Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

#Carignan Story # 286 : Jour de Têt chez Rouaud

3 Commentaires

Si vous lisez cette rubrique dominicale depuis quelques années maintenant, vous savez que le Carignan blanc se bonifie avec le temps. « Soit. Rien de plus normal », allez-vous me rétorquer à juste titre, puisqu’il en va de même pour bien d’autres cépages comme le Chenin, le Melon de Bourgogne ou le Chardonnay… Oui, sauf qu’avec le Carignan blanc, le constat est plutôt inattendu. Pour la bonne raison que cela ne fait qu’une ou deux décennies à peine que l’on découvre ses qualités mises en avant le plus souvent d’ailleurs par des étrangers à la région, des vignerons curieux de voir si, à force d’être banalisé, ignoré, méprisé et rangé dans la case des blancs à tout faire, ce cépage au bord de l’éradication n’avait pas quelque chose de nouveau, de transcendant à nous transmettre.

Photo©MichelSmith

Photo©MichelSmith

Les révélations en matière de Carignan blanc se sont multipliées ces derniers temps. Toutes se sont opérées à la suite de dégustations de vins vinifiés avec ce cépage lors de ces dix dernières années. Preuve, s’il en est, que j’ai eu raison de lancer cette rubrique. Mais je reviendrai là-dessus la semaine prochaine avec une magistrale et convaincante dégustation organisée à Caux, dans l’Hérault par des amis vignerons. Côté Roussillon, le Carignan blanc (parfois rose ou gris) ne semble pas trop se presser dans l’inscription au rang des volontaires à l’arrachage, c’est le moins qu’on puisse dire. Ils sont une vingtaine à en vinifier le plus souvent avec brio. Et j’ai pu le vérifier une fois de plus avec un Vin de France 2006, Têt Blanc, que Mireille Sauer, membre de Carignan Renaissance, a pu m’obtenir auprès de Jérôme et Sophie Rouaud, du domaine éponyme, deux adorables vignerons qui ont déjà fait l’objet d’une revue de détail dans les premiers mois de cette chronique, article que je n’arrive plus bien entendu à retrouver.

Photo©MichelSmith

Photo©MichelSmith

Pourquoi Têt ? D’une part parce que les vignes sont réparties sur des terrasses de la vallée du même nom où le fleuve Têt descend du Carlit sur 120 kms, passant des Pyrénées à la mer via Perpignan, d’autre part parce que Sophie est d’origine vietnamienne et que ce mot lui rappelle certainement les célébrations du nouvel an. Le vin goûté, qui n’est plus en vente dans ce millésime 2006 (à titre d’exemple, le 2013 est à 16 € la bouteille prix départ) et qui n’a pas trop bougé malgré ses presque dix années, a conservé une robe blonde intacte, à peine dorée. Épicé au début, le nez capte des notes de fleurs des champs et de feuillus sur un fond d’essence de citrus. La bouche est ample, puissante, mais ronde, presque grassouillette, tout en conservant de l’équilibre et cette nécessaire fraîcheur altière qui distingue le vin d’un autre. En guise de conclusion, des touches de réglisse et de menthol apportent un peu de joie de vivre et contribue à mettre l’eau à la bouche. À ne surtout pas boire trop froid et à réserver pour un beau poisson paré pour le four.

Photo©MichelSmith

Photo©MichelSmith

Chemin faisant, vient ensuite le Carignan rouge, du même domaine, entre temps certifié bio. Joliment intitulé Fleur de Carignan, ce Côtes Catalanes 2014 (7,50 € départ) est d’une tendresse affirmée. Finesse au nez, une certaine allégresse en bouche, il s’achève sur des notes d’amertume fraîche du plus bel effet. Je peux me tromper, mais il n’est pas fait pour la garde et on devrait pouvoir le boire à cheval sur 2015/2016 avant de se pencher sur le prochain millésime. Délicieux sur de classiques pâtes aux tomates fraîches et basilic.

Michel Smith

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

3 réflexions sur “#Carignan Story # 286 : Jour de Têt chez Rouaud

  1. Bonjour Mr Smith.
    Figures-toi que c’est ce que je me suis dit en sirotant il y a peu une « Lune Blanche » 2013 du domaine Le Conte des Floris. C’est déjà une très belle btl, mais qui devrait être encore meilleure dans 3, 4 ou 5 ans de plus.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s