Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

11 réflexions sur “Mini-quiz

  1. champagne 1935 première AOC

    chateauneuf du pape 15 05 1936
    arbois
    cognac
    tavel et bien d autres dont Frontignan seule aoc du Languedoc Roussillon
    par le même décret du 15 mai 1936

    c est la liste entière qui est concernée

    J'aime

  2. Quincy
    Chateauneuf du pape
    Arbois
    Cassis
    Champagne

    J'aime

  3. Arbois
    Cassis
    Châteauneuf du Pape
    Monbazillac
    Tavel

    J'aime

  4. Bravo M. Hénot, c’est vous qui avez raison. Le décret de ces 5 appellationss date du 15 mai 1936.
    Elles ont d’ailleurs fêté ça à Vinisud.
    http://www.chateauneuf.com/les-plus-anciennes-aoc-viticoles-fetent-leur-80-ans
    Champagne suit de près (décret du 29 juin 1936), Quincy également (6 août 1936, même décret que Banyuls).
    Celui des Côtes de Blaye, également cité par un autre lecteur, date du 11 septembre 1936.
    Il est intéressant de constater que certaines des ces AOC ont connu un grand succès, alors que d’autres ont été éclipsées dans leur propre région. Autre remarque: une seule appellation régionale dans les premières « fournées », Champagne (incontournable)…

    J'aime

  5. Bien vu Marc. L’aire de Cognac a été reconnue bien plus tôt, en 1909, mais on ne pouvait encore parler d’AOC au sens strict puisque l’INAO n’existait pas encore.

    J'aime

  6. Non, je ne le peux pas et je m’en fous !

    J'aime

  7. Ca fait pourtant partie de l’histoire. Même si l’on n’aime pas les AOC, je trouve que savoir lesquelles ont été officialisées en premier est une indication de leur importance relative à l’époque, et le contraste avec leur plus ou moins grande notoriété aujourd’hui est révélateur. L’AOC seule n’est pas un gage de succès commercial, il n’y a qu’à comparer les évolutions entre Quincy et Sancerre par exemple, ou même avec les Côtes de Gascogne (IGP, rappelons-le).

    J'aime

  8. Si je n’étais pas tombé sur un jury de Quincy rosé au dernier concours de Liger, j’aurai bien du mal à en parler (d’ailleurs je n’ai toujours pas compris: la moitié des échantillons n’avaient pas de couleur rosée détectable. Ce sont des blancs).
    Grandeur et décadence de certaines AOC! Oui, Hervé c’est un sujet intéressant.

    J'aime

  9. Denis, l’absence de couleur d’un nombre croissant de vins étiqueté « rosé » me semble aussi être un bon sujet; Peut-être faudra-t-l s’y pencher un jour proche. Ce n’est qu’un effet de mode, certes, mais cela a un impact sur le goût aussi à mon avis, donc ce n’est pas neutre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s