Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Le Midi en vacances : une envie d’Alicante

8 Commentaires

Un domaine qui vous offre une bouteille de son vin si l’on se donne la peine d’y venir séjourner en chambres d’hôtes, voilà qui est assez rare et pourtant bigrement sympathique, donnant par la même occasion une bien belle idée de l’accueil en Languedoc. Au point que le geste devrait être obligatoire ! Mais ce ne serait plus un vrai geste, dans ce cas, me direz-vous avec raison. Enfin, c’est tout de même symptomatique d’une époque, ça. Au point qu’un commentateur se sente obligé de souligner à ses lecteurs une démarche qui devrait se révéler comme normale dans un pays hautement touristique et civilisé comme l’est le Languedoc que l’Europe entière traverse. Alors, surtout, si on vous fait le coup de la bouteille cadeau, ne partez pas sans remercier chaleureusement le vigneron pour son vin. Je suis sûr que ça lui fera plaisir. Par les temps qui courent, un flacon d’Amour et de Partage, plutôt qu’une bouteille de corporatisme, de revendications, de pleurs et d’égoïsme, pour moi, y’a pas photo, ça vous remonte le moral !

Photo©MichelSmith

Photo©MichelSmith

Au moment de réserver votre chambre chez ces jeunes vignerons, demandez donc à Valérie et Dominique Ibanez, à la tête de 11 ha de vignes cultivées en biologie à l’ouest de Montpellier, de vous mettre au frigo leur IGP Pays d’Hérault 2013 (ou leur 2014), un rouge estival largement consacré à l’Alicante Bouschet. Ainsi, vous aurez un avant-goût des vacances dans le Midi. Le cépage Alicante Henri Bouschet, du nom de son créateur, est un hybride teinturier assez productif qui fut largement planté dans la région au temps de la grande épopée industrielle jusque dans les années 1970. Il en reste quelques pieds çà et là dans les vignes et plusieurs parcelles sont encore en production. Celui-ci est vendangé à la main avec plus de respect que bien d’autres cépages récoltées dans la région et considérés comme qualitatifs.

Tout cela se passe à Villeveyrac, au Domaine de Roquemale, pile entre Montpellier et Béziers, en plein sur la route des vacances. Un arrêt s’impose avant de griller sur la plage.

Photo©MichelSmith

Photo©MichelSmith

Vous verrez que le vin présente un joli petit nez où la prune s’associe aux épices et aux essences de garrigue. En bouche, on a de la rondeur, mais aussi un bel éclat de fruit qui laisse penser qu’il a été vinifié après une très courte macération. J’apprends qu’il a été élevé 6 mois en cuve. Certes, l’étalement du vin en fin de bouche n’est pas du registre de l’exceptionnel, mais il nous quitte en douceur sur des notes de mûre et de sureau. Il va de soi que, léger en alcool (12°) et d’une approche plutôt facile, il est à boire frais.  Et ça tombe plutôt bien, car ce vin simple, mais riche en tempérament, est pour moi l’archétype du rouge de vacances, de celui que l’on débouche pour les grillades avec une flopée d’amis au milieu des grands éclats de rire.

Son prix : 7 € départ cave.

Michel Smith

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

8 réflexions sur “Le Midi en vacances : une envie d’Alicante

  1. Michel aussi se met a colporter la vieille erreur des soi-disant « hybrides » d’Henri Bouschet!
    Eh bien non Monsieur: la plupart des obtentions d’Henri Bouschet sont des croisements de Vitis Vinifera, sans aucune hybridation avec des vignes americaine ou autre Vitis Labrusca. Donc il serait plus approprie de parler de croisements, ou a la rigueur de metis.

    Dans le cas de l’Alicante Bouschet, c’est un croisement de Petit Bouschet par Grenache. Et le Petit Bouschet a ete obtenu en croisant le teinturier du Cher avec l’aramon.
    Donc que des vitis vinifera bien de chez nous. Pas d’hybrides!

    Pour verification je te renvoie a l’ouvrage de Pierre Galet, dont comme moi tu as du soutenir par souscription la derniere edition.

    C’est amusant car j’ai dine hier soir avec Luc Charlier qui a fait la meme erreur sur l’Alicante Bouschet, malgre son immense savoir vinesque.

    Aimé par 1 personne

  2. C’était le cépage préféré des jeunes hommes au moment des vendanges, pour faire un mauvais tour qui consistait à écraser une grappe d’Alicante sur le visage des filles…effet garanti… Ce temps est révolu. Plus un seul pied de ce cépage dans nos vignes et presque plus de jolies vendangeuses.

    J'aime

  3. Pingback: Le Midi en vacances : une envie d’Alicante | Wine Planet

  4. A propos de jolies filles et d’alicante: il y a un vin a majorite d’Alicante Bouschet que j’aime bien: c’est l’IGP Mont Caume d’Elisabeth et Sophie Lafourcade, Domaine des Luquettes, a la Cadiere pres de Bandol.

    J'aime

  5. Très intéressant. Je ne savais pas. Merci pour cette info. En plus, La Cadière est un site très séduisant. Le Mont Caume est surtout connu par sa jolie pierre blonde, riche en fossiles, utilisée pour faire des dalles et d’autres revêtements intérieurs.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s