadt et Nussdorf, qui sont voisins, sont aujourd’hui englobé dans le 19ème district de Vienne (Döbling). Par beau temps, on y jouit d’une vue imprenable sur la capitale autrichienne

Chez Mayer am Pfarrplatz, les vins issus de ces sols calcaires bénéficient en général d’un surcroit de concentration. L’ensoleillement est optimisé par l’exposition en coteau escarpé, les rendements sont assez faibles. Ce climat réputé convient très bien au riesling.

Le Schenkenberg (345m) est une autre colline, à l’Ouest du Nussberg, toujours sur le 19ème district. Le sous-sol superpose schistes et grès, la surface étant plutôt composée de graviers. Il convient bien au Grüner Veltliner.

IMG_5151

Une tradition toujours bien vivante, le vin de complantation

Et maintenant, ma sélection de vins dégustés sur place:

Gemischter Satz DAC Mayer am Pfarrplatz Nussberg 2013

Riesling, Grüner Veltliner et Rotgipfler Zierfandler, principalement, dans des proportions inconnues.

Pomme jaune, poire bien mûre, bouche bien concentrée, avec une texture presque crayeuse en filigrane; joli mariage de gras et d’épices (poivre, cannelle); salinité en finale.

Wiener Gemischter Satz DAC Rotes Haus 2013

Nez marqué par l’ananas, bouche enlevée, avec des notes de quinquina, belle ampleur (l’effet du passage sur lies?) et une finale élégante, florale.

Wiener Gemischter Satz DAC Nussberg Rotes Haus 2012

Le même que le précédent, ou presque, mais un an plus vieux et passé en barriques de 300 litres.

C’est très élégant, toujours fruité (coing, pomme mûre), mais plus rond, plus crémeux en bouche.

Grüner Veltliner Mayer am Pfarrplatz Schenkenberg 2013

Nez complexe alliant le poivre noir, la pomme granny et le tabac; bouche expressive, vive, mais pas mordante. La finale est assez longue, sur les fleurs blanches, la pêche de vigne. Un vrai vin de Heuriger, un vin qui donne soif.

Riesling Mayer am Pfarrplatz Nussberg 2013

Une parcelle dans la parcelle, uniquement plantée de Riesling.

Citron, abricot et cannelle au nez, avec de belles notes surmûries; la bouche est très droite, mais on perçoit du gras sous le tranchant de l’acidité; subtiles notes de pétrole en finale. Complexe, superbe. Solaire.

Plus d’info: Mayer am Pfarrplatz

 

Hervé Lalau

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

2 réflexions sur “A la santé de Ludwig!

  1. Pingback: A la santé de Ludwig! | Wine Planet

  2. Dérisoire, sans doute, de parler de vin en pareil jour. Mais le vin est culture, comme la musique, et peut-être la culture est ce qui peut sauver l’homme des actes barbares et de la négation de l’Autre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s