Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Un beau blanc de Madrid

6 Commentaires

A 70 km de la capitale espagnole, entre les sierras de Gredos et de Guadarrama, la bodega Marañones fait partie de la D.O Vinos de Madrid.  Pourtant, elle a peu de points communs avec les autres vins de Madrid: elle se rapproche davantage des nouveaux domaines de Méntrida (Tolède) ou Cebreros (Ávila), désireux de promouvoir les « garnachas de Gredos ».

Elle bénéficie d’un climat méditerranéen, les étés sont chauds, et même si les hivers sont longs et froids, la zone est protégée des vents du nord. L’amplitude thermique diurne due à l’orographie et à l’altitude est grande.

bodegas marañones

Le vignoble est en agriculture biologique. Fernando García Alonso, le jeune œnologue, revendique pour ses vieilles vignes et ses cépages locaux, le respect de la nature, la priorité au terroir, la recherche de la fraîcheur, l’élégance. Il est à l’écoute de ses parcelles, il veut des vins équilibrés, sans excès de bois.

Le nom choisi pour ce vin, Picarana, est celui d’un oiseau qui vit dans les collines les plus hautes à San Martín de Valdeiglesias, où se trouvent une partie des vignes. Les sols sont le résultat de la désintégration naturelle de la roche granitique.

Ce blanc est issu d’un assemblage de 4 parcelles (Peña Cruzada (0,7 Ha.) Marañones terraza (1,5 Ha.) Marañones cima (1 Ha.) âgées de 50 à 70 ans, plantées d’Albillo Real, cépage dont le vin est issu à 100% ; il se cultive uniquement à San Martín de Valdeiglesias.

L’Albillo est un cépage espagnol blanc, très peu répandu, mais considéré comme cépage principal dans la D.O Vinos de Madrid. Il est aussi connu sous d’autres noms: Albilla, Albillo de Cebreros, Albillo de Madrid, Albillo de Toro, Albillo Castellano, Blanco del País, Castellano, Gual, Hoja Vuelta, Nieves Temprano, Pardillo, Pardina et Uva Perruna.

ALBILLO 2

Il est d’ordinaire utilisé en assemblage car assez neutre, mais ici, sans doute grâce à la patte du vinificateur, il surprend ! Je n’ai pas rencontré ce cépage ailleurs qu’en Espagne, mais peut-être allez-vous me démentir.

Les vignes sont vendangées manuellement fin aout, quant à la vinification, elle se réalise toujours avec des levures autochtones. Macération pelliculaire, pré fermentation au froid de 12 à 20h. Les vins fermentent sur lies en barriques et foudres usées de chêne français de 500 à 700 litres pendant 10 mois.

Au final j’aime le profil de ce vin: il reste frais, il n’est pas lourd! Le nez est délicat avec ses aromes de fruits et de fleurs blanches et ses notes de thym et romarin. La bouche est gourmande, exubérante, grasse, avec une pointe de salinité, et une agréable acidité finale.

Un blanc de caractère, inattendu, avec lequel on se fait vraiment plaisir pour un prix très raisonnable (ndlr: moins de 13€ chez les cavistes en Espagne et aux alentours de 16 en France).

Attention, il part très vite, la production est de 16375 bouteilles et 120 magnums.

picarana2011

Alcool 14,0%. Température de service: 9-10º

Mariage: ça n’est pas un blanc typique, il est puissant et en dehors des poissons au four, il peut donc accompagner parfaitement du foie gras ou des volailles blanches rôties.

Garde probable de 5 ans.

Marie Louise BanyolsVignes Marañones

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

6 réflexions sur “Un beau blanc de Madrid

  1. Disponible chez Soif d’ailleurs, bien sûr. En revanche, le prix que vous indiquez m’étonne. Il est moins élevé que le prix pro de l’importateur…

    J'aime

  2. c’est le prix que j’ai relevé relevé sur le site de LAVINIA: 12,40 exactement, pour le 2013 il est vrai. mais 14€ chez Bodeboca

    J'aime

  3. Pardon, je précise LAVINIA en Espagne, je vous parle de sites espagnols!

    J'aime

    • Il est, je crois plutôt vendu aux alentours de 16€, en France.

      J'aime

    • Bonjour,
      Oui, car chez Lavinia France, ils ont un autre Albillo Real (13,90€), Marino de F.B de Miguel Santiago.
      Contrairement à ce que vous décrivez du vôtre, celui-ci, bien que servi à bonne température, voire un peu moins, était très « alcooleux » ce qui gâchait en grande partie la dégustation.

      J'aime

  4. Oui, il est un peu plus rustique, je n’ai pas gouté le dernier millésime, mais le précédent avait beaucoup de caractère.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s