Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

From BC with love… and wines!

4 Commentaires

Ma fille Charlotte parcourt actuellement le Canada, d’Ouest en Est. Partie de l’Ile de Vancouver, la voici rendue à Kamloops, non loin de la fameuse vallée de l’Okanagan. Et comme elle aime le vin, elle a pensé à m’envoyer quelques notes de dégustation. Un vrai petit scoop, car si les wineries de l’Okanagan ont acquis une certaine notoriété, à l’image d’Osoyoos Larose, celles de Kamloops sont encore peu connues hors frontières. Mais je laisse la plume à Charlotte…

_TMP1964edit

Photo (c) Harper’s Trail Winery

Le climat de Kamloops est surprenant – c’est un des plus chauds et des plus secs du Canada, il y faisait 23 degrés le 2 avril! Et les sols à dominante calcaire conviennent bien aux cépages bourguignons et rhénans, notamment. A noter qu’ici, on n’a pas eu besoin de recourir aux hybrides, car les gelées sont bien moins féroces qu’au Québec, par exemple.

J’ai dégusté les vins de deux des trois caves de la région, Privato et Harper’s Trail, qui figurent tous les deux sur le Kamloops Wine Trail, la route des vins locale. Avis aux visiteurs: bien que très rurale, la région est facile d’accès: elle est traversée par deux autoroutes, la 5 (qui mène au Sud vers l’Etat du Washington) et la 1, alias Trans-Canadienne.

IMG_8800

Le matin se lève sur Kamloops (photo (c) Ch. Lalau 2016)

PRIVATO Vineyard and winery

Avec ses 32 hectares au pied des collines qui surplombent le bras nord de la Thompson River (un affluent du fleuve Fraser), cette exploitation familiale produit des vins dans un style bourguignon; bourguignon, en termes de cépages (puisqu’elle emploie pinot noir et chardonnay), mais aussi en termes de soin du vin, d’élevage, aussi (Privato utilise des barriques de François Frères).

Chardonnay 2013

Pêche et abricot, un nez étonnamment solaire; la bouche légèrement toastée reste très rafraîchissante; belle structure; la finale persistante nous emmène bien plus au Sud encore, sur des notes d’agrumes.

On se voit bien déguster ce vin par une belle journée d’été, en apéritif, ou bien sur un fromage à pâte dure, ou un poisson grillé.

 

Pinot Noir 2012 – Woodward collection

Fermenté et élevé en barriques (18 mois). « Double gold medal » à l’All Canadian Wine Championship.

Jolies notes de fruits des bois et de fraise écrasée, très intenses au nez. La bouche épicée trahit un bel élevage, avec des notes de cuir et de cèdre; les tannins sont très lisses, et une pointe d’acidité soutient le tout jusqu’en finale. Un vin tout en harmonie, la qualité d’un raisin mûr, un beau travail de vinification, tout y est!

Je le vois plutôt avec une pièce de boeuf sauce au poivre, des champignons, un poulet grillé… voire un gibier ou un homard grillé, pour rester dans le ton canadien…

IMG_8830

Pinot Noir Grande Réserve 2012

Un vin de garde; robe sombre, nez complexe à la fois floral et fruité (surtout la fraise, mais pas confiturée), agrémentée d’une touche de poivre et de vanille; la bouche est étonnament souple, soyeuse, les tannins très ronds, avec presqu’une impression de sucrosité de par la richesse du fruit – car le vin est totalement sec. (ndlr: observez le degré d’alcool sur l’étiquette: 13,6%. Et oui, ici, on n’est pas obligé d’arrondir au demi-degré. Et personne ne s’en plaint).

Harper’s Trail Estate Winery

Cette cave est la première à avoir ouvert ses portes à Kamloops – il s’agissait au départ d’une ferme d’élevage bovin. Ces dernières années, l’exploitation s’est tournée vers le bio. Les sols calcaires où poussent les vignes sont ceux de l’ancien lit de la Thompson (le bras sud, cette fois). Ici, on a opté pour des cépages rhénans; mais la cave vinifie aussi un peu de merlot proveannat d’une autre domaine situé dans l’Okanagan plus au sud. 

Les vins, d’Harper’s Trail montrent généralement une belle acidité, et de la salinité.

region_map_feb2016

Les trois caves de Kamloops se sont groupées pour proposer au visiteur le Kamloops Wine Trail.  Une belle façon de faire connaissance.

Pinot Gris 2013

Pomme, citron vert et anis, un joli cocktail pour un nez tout en fraîcheur. La bouche est riche, pleine, assez grasse malgré l’acidité, voici un vin robuste, long et large en bouche, mais sans rien de pâteux. Il fera le bonheur d’un poisson blanc en sauce.

“Silver Mane Block” Riesling 2013

Un peu de sucre résiduel n’a jamais fait de mal à personne – pour autant qu’il est annoncé. Le nom de cette cuvée est celui de l’ancien ranch.

Nez à la fois frais et fruité, pomme et poire, une pointe de citron. La bouche est un équilibre subtil entre le sucre résiduel et l’acidité, la lutte est acharnée mais tout se termine dans l’harmonie d’une longue finale légèrement bitter. 

Viande blanche, saumon (canadien, bien sûr) et cuisine thaï lui feront un excellent accompagnement.

 Merlot 2014

Les raisins sont issus de Cerqueira Vineyard, dans l’Okanagan du Sud, mais le vin est vinifié chez Harper’s Trail. 

Le nez déborde de notes de raisins frais, bien mûr (quand je vous dis qu’on est au Sud… du Canada); la bouche est d’abord très épicée (poivre noir), mais apparaîssent ensuite des jolies note de cerise douce; belle structure, tannins bien enrobés. Les merlots de Bordeaux n’ont qu’à bien se tenir…

On vous attend pour le barbecue!

Prowein

La Colombie Britannique était très bien représentée sur Prowein, cette année – la marque d’une volonté de développer ses ventes à l’exportation – affaire à suivre!

Charlotte LalauCharlotte

 

 

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

4 réflexions sur “From BC with love… and wines!

  1. Je constate avec plaisir que Charlotte a de qui tenir ! Bravo pour ces Canadian Papers !

    J'aime

  2. Soyons fou ! Un parfait exemple où une génération bien éduquée atteint des sommets que n’ont point connus leur géniteur ! Très aristotélicienne, cette situation. On frise le sublime.
    🙂

    Chacun notera la pertinence des commentaires par rapport à ce que l’amateur lambda attend. Non pas des notes techniques affichant des connaissances d’oenologie, mais des descriptions sachant parler des sensations ressenties.

    Bon vent, Mademoiselle !

    J'aime

  3. Aristotélicienne, c’est mieux.

    J'aime

  4. Bravo Charlotte et merci de nous faire partager tes découvertes!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s