Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Les Jihadistes du vin enregistrés : le complot démasqué !

21 Commentaires

Le contexte :

« Le mouvement jihadiste des vins sans soufre, verts, issus de raisins pas mûrs, faibles en alcool, oxydés et puant la fosse à purin sont des trucs pour masochistes promus par la police anti-plaisir…. » Robert Parker sur Twitter

 

Le lieu :

Une maison protégée appartenant à Al Qaïda, quelque part au Wazaristan, Pakistan

 2053650photo France TV

 

L’enregistrement pirate :

Cheikh Omar : Khalid, je vous avais pourtant demandé de ne pas me déranger avant l’heure de la prière.

Khalid : Avec toutes mes excuses Cheikh, mais je devais porter d’urgence cette information à votre connaissance. Ce Blobber Parker nous a découvert ! Regardez un peu ce qu’il vient d’écrire. (Khalid tend son i-pad au Cheikh Omar)

Cheikh Omar : En effet. Mais nous n’aurons pas besoin de le réduire au silence : il sert parfaitement notre cause.

Khalid : Désolé mais je ne pige pas, Cheikh.

Cheikh Omar : C’est pourtant clair ! Blobber Parker a compris que nous utilisons le vin dans la cause du jihad. C’est un homme futé et son nez flaire la ruse aussi bien que le pinard. Mais son problème est que plus personne ne croit en lui. Il a été le plus puissant des critiques du vin mais maintenant son peuple se moque de lui. Plus il parle de jihad, plus on le ridiculise et on finit par croire le contraire de ce qu’il dit ! Donc il est devenu un atout pour nous.

Khalid : Alors c’est un prophète qui prêche dans le désert ?

Cheikh Omar : Khalid, je dois vous mettre en garde contre l’usage abusif du mot « prophète ». Quelques frères pourraient prendre cela très très mal. Je vous rappelle qu’il s’agit d’un Infidèle !

Khalid : Vous avez raison Cheikh et je vous prie de m’excuser. Je vais reformuler ma remarque : il s’agit d’un empereur aussi bienveillant que sage, qui a été rejeté par son peuple dégénéré et en perdition. Mais il y a un point qui m’échappe toujours Cheikh : en quoi le vin fait-il partie du jihad ?

Sheikh Omar : Khalid, nous avons étudié ces gens-là avec beaucoup d’attention.

Khalid : Quels gens ?

Cheikh Omar : Les Américains, Khalid, mais aussi les Français et tous les autres Occidentaux ! Ce sont des peuples décadents et hédonistes qui se perdent dans les plaisirs de la chair. Par conséquent, ils préfèrent naturellement des vins décadents et hédonistes. Il nous a semblé que si on pouvait les convaincre de renoncer aux vins de plaisir et à les détourner de ce qui  les rend vraiment heureux, nous arriverions à les affaiblir et à faire baisser leur résistance.

Khalid : C’est génial Cheikh, mais comment faire ?

Cheikh Omar : Cela passe par la Bourgogne. Nous avons convaincu les Infidèles que le vrai vin de plaisir est un Bourgogne, ou éventuellement un vin de Loire pour ceux qui n’ont pas d’argent.

Khalid : Et ce n’est pas vrai ?

Sheikh Omar : Mais vous n’avez jamais dégusté cette daube ?  Moi si ! C’était exactement comme ce Blobber Parker a dit : maigre, acide et dur. Seule une personne qui déteste le plaisir, les enfants et les mignons petits chiots peut aimer ça ! Les arômes étaient pires que l’haleine de mille chameaux ! Il paraît que tous les vins de Bourgogne ont cette odeur épouvantable qui ferait fuir une armée.

Khalid : Mais alors comment faire pour convaincre les gens que de tels vins sont bons ?

Cheikh Omar : Nous avons recruté une armée de jeunes éphèbes que l’on appelle des sommeliers. Nous avons flatté leur vanité, puis nous leur avons dit que Parker n’aimait pas les vins de Bourgogne et leur suiveurs, qu’il ne pouvait plus rien goûter en dessous de 15° d’alcool et que son palais était flingué. Mais qu’eux pouvaient devenir célèbres en soutenant les vins de Bourgogne et de Loire. Une fois les sommeliers dans notre poche, les imbéciles de journalistes ont suivi et tout ce beau monde a entraîné les consommateurs qui sont tous des moutons. Nous avons accéléré le processus en infiltrant les blogs et sites de discussion avec des pseudonymes et en vantant les vins de Bourgogne et de Loire. Les infidèles ont gobé tout cela très facilement !

Khalid : C’est un coup de maître Cheikh !

Cheikh Omar : On ne pouvait rêver mieux. Ces Amerloques et ces Froggies pathétiques se sont laissés convaincre que la voie de la rédemption passait par la Bourgogne. En réalité, c’est la voie vers le prochain califat. Et cette fois-ci, Inch’Allah, nous serons aux portes de Beaune, puis de Paris, et non pas de Vienne !

Mes remerciements et félicitations à  Mike Steinberger pour la version originale de ce texte, que j’ai librement traduit, raccourci et parfois légèrement  modifié. Après tout, traduire c’est trahir !

 

David Cobbold

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

21 réflexions sur “Les Jihadistes du vin enregistrés : le complot démasqué !

  1. Pingback: Les Jihadistes du vin enregistrés : le complot démasqué ! | Wine Planet

  2. Je n’avais avais pas conscience de faire partie d’un complot, mais avant de me réfugier à l’ambassade de l’Equateur à Londres, je dois bien avouer ma prédilection pour les rouges de Loire (bio ou pas, nature ou pas, mais pas trop verts, quand même, ce n’est pas gentil de la part de Parker de tout mettre dans le même sac).
    Notez que cette préférence n’a rien d’exclusif. J’aime aussi les gamays de la Côte Roannaise; les mourvèdres de Bandol; le malbec de Cahors; les syrahs de Saint Joseph. Les grenaches du Roussillon. Les picpouls de Pinet. Les chenins de partout. Dites, est-ce que ça fait de moi un multi-terroriste?
    Au fait, est-il encore possible d’avoir son propre goût, au delà des modes, de Parker, des anti-Parker, de picorer là où c’est bon, sans esprit de chapelle. Je crois que oui. Alors d’accord, le dialogue de Khalid et d’Omar est savoureux, mais le plus important, à mes yeux, c’est de garder son libre-arbitre – et d’accepter que ses lecteurs aussi puissent en faire preuve.

    Un petit extrait de film pour conclure: https://www.youtube.com/watch?v=VOAtCOsNuVM

    J'aime

  3. Comme Herve je me range dans le camp des multi-terroristes, si c’est etre terroriste que d’aimer des vins sans soufre (j’ai pas dit les vins sans soufre, j’ai dit des vins sans soufre). Et contrairement a Parker je crois qu’on rencontre moins de vins verts chez les bio ou ‘nature’ que chez les conventionnels.

    J'aime

  4. Not only it makes my day (even my week), but then, je ne me suis pas gêné pour semer cette bonne parole ici et là !

    Décidément, quand on prend de la bouteille, qu’est ce qu’on peut dire comme conneries… et je suis bien placé pour le savoir 🙂

    J'aime

  5. Les mecs, je crois vous prenez les choses un peu trop au sérieux !

    J'aime

  6. Si on ne peut plus, tôt matin, allumer quelque feu de joie 🙂

    J'aime

  7. Le matin tôt, le plus difficile consiste à tenter d’allumer une fille de joie. Les pauvres sont épuisées par leur nuit de taf, par la brutalité du mac qui leur prend le pognon et par la bêtise des lève-tôt … qui continuent à les empoisonner.

    J'aime

  8. La bêtise ou l’ignorance, comme le radicalisme, sont des sujets sérieux ! En l’occurrence, l’obscurantisme qu’il faut continuer de dénoncer, c’est celui de Robert Parker.

    J'aime

  9. Parker n’est pas plus obscurantiste que les autres (les pro-patati, les anti-patata…), sûrement moins d’ailleurs car il juge selon son goût (très discutable mais pas plus que celui d’un autre) et non une idéologie. Il fait son beurre et basta, personne n’est obligé de le suivre, chacun est libre 🙂 … … et en regardant le (gros du) marché, Parker n’a que peu d’influence, que ce soit en France et dans la plupart des pays occidentaux. Ce sont d’autres facteurs qui font les lois (prix, prestige, marketing…).

    Les postures sont fatigantes. Buvons, simplement.

    J'aime

  10. Pierre à raison, sauf peut-être sur un point : l’influence de Parket a été (je parle bien du passé) plus importante en Europe qu’il ne le pense. Un autre point est de RP a réussi à faire boire beaucoup de vins (plutôt bons d’ailleurs) à des gens qui n’en buvaient pas autant avant. Et il n’était pas nécessairement obsédé par des étiquettes dites prestigieuses. Je n’ai pas la même goût que lui (ni la même capacité à déguster 200 vins dans une journée) et je n’aime pas les résultats pervers que son autorité provisoire à pu créer, mais il faut aussi lui accorder son dû.

    J'aime

    • Tu as raison : j’ai encore reçu depuis le début de l’année une bonne douzaine de communiqués triomphants annonçant un score de 90 (ou plus) sur telle ou telle de leurs cuvées…

      J'aime

  11. Il a effacé son message ou c’est un vieux dossier qu’on ressort? Je ne retrouve pas ce tweet sur son compte

    J'aime

  12. Merci David pour ce texte plein d’humour! Pour le fond, Parker a une influence considérable sur la fixation des prix de vente mais aussi des ventes, moultes exemples le confirment jusqu’à acheter des bouteilles avec la note parker en macaron!!!

    J'aime

  13. David, complètement d’accord avec le message. Peut-être que son influence a été conséquente pour certaines régions françaises (Rhône) ou même certains pays (Espagne). Mais quand on regarde la Bourgogne (d’où il est et a été totalement absent), les prix ou plutôt le rapport qualité-prix global, on relativise cette influence… Il y a tellement d’autres facteurs (marketing, prestige, offre/demande…) qui me semble avoir tellement plus d’influence sur le marché et sont complètement absurdes (le prix et la qualité sont vraiment dissociés…).
    Focaliser sur lui, surtout depuis la France où il y a un choix et une diversité de vins énormes, avec des styles, des cépages, des climats, des approches tellement variés (et très peu de macarons, les 90/100 espagnols à 5€ -et il y en a des milliers- n’arrivent pas en France) ça me parait relever du fantasme. A mon sens, la France du vin n’a été Parkerisée qu’à la marge.

    Après on peut critiquer son style, mais c’est vrai c’est un autre débat.

    J'aime

  14. Mais oui Pierre, la Bourgogne et son désamour pour ses vins est bien le sujet de cet article. Mais Bordeaux et Rhône parfois Languedoc et Alsace aussi, subissent toujours le ressac de son influence jusqu’à dans les styles des vins, même si de plus en plus s’en écartent.

    J'aime

  15. Pour Jacques Berthomeau, David, sache-le, ton texte est une bouse (va voir toi même son site si tu veux, désolé, le lien est trop long). On aurait préféré qu’il le dise ici, mais bon.
    Je suppose que ça ne t’empêchera pas de dormir. D’autant plus que ce n’est pas ton texte mais celui de Mike Steinberger.
    Et que c’est une parodie.

    J'aime

  16. Un jour, un jour peut-être, je vous dirai ce qu’on reproche à la vigne de la Loute. J’ai rencontré cet après-midi l’apiculteur – suisse d’origine – qui a implanté ses ruches là-haut. Ce qu’il m’a dit m’a fait beaucoup de bien. A côté de cela, tout paraît dérisoire. Pourquoi veut-on la mort des « vrais agriculteurs », quelle que soit leur affiliation?
    Rép: parce que l’agro-alimentaire (lire: les capitalistes) ne veulent qu’une seule chose : TOUT.

    J'aime

  17. Personnellement j’ai trouvé le texte de Steinberger très drôle. Il n’est pas très récent, mais je viens de le découvrir grâce à Hervé (il me semble) et je voulais le partager avec quelques personnes ayant un peu de sens d’humour et de dérision. Je ne sais pas si Berthomeau l’a pris au premier degré ou pas. Je n’ai d’ailleurs pas compris tout ce qu’il met dans son papier qui m’a semblé assez alambiqué. Evidemment qu’il s’agit d’une parodie un peu potache. Et alors ? On ne peut plus rire, des naturistes, de Parker, de la Bourgogne, des jihadistes, de nous-mêmes?

    J'aime

  18. Mais puisqu’on te dit que c’est de la bouse, trou duc. Fais chier, quoi!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s