Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Au Soleil Nantais

6 Commentaires

Le Soleil Nantais est un vin qui donne exactement ce qu’il promet sur l’étiquette: il est solaire et il est nantais.

C’est un des fleurons de la production des Frères Guilbaud, une maison familiale de Clisson.

LeSoleil Nantais MUSCADET - octobre 2015

Son millésime 2014 présente un superbe fruit jaune, de la vivacité et même du gras, avec en prime quelques notes de noisette et de pierre à fusil. En finale, une pointe de gaz vient réveiller la langue, et j’adore.

Du même producteur, le Domaine du Pont 2009, vinifié et élevé en foudre, joue dans un autre registre: la garde.
Et quel équilibre pour un Muscadet de 6 ans! Sa minéralité et ses fruits mûrs se combinent très bien à la souplesse du bois; ils se répondent, ils se relancent. Un très beau travail de vigneron, au clos comme au chai.

Je ne peux pas dire que je préfère l’un ou l’autre des deux vins, je les aime chacun pour ce qu’il offre, un coté plus tranchant (mais mûr) pour le premier, un côté plus « confortable » pour le second. Dans les deux cas, on est loin de l’idée du « petit vin » qui colle (injustement) au Muscadet.

Guilbaud Frères fait partie du groupement Vignobles et Signatures, qui regroupe des domaines de qualité un peu partout en France. Et vaut le détour.

Hervé Lalau

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

6 réflexions sur “Au Soleil Nantais

  1. D’accord Hervé. J’ai gouté avec plaisir des Domaine du Pont avec plus que 30 ans d’age.

    J'aime

  2. J’ai également dégusté ces deux Muscadet et je dois reconnaître qu’ils m’ont vraiment plu, chacun dans leur style, minéral (évite minéralité Hervé, le mot n’est pas encore au dictionnaire) avec une pointe de carbonique pour le premier et ample et profond pour le second. La joie et la sagesse…
    Marco

    J'aime

  3. To Jim & Hervé. Comme dirait Michel:
    « Patientia requiritur in ex Clissone vinis. XXX anni fugiunt antequam tempus sapores eorum melioret ».
    On pourrait dire cela comme ça, à l’unisson avec Madame Boutin!
    Elle vient d’écoper (hier) de 5.000 euros d’amende pour avoir déclaré: « L’homosexualité est une abomination ». Même en latin, cette affirmation serait ridicule. Elle est sans aucun fondement et porte un éclairage intéressant sur la personnalité bornée, intransigeante et sans aucune charité de cette femme hystérique. Pour autant, je ne vois pas en quoi cela porte atteinte à qui que ce soit. Il s’agit simplement d’une opinion, certes stupide, mais qui ne gêne selon moi pas l’ordre public et ne constitue pas une incitation à la haine. La France marche sur la tête. Est-ce que les tribunaux (et les baveux qui y plaident) n’ont pas autre chose à faire?
    Voilà comment, au départ d’un article sur le soleil nantais, on arrive quand même à sortir du cadre étroit du microcosme du vin … avec bcp de « lateral thinking » et un rien d’imagination.
    Je lève mon verre à tous les participants de cette « abomination », hommes, femmes et trans! Nous boirons ensemble un canon de Muscadet à la santé de cette pauvre Madame Boutin, en riant de sa bêtise mais en déplorant cette condamnation qui n’a pas de sens et nuit gravement à la liberté d’expression.

    J'aime

  4. Luc, je suis 100% d’accord avec toi – tu vois, tout arrive.

    J'aime

    • C’est pour cela que je t’adore. Quand on n’est pas d’accord, tes arguments sont toujours recevables et je sais que c’est quand même moi qui ai raison ! Et quand nous sommes d’accord, je suis tellement fier de compter des amis aussi intelligents !

      J'aime

  5. Au Soleil nantais ; vous ne pouviez pas me faire plus plaisir, M. Lalau avec cet article vantant les qualités des Muscadet 2014. La Maison Guilbaud produit des vins remarquables tout comme les Luneau-Papin, Bonnet-Huteau, Sauvion, domaine de l’Ecu, Les Hautes-Noëlles, domaine Landron, Gadais, chateau du Coing et j’en oublie beaucoup. Ces vignerons ont travaillé d’arrache-pied depuis 15 ans pour relever le défi de la qualité et le millésime 2014 apparaît comme la récompense bénie de leurs efforts. Ils ont aussi innové dans d’autres directions et je vous invite à lire l’article « dégustations à la nantaise » sur http://www.generationvignerons.com. Je voudrais enfin renvoyer vos lecteurs à l’article paru il y a un an, signé David Cobbold sur la magnifique dégustation des Muscadet de garde. Bonnes fêtes à vous tous ! JPhR

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s