Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

#Carignan Story # 277 : Blanc, encore… et en route pour le C Day

3 Commentaires

En cette veille de Carignan Day (demain lundi, dès l’aube…) journée initiée par l’Association Carignan Renaissance que je vous invite à rejoindre soit à Montpellier, soit chez vous, restons encore sur le Carignan blanc, si vous le voulez bien, lui qui, presque en catimini, un peu à la sauvette, mais avec allant et brio, constitue l’ossature de bien des grands vins blancs du Roussillon et du Languedoc à l’image de ce Mas Jullien 2011 que j’évoquais dans un précédent papier. Quittons donc le Roussillon pour ce cœur du Languedoc, le très volcanique et fertile secteur de Nizas/Pézenas/Caux, où sévissent deux carignanistes convaincus et vignerons talentueux habitués de ces lignes, Daniel Le Conte des Floris et Philippe Richy.

Photo©MichelSmith

Photo©MichelSmith

Revenons donc sur le Carignan blanc de Deborah et Peter Core, autres acteurs incontournables et grands interprètes du Mas Gabriel, dans le même secteur, à Caux plus précisément. C’est un heureux hasard qui fait que ce blanc, lui aussi, évoque les papillons. Je ne vais pas deviser sur les mérites de leur formidable rosé (de Carignan) déjà évoqué en début d’année dans cette même rubrique parmi mes découvertes de Millésime Bio, pour la simple et bonne raison, comme je le pressentais précédemment, qu’il est aujourd’hui épuisé et que, même en payant plus cher, vous n’en auriez point. Fallait m’écouter ! Non, si je reviens sur cette petite mais efficace propriété du Mas Gabriel, c’est que je viens de goûter leur blanc qui n’était pas encore en bouteille cet hiver, mais qui déjà donnait des signes de belle tenue.

Photo©MichelSmith

Photo©MichelSmith

Autant le dire sans attendre, ce n’est pas un pur cent pour cent Carignan puisqu’il est associé à 20 % de Vermentino (ou Rolle), mais ce mariage entre une matière droite, noble et tranchante, avec un jus frétillant, frais et charnu, donne un résultat dont on se souviendra. En ce moment, en cette saison devrais-je dire où le poisson s’affiche volontiers, c’est un vin superbe que l’on peut se procurer à 14 € départ. Ce serait vraiment dommage de passer à côté, d’autant qu’à mon avis, il nous réserve encore des surprises pour les années à venir.

Michel Smith

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

3 réflexions sur “#Carignan Story # 277 : Blanc, encore… et en route pour le C Day

  1. Pingback: #Carignan Story # 277 : Blanc, encore… et en route pour le C Day | Wine Planet

  2. Très content de ce commentaire de Mas Gabriel, toujours l’un de mes vins blancs préférés de la région, que j’avais mentionné la semaine dernière 🙂 J’aime bien les vins de Conte de Floris aussi du village. J’ouvrirai l’une de mes bouteilles pour fêter ce sacré lundi,

    Aimé par 1 personne

  3. Thanks Alan ! Seee you perhaps tomorrow at Trinque Fiugasse in Montpellier ! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s