Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Et le Meilleur Vin Blanc du Monde est…

23 Commentaires

La nouvelle est sans doute passée un peu inaperçue en France, bien que l’AFP se soit fendue d’une dépêche: le Meilleur Vin Blanc du Monde est sud-africain. C’est le Chenin « Family Reserve » 2013  de la maison Kleine Zalze, à Stellenbosch. Excellent domaine, au demeurant, que j’ai eu l’occasion de visiter lors d’un voyage du Circle of Wine Writers (Kleine Zalze est d’ailleurs un des piliers de la Chenin Blanc Association).

960805602

Kleine Zalze (photo © H. Lalau)

Cependant, ce n’est pas moi qui ai attribué ce titre international, mais le Concours Mondial des Vins de Bruxelles. Ou plutôt, ses dégustateurs. Ou plutôt…

Mais remettons tout ça dans son contexte.

Des pommes, des poires, des secs, des doux…

J’ai beaucoup de mal à conceptualiser cette notion de Meilleur Vin Blanc du Monde, sachant qu’avec un tel intitulé, on mélange tellement de pommes et de poires.

Imaginez que je vous propose deux Chenins vinifiés en sec: vous pourrez sans doute me dire si vous préférez l’un ou l’autre. Mais si je vous propose un Savennières et un Quart de Chaume, ce sera déjà plus difficile. Pourtant, nous sommes toujours en Loire, et toujours sur le même cépage. Alors imaginez que je vous demande de départager un Muscat de Kélibia, un Chardonnay de Corton, un Sémillon de Barsac, un Riesling d’Alsace, un Crémant de Loire et un Chasselas du Dézaley…

Quelle serait la valeur de la comparaison? A peu près nulle.

Mais il y a plus.

Et ceux qui n’étaient pas dans mon jury?

Au Concours de Bruxelles, comme dans les autres Concours, les jurés sont répartis en tables de 5 ou 6. Il y a une soixantaine de tables, et tous les jurés ne dégustent donc pas tous les vins – c’est d’ailleurs pour cela qu’il y a autant de jurés.

Alors, le vin auquel est décerné le titre de meilleur vin blanc, ou rouge, ou liquoreux, ou que sais-je, n’est rien d’autre que celui qui a reçu d’un jury – et d’un seul – le plus grand nombre de points dans sa catégorie. Selon que tel ou tel jury est plus ou moins large dans ses notations, on aura donc tel ou tel résultat; et rien ne dit que le meilleur vin du jury A, noté 85, n’aurait pas « battu » le meilleur vin du Jury B, noté 92, s’il avait été présenté… au jury C.

Rien ne dit non plus qu’un vin non présenté (le Vouvray déclassé de Chidaine, par exemple, dont nous parlait hier notre ami Jim) n’aurait pas battu le Chenin de Kleine Zalze.

Bref, ce genre de titre ne veut rien dire. Il faudrait plutôt parler de « Meilleure note décernée par un jury pour un vin blanc parmi les vins inscrits au Concours Mondial de Bruxelles ».

Dommage que la dépêche de l’AFP et ceux qui la reprennent sans plus se poser de questions, comme La Libre Belgique, entretiennent le flou; car ce texte évoque un « vin choisi en Italie par 299 experts venus de 49 pays, qui ont goûté pendant trois jours plus de 8.000 vins venus de 45 pays ». Amis de la précision et de l’information vérifiée, corrigeons pour nos confrères débordés ou absents de la rédaction le jour de la parution: non, ce vin n’a pas été dégusté par les 299 experts, mais au maximum par un ou deux jurys de 5 ou 6 membres (et je prends en compte le fait que certains vins puissent être dégustés deux fois au titre de contrôle, ce qui est tout à fait marginal).

Dommage que les jurés eux-mêmes ne dénoncent pas cette pratique qui revient à leur faire cautionner, en vrac, des vins qu’ils n’ont même pas pu juger. Est-ce de l’ignorance? Une confiance aveugle? Du copinage? Du je-m’en-foutisme?

Encore heureux qu’il ne s’agisse pas d’un Sauvignon. Notre compère Marc (qui était présent lors de cette compétition) serait ainsi passé pour le fervent admirateur d’un vin du cépage qu’il aime le moins au monde!

Enfin, je m’étonne que l’OIV, qui tend à réglementer certains concours, n’ait pas pris position sur ce point.

Hervé Lalau

 

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

23 réflexions sur “Et le Meilleur Vin Blanc du Monde est…

  1. Merci, Hervé, de démonter avec méthode et efficacité le ridicule principe de ces concours de quéquettes.
    Le meilleur vin blanc du Monde, le meilleur vin rouge de la Lune, le meilleur restaurant de Mars, ça n’existe pas. Sauf pour les ânes.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Et le Meilleur Vin Blanc du Monde est… | Wine Planet

  3. Hervé, Je fais le meilleur vin du monde. Enfin, de mon monde, de mon petit monde, enfin, mes pots sont tous ok, ma femme et mes enfants aussi, et mes beaux parents…. Excepté toutefois mon voisin qui est vigneron et prétentieux car il croit faire le meilleur vin du monde… Incroyable ce voisin à moins qu’il se soit inventé un monde… Il y a aussi le monde des médias visiblement lié au monde du bisness, le pseudo monde du terroir qui nous fait prendre des vessies pour des lanternes, le monde des médailles, le petit monde du négoce…. Mon monde de vigneron authentique. ça fait du monde et le monde marche sur la tête. Heureusement que je suis là avec mon meilleur vin pour remettre tout ce petit monde dans le droit chemin….. Quand les jurys ne vous envois de fleur faute de taille autant le faire soit même et moi, avec mon petit monde, je fais du vin pour que les jolies filles aient le sourire pour éclairer le monde.

    Aimé par 1 personne

  4. Bernard, c’est une merveilleuse ambition.

    J'aime

  5. Je n’en doute pas. ça ne changera pas le monde pour autant mais c’est plaisant de le croire.

    J'aime

  6. Hervé, ce même concours a aussi donné une médaille d’or au Mouton Cadet, et une d’argent au … Tavernello (une cuvée en bouteille de la bien connue marque de vin italien en tetrapak). J’ai cherché ces 2 vins dans la liste des gagnants, pour la blague, mais « the joke was on me », ils étaient bien médaillés!

    Un autre vin qui a pris l’or, MMUAHH, un pétillant du Veneto de la Sayang Wines, il faut absolument lire la description sur leur site, c’est à pleurer de rire.
    http://www.sayangwines.com/index.php/the-wines/sayang-mmuahh-brut

    Voilà, donc le vrai vigneron qui gagne or au CMB peut se satisfaire d’être au moins à égalité avec Mouton Cadet et Sayang Mmuahh

    Aimé par 1 personne

  7. Je réfute le point 1, Luc, car il y a concours et concours – au Mondial du Chasselas, par exemple (rien que le nom m’amuse déjà, vu la faible diffusion relative de ce cépage), j’ai pu comparer… des chasselas, tous secs. Et on ne m’a fait élire aucun « champion du monde inter-jurys » que je n’aurais pu déguster moi même.
    Je réfute aussi le point 3: j’aurais râlé quel que soit le vin élu, pour le principe, et pour les mêmes raisons que j’ai exposées.

    J'aime

    • Hervé, un bon débat ne peut être que poliment polémique. J’ai signalé qu’il y avait AUSSI 20.000 bonnes raisons d’être juré. Pour le point 3, j’avais lu (FB) une rmq disant, en substance: « Aberrant, il est évident que le meilleur blanc au monde DOIT venir de Puligny-M ». Une des caractéristiques du monde du vin (et sans doute d’autres mondes aussi, que je ne connais pas) est la politique du cadran solaire: chacun voit midi à sa porte. Moi, j’aime bien le Sonnenuhr de Wehlen.

      J'aime

  8. Et voilà comment Hervé nous fait un cours sur la différence entre information et communication. Expliquer qu’un vin est élu meilleur vin par… cinq personnes. « Meilleure note décernée par un jury pour un vin blanc parmi les vins inscrits au Concours Mondial de Bruxelles » c’est pas efficace comme titre et c’est trop long. Alors que « Le meilleur vin blanc du monde! » ça attire des lecteurs et même des journalistes, la preuve avec ton article. J’ajouterais à ton explication didactique que ces notes sont des moyennes mathématiques, la plupart des jurys ne discutant pas le vin après l’avoir noté, c’est leur moyenne automatique qui fixe la note. Aucune chance de voir attribuer une médaille à un vin de caractère qui partage le jury entre très bonnes notes et mauvaises notes. N’est-ce pas, Hervé? Ajoute à ça que les fiches OIV récompensent l’intensité plutôt que la subtilité. Ce qui veut dire que les meilleurs scores sont attribués à des vins consensuels, très aromatiques avec beaucoup de matière. Généralement, les liquoreux emportent la mise sauf quand leur catégorie est à part. Il y a des concours qui s’organisent pour faire déguster le même vin par plusieurs jurys différents, ça peut coûter cher au producteur qui donnera plus d’échantillons mais comment seront traités les résultats contradictoires? A part ça, t’es conscient que tu vas être de moins en moins invité aux grands concours?

    J'aime

    • Même pas peur, Nadine!
      Et qu’on ne se méprenne pas: aucune mesquinerie ou amertume de ma part. M’invite qui veut, et c’est aussi à moi de savoir dire oui ou non.
      Dans tout ça, mon souci, c’est le consommateur qui mérite d’en savoir plus (puisque les macarons des concours sur les étiquettes sont censés lui donner une certaine garantie).
      Quant à mes confrères, je n’ai aucune leçon à leur donner, ils vont où ils veulent, je ne parle qu’en mon nom propre.
      Par ailleurs, j’ai déjà eu l’occasion d’écrire qu’un concours peut être une belle occasion pour un vigneron peu connu de se calibrer par rapport aux autres et éventuellement d’acquérir un peu de notoriété pour peu de frais. Je ne le renie pas, car c’est un fait.
      Les concours surfent sur cette demande, pourquoi pas? Tout ce que je demande, c’est qu’ils ne se fassent pas passer pour ce qu’ils ne sont pas, à savoir exhaustifs, et qu’ils renoncent à des prix du genre de ce Meilleur Vin Blanc du Monde.

      J'aime

  9. @ Michel: ‘ton’ Tariquet est ressorti (a l’aveugle) dans la selection Prix-Plaisir de Bettane et Desseauve.
    Comme quoi les degustations a l’aveugle ne selectionnent pas toujours n’importe quoi.

    Autre exemple recent: a l’excellent concours Amphore (vins bio) parmi une vingtaine de Bordeaux de rive droite j’ai medaille Gombaude-Guillot et Bellegrave . Toujours a l’aveugle bien entendu.

    On peut critiquer la communication simpliste – donc presque trompeuse – de ces selections. Mais si elles existent c’est qu’il y a de la demande.

    Dernier point qu’on s’efforce toujours de faire oublier au client final: toutes ces selections et medailles ne sont un choix que parmi les echantillons presentes. Donc un choix dans un tout petit morceau du monde du vin.
    On pourrait faire un Concours International du Grand Jury des Amis des vins de Bernard Isarn, et il finirait certainement meilleur vin du monde.

    J'aime

  10. M’en fiche ! J’ai personnellement décrété que La Loute 2011 était le Meilleur Carignan du Monde ! Et c’était très sérieux comme dégustation, fort bien organisé et tout et tout… 😉 https://les5duvin.wordpress.com/2015/05/24/carignan-story-275-retour-sur-trois-dont-le-plus-grand/

    J'aime

  11. 1) Je vais encore pontifier. moi qui élabore le « champion du monde des carignans » (le monde étant défini dans ce cas précis comme l’étendue contenue dans le lieu-dit « alt de Coume Majou » où il n’y a plus aucun autre vigneron que moi). Pourquoi acceptez-vous encore d’être membres d’un jury (n’importe lequel) de concours? Je n’ai rien contre celui de BXL en particulier. Il y a 20.000 bonnes raisons (comme d’influencer les résultats grâce à VOTRE compétence) et il y en a de moins nobles aussi, passons.
    2) L’oenologue de Kleine Zalze (ça ne manque pas de sel!) est un Sud-Africain (blanc) diplomé des écoles d’oenologie de son pays mais qui a été se perfectionner dans les vinifications (en blanc?) à l’Angélus avant de rejoindre un domaine de pointe (Nitida) pendant plusieurs années. Il y a remporté bcp de médailles. Notre homme aurait donc le talent d’élaborer des vins qui plaisent – on ne va pas le lui reprocher, quand même ? – et dispose peut-être aussi du bon réseau d’ondes. Dans mon village, on entend très bien sonner la cloche.
    3) Si le meilleur blanc au monde avait été un Montrachet, vous n’auriez pas râlé …. (sauf le Baron de Ladoucette).

    J'aime

  12. Meilleur vin du monde!!! Mon Dieu ça sonne comme un énorme goooooooooooooal!
    Bon, moi je suis bien embêté parce que je pensais que le meilleur vin blanc du mooooonde était celui ci:
    http://theportugalnews.com/news/alentejo-white-wine-voted-worlds-best/34234
    on m’aurait menti?!!!!

    Aimé par 1 personne

  13. Pour mémoire, La Libre Belgique est partenaire de ce Concours… De plus, l’article incriminé emploie le conditionnel et les guillemets, de rigueur ou de précision, pour désigner le vin élu.
    Tout cela est bien « Picrochole et Me(r)daille », ou bien ceci :
    « Quel esprit ne bat la campagne?
    Qui ne fait châteaux en Espagne?
    Picrochole, Pyrrhus, la laitière, enfin tous,
    Autant les sages que les fous.
    Chacun songe en veillant; il n’est rien de plus doux:
    Une flatteuse erreur emporte alors nos âmes;
    Tout le bien du monde est à nous,
    Tous les honneurs, toutes les femmes.
    Quand je suis seul, je fais aux plus braves un défi;
    Je m’écarte, je vais détrôner le Sophi;
    On m’élit roi, mon peuple m’aime;
    Les diadèmes vont sur ma tête pleuvant:
    Quelque accident fait-il que je rentre en moi-même,
    Je suis Gros-Jean comme devant. »

    La laitière et le pot au lait – J. de La Fontaine

    J'aime

  14. Comment, il serait possible que « l’information » n’en soit pas une !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s