Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Une vigneronne à Carnuntum

2 Commentaires

Rappelons qu’au Sud-Est de Vienne, juste en-dessous du Danube, comme nous l’a décrit David précédemment, la région de Carnuntum a déjà un petit air méridional. Elle produit d’ailleurs majoritairement du rouge, et partage certains traits avec le Burgenland voisin (notamment le cépage Blaufränkisch).

Topografische_Karte_Carnuntum_c_ÖWM
Elle rassemble une quarantaine de vignerons, répartis en trois sous régions : au centre, autour de Göttelsbrunn, les collines d’Arbesthal qui représentent plus de la moitié de la surface viticole en exploitation, soit 600 ha. À l’Est, les monts de Hundsheim en direction de Bratislava. Au Sud, les contreforts des monts de la Leitha près de Bruck. Soit 900 ha en tout.
Cette diversité s’accompagne d’une grande variété de sols, entre lœss sableux à sablo-limoneuses aux graviers et aux calcaires. Le dénominateur commun étant un climat chaud, l’un des plus chauds du pays.
http://www.carnuntum.com

Autriche novembre 2014 515

Birgit Wiederstein à Göttlesbrunn

3 Autriche Carnuntum (10)Birgit Wiederstein

Avec quelque 6 ha de vignes dont 60% rouges, Zweigelt, Merlot, Pinot Noir et Blaufränkisch et 40% de blancs, Sauvignon Blanc, Grüner Veltliner et Gelber Muskateller, Birgit ne s’ennuie pas. D’un caractère assez fantasque, qui se traduit entre autre dans les étiquettes, elle ne manque pas de créativité. Inventivité mise au service des terroirs et des vins qu’elle aime faire découvrir à chaque millésime.
« J’aime les rouges délicats et veloutés qui osent avouer leur parfum féminin, sans toutefois révéler leurs nuances dès la première gorgée, mais qui laissent aux papilles découvrir petit à petit tout leur potentiel, jusqu’à exploser d’excitation retenue et laisser ses sens se faire à chaque gorgée submerger » confie-t-elle.

3 Autriche Carnuntum (9)Birgit Wiederstein

La passion est ici une affaire de famille ou plutôt de femme. Sa maman, Grete, a délaissé les vignes pour se consacrer à la distillation. Elle réalise entre autre un excellent gin dont seul un assortiment de fleurs apporte leur bouquet au spiritueux.

Autriche novembre 2014 546
Revenons aux vins, en voici une petite sélection

Die Rhea 2011 Carnuntum (10,90€)

3 Autriche Carnuntum (11)Birgit Wiederstein

Un 100% Zweigelt à la robe pourpre, le nez plein d’épices qui précède une richesse fruitée impressionnante. Très juteux en bouche, il nous charme par la sensualité de ses fruits mûrs. Suite subtile de parfums de framboise, de fraise, de mure et de myrtille qui s’enroule dans une soie tannique fraîche et élégante.
La fermentation alcoolique se fait en cuve ouverte pendant 3 semaines, une partie en raisins entiers. L’élevage demande 18 mois en barriques de chêne français.

Venus 2011 Carnuntum (14,90€)

Autriche novembre 2014 540

Grenat carminé, un nez de tabac et de thé noir au poivre qui voilent un moment le développement fruité. Plutôt sérieux en bouche, il parle pour l’instant de sa fraîcheur, de sa structure. Puis, il se laisse aller à plus de générosité et nous accorde le jus épicé des griottes, des groseilles et d’airelle. Un vin élégant au caractère dual, à la fois joyeux et réfléchi.
Fait de 50% de Blaufränkisch et 50% de Pinot Noire élevé pièces de 500 L de chêne autrichien.

Blaufränkisch wie damals 2011 Carnuntum (22,90€)

Autriche novembre 2014 542

Issu d’une parcelle du Spitzerberg, voilà le haut de gamme de Birgit qui a conçu cette cuvée en s’imaginant retourner dans le temps pour faire son vin. Peut-être à la façon d’un Pinot Noir bourguignon. Un vin sage qui semble vous expliquer la vie sans dire un mot, simplement en tenant compagnie aux papilles tout en leur montrant sans rien imposer la profondeur de son fruit, la fraîcheur de son esprit, le grain délicat de ses tanins. Une expérience… Il est élevé pendant 22 mois en pièces de 500 L de chêne autrichien.

Autriche novembre 2014 545

Birgit fait une excellente soupe de potiron. Le potiron est d’ailleurs un légume très prisé en Autriche, j’y ai dégusté pour la première fois ce cucurbitacée en version marinée en salade à la vinaigrette de pépins de courge torréfiés, une découverte gourmande.

http://www.wiederstein.at
On trouve ses vins en Belgique http://www.vinea.be et http://purewine.be/

Pour compléter vos infos sur la région https://www.invinoveritas.be/fr/wien-city-tour-2-traisental-wagram-carnuntum-2/

Ciao

Autriche novembre 2014 205

Marco

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

2 réflexions sur “Une vigneronne à Carnuntum

  1. Quels élevages !! 22 mois en demi-muid, cela commence à être long. Tu n’as noté aucune trace de boisé. Qui peut parler de ces vins avant passage en bois ? Simple curiosité, mais j’aime bien réaliser cet exercice afin d’avoir un plan de comparaison. Seraient-ils trop durs, trop serrés, sans cet élevage ? Je n’ai jamais dégusté les cépages « locaux » que nos chers confrères de Carnuntum et autre lieux mitoyens utilisent.

    J'aime

  2. 1) La geröstetes Kürbiskernöl est un véritable délice que j’ai découvert en 1976 déjà, sur place, alors que les « biocoop » (où elle est toujours disponible) n’existaient pas encore dans nos pays. A Bruxelles, l’artiste-marchand de vin Kurt Ryslavy en vendait régulièrement, dans des qualités différentes.
    2) Tu as raison de montrer ces beaux vignobles enherbés et plantés dans le sens de la pente. Pas ou peu d’érosion pourtant. Le seul « hic »: il faut être un tractoriste prudent et courageux, et disposer de bonnes girades en haut. Sinon, badaboum.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s