Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Bojo be good !

6 Commentaires

Si je vous disais qu’il a le goût du revenez-y, la robe presque noire d’une Juliette Gréco des années 50, la note juste et fruitée du brave gamay peu ou pas chaptalisé, la bouche vive et éclatante d’une amoureuse, au point que si j’avais une moustache, elle se friserait de plaisir, la complicité d’une simple rencontre, que sais-je encore, vous me répondriez quoi ?

WP_20151118_019

Alors, puisque l’on parle du Beaujolais Nouveau, et que c’est bien son jour aujourd’hui (et peut-être aussi demain, et après-demain…), sachez au passage qu’il n’a pas que des amis dans ce monde de bruts où le manant dégaine son flingue. Lisez, par exemple, ce qu’écrit un de nos commentateurs préférés sur son blog. Se servir du Beaujolais pour en arriver à parler d’Onfray, fallait le faire ! Chez moi, à Perpignan, ce soir on ne boira pas que du Dubœuf, c’est promis mon cher Léon.

image

Car contrairement à ce que pensent la plupart des gens à l’esprit biaisé par la pensée unique, le Beaujolais Nouveau touche aussi les petits vignerons dont beaucoup sont dotés d’un grand talent. De même que le vin nouveau ne concerne pas que le Beaujolais puisque l’Italie et l’Espagne, pour ne citer que ces pays, s’y mettent comme d’autres fabriquent la bière de Noël. Et puis, ce n’est pas qu’une boisson franchouillarde, puisqu’elle arrose aussi un public de bon-vivants hors de nos frontières, parfois même au bout du monde, jusqu’à Yellowstone dans les Territoires du nord-ouest canadien, par exemple.

WP_20151118_021

Résultat, des Côtes du Roussillon à la Touraine en passant par les Côtes du Rhône et le Gaillac, il y aura quantité de vins nouveaux à découvrir et de marrons chauds à grignoter à compter d’aujourd’hui. Et de cette chaleur, nous en avons grandement besoin. D’ailleurs, pour contrebalancer les avis souvent péremptoires lancés par les mauvais coucheurs de service, je vous invite à lire un autre son de cloche ici, sur ce blog, dès les premières heures de ce samedi matin : celui de notre gaillarde sommelière-en-chef Marie-Louise Banyols.

Tousaubistrot.630

Et puisque j’ai été sensible pour ma part à la tentative – de récupération, n’ont pas manqué de maugréer certains empêcheurs de boire en terrasse – lancée mardi dernier par des professionnels de la limonade pour inciter le peuple à faire le plein de joie plutôt que de rester scotché sur les chaînes d’infos, je vous repasse cette image que j’ai contribué pour ma part avec des milliers d’autres à populariser sur Facebook. Y’aura plus qu’à changer la date !

WP_20151118_024

Enfin, je n’ai ni chute intelligente, ni pensée philosophique, ni conclusion littéraire à fournir à ce billet qui, pour une fois, sera court. Si ce n’est que j’ai pour cela une bonne raison, celle d’avoir un putain de mal au crâne ! Détrompez-vous, ce n’est pas la faute au Beaujolais, mais c’est à cause de l’actualité. C’est la première fois de ma vie de reporter où j’éprouve une sorte de nausée. Heureusement qu’il nous reste le vin ! Alors, mon cher Beaujolais, de Londres à Singapour, de Perpignan au Boulevard Voltaire et aux abords du Bataclan, j’espère que tu vas te battre pour nous remonter le moral. Et surtout, you better be good !

Michel Smith

(Photos©MichelSmith)

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

6 réflexions sur “Bojo be good !

  1. Merci Michel, pour cette mise en avant d’un autre son de cloche. Ceux qui suivront le lien doivent retenir mon « JE N’EN DEGOÛTE PAS LES AUTRES ». Moi, je ne te trouve pas grincheux. Nous sommes assez souvent en désaccord, jamais fâchés, car tu soutiens toujours la pluralité et la diversité. Heureusement que le vin n’est pas UN. Il n’y existe pas de « pensée unique » même si mon idée fixe est : « Achetez-le où vous voulez, mais pas dans la GD. « . Et merci d’avoir encensé (avec ironie?) l’esprit d’escalier. Il ne s’agit pas d’un choix, c’est comme cela que mes deux hémisphères cérébraux (dys)fonctionnent.

    J'aime

  2. Dégusté – et bu – le BN de Dominique Piron en avant-primeur mardi – super pied comme on disait quand on était jeunes. Du fruit – cassis, mûre -, une belle mâché et surtout une belle vivacité, un acidulé qui réveille les papilles sur le sauciflard. Non, vraiment, aucune raison d’en dégoûter les autres. De Nogaro (chez L’aubade), amical souvenir et large soif à tous
    Hervé

    Aimé par 1 personne

  3. Certains jours la bignolle est dans l’escalier, à ces heures elle cuisine les légumes de saison et celle-ci est consacrée aux grosses légumes, pas aux grossiums et merduchés, à toutes celles qui pluchent et « pépinent » tant et plus et bientôt c’est potage, soupe et consommé ! De temps en temps, la bignolle écoute aux portes et colporte sa complainte égarée d’une voix d’atmosphère et d’escalier retrouvé.
    Certains jours tout est nouveau avec le goût du progrès, qui s’en plaindrait, car dans l’escalier la bignolle, elle, connait le secret des instants partagés.

    Merci pour le BN, qu’il soit du goûter ou du comptoir, nous y consacrerons un sourire enjoué une fois encore.

    Et comme tout doit finir en chanson : https://www.youtube.com/watch?v=bVW0sMf0eFM

    « Régalez-vous ! »

    J'aime

  4. @ Luc: tout le monde est d’accord pour critique la pensee unique. (a mediter)

    J'aime

    • Ô Denis, toi le sage de l’Essone, le penseur de l’Orge (et du Houblon?), tu sais que tu représentes pour moi un intime mélange entre Zénon d’Elée et Jean de Béthune (Buridan, bien sûr), voire même la réincarnation – joli avatar – du grand Parménide lui-même. Dans le monde du vin justement, « tout le monde » n’est pas opposé à la pensée unique. Dans la religion non plus, d’ailleurs. Je pense personnellement, toute adimrable qu’elle soit, que la notion d’oecuménisme est anti-religieuse. Ou alors, elle se rapporte à un dieu unique, aussi malveillant et seulement partiellement puissant pour tous!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s