Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Petit duché, grand vigneron: Abi Duhr

7 Commentaires

Rejeton d’une grande famille vigneronne, Abi Duhr est un grand amateur de vins d’exception (et pas seulement du Luxembourg); il trace son sillon, original, comme un artiste qu’il est. C’est une rencontre rare. Abi mériterait un grand article à lui tout seul. Cet homme est un paradoxe ambulant, un passionné tranquille, un esthète abordable, un type profond qui ne se prend pas au sérieux. Il joue avec les cépages, les élevages, il expérimente. Il fait les vins qu’il aime, modestement, mais méticuleusement.

Tant mieux si certains les aiment aussi, tant pis pour les autres. Nul n’est prophète en son petit duché. Ce sont ses vins, sa patte. Bref, Abi est un grand vigneron. Voici quatre de ses vins pour vous faire saliver… Les commentaires sont de Marc, sauf ceux du deuxième et du dernier vin.

Abi © Lalau

Abi Duhr (Photo © H. Lalau)

Riesling Paradaïs 2008

Doré clair, un nez de citron confit avec de la confiture de rhubarbe. Bouche droite, avec une finale saline. Et l’amertume caractéristique de la pomme grenade qui apporte sa note particulière.
Abi Duhr : «Le millésime 2008 n’était pas facile, il ne fallait pas récolter trop tôt, j’ai vendangé les derniers Riesling quand les vignes n’avaient plus de feuilles. C’est-à-dire quand les raisins commençaient à flétrir. C’est le moment où ils sont les plus aromatiques.»

Riesling Paradaïs 2005

Le 2005 est tout aussi somptueux: Cédrat confit, pomelo, litchi, un poil de coing et de miel, le nez est complexe; la bouche accentue le côté miel; riche, grasse, opulente, elle nous entraine vers des paradis douillets; attention, c’est un vin qui marche sur deux pieds: d’une part, une sucrosité qui exalte le fruit (du sucre, mais aussi du glycérol) ; de l’autre, une belle acidité qui vivifie l’ensemble. Légère note d’oxydation, mais absolument pas dérangeante. Etonnante jeunesse pour un vin de 10 ans.

Paradaïs © Lalau

Bromelt 2007

Voici un Elbling issu de vieilles vignes, plantées en 1942.

Un joli minéral qui structure le vin et qui laisse échapper les parfums floraux, sorte de volatilité éthérée et délicate.
Vinifié en bois, fermenté pendant 7 mois et élevé pareil. Un vin qui dément la mauvaise réputation de ce cépage jadis réservé aux «Sekts» du Zollverein et souvent produit avec des rendements démesurés.

Les levures sont-elles indigènes ou non? Abi: «Comme je suis paresseux, je préfère laisser le vin se débrouiller tout seul; cela porte parfois sur les nerfs; quand il se passe quelque chose, il faut parfois agir, parfois pas, le vin en fermentation change d’humeur comme nous, comme moi.»

Fossiles 2007

Doré intense, de la confiture de groseille, de la pâte d’amande, de l’iode. En bouche, une structure soft qui s’étale sur la langue et développe des arômes de fleur sèche et de poivre blanc. Le soubassement minéral tend d’une façon extrême le vin.
Dominante de Pinot blanc, Auxerrois et Chardonnay.

Chardonnay 2007

Au premier nez, un peu de bois, du grillé; à l’aération, c’est une toute autre histoire, on part vers les fleurs, la pierre à feu, un soupçon de melon; pas mal de gras en bouche, une bonne longueur, beaucoup de classe.
Les raisins ont été récoltés tard pour privilégier l’aromatique. Comme le souligne Abi: « Sinon, ils gardent un goût de végétal ». Sélection clonale.

Cuvée rédactionnelle assemblant Hervé Lalau et Marc Vanhellemont en proportions aléatoires
Contact: Château Pauqué, Abi Duhr
73, route de Trèves, L-6793 Grevenmacher
Tél: 00352-021-1960-37

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

7 réflexions sur “Petit duché, grand vigneron: Abi Duhr

  1. Pingback: Petit duché, grand vigneron: Abi Duhr | Wine Planet

  2. Je ne peux qu’applaudir des deux mains à cet article et présentation des vins. les amateurs savent qu’Abi Duhr est un Membre historique du Grand Jury Européen où il a toujours su jouer une petite musique qui lui est particulière : défendre la finesse.
    Ses vins font régulièrement un carton à Villa d’Este – il est plus que généreux – et auprès d’amateurs qui ont du mal à localiser le Luxembourg sur une carte géographique !
    On enfonce le clou en disant qu’il y a chez lui des RQP d’exception et qu’il garde en cave d’anciens millésimes qui sont de purs joyaux.
    Abi est un Monsieur.

    J'aime

  3. Merci pour ce très bel article qui nous plonge dans une sorte d’exotisme (très relatif), celui du Grand Duché. À quels prix ces vins sont-ils proposés au caveau ? Leur diffusion doit rester, je suppose, assez confidentielle…

    J'aime

  4. J’aime beaucoup cet homme que vous décrivez si justement. Je connais moins bien ses vins mais le seul que j’ai dégusté est à son image : fin et complexe.
    J’aimerais, comme Georges, en connaitre les tarifs

    J'aime

  5. C’est outrageusement bon lmarché.

    J'aime

  6. Via wine searcher: entre 16 et 21 EUR selon la cuvée

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s