Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

VSIGP (6) Vins espagnols sans DO

3 Commentaires

Il est difficile de trouver en Espagne l’équivalent en qualité de la catégorie Vins de France, du moins à des prix inférieurs à 5€ : les VINOS DE ESPAÑA, ou VINOS DE MESA répondant à ces deux critères sont  rares !

J’ai cherché dans mes dossiers, visité quelques supermarchés de ma zone, et je suis revenue bredouille ou presque. Il est vrai, que je n’ai pas de Carrefour, ni de Al Campo(Auchan) autour de chez moi, mais quand même un MERCADONA, (Métro)et des enseignes comme Esclat, Eroski… où je pensais pouvoir m’approvisionner.

Je n’ai pu récupérer qu’une seule bouteille!

Ceci dit, l’explication est simple : l’influence de la DO chez le consommateur espagnol, est telle qu’elle est devenue inséparable du vin.   La perception selon laquelle, si le vin n’en affiche pas, c’ est un bâtard, sans pédigrée  est très répandue. Et donc ,  il est de ce fait, considéré comme très peu qualitatif,  inférieur, et sans intérêt ! Résultat, les   vinos de la Tierra de…, se multiplient laissant peu de place au vin d’Espagne ou vin de table bon marché:  ils  ne sont pas vendeurs.  Sans compter que l’appellation étant si facile à obtenir, pourquoi s’en priver… A tel point que le moindre vin à partir de 1€ la bouteille bénéficie d’une DO, que se soit Rioja, Ribera, Navarra, Bierzo…

Aujourd’hui, cette façon de voir les choses n’a plus beaucoup de sens, certains vignerons ne veulent plus s’abriter sous l’aile d’une appellation qui offre tout et n’importe quoi! Ainsi, la très célèbre bodega Artadi a quitté fin 2015 la DOCa Rioja pour s’en différencier; tout près de chez moi, et elle est loin d’être la seule, Glòria Garriga, avec son vin si original «Els Jelipins», s’affiche comme Vi de Taula (vin de table, en catalan) et se vend quand même aux particuliers à plus de 65€, encore faut-il en trouver !

3399057534 Els Jelipins

VI DE TAULA » els jelipins »

C’est une initiative très nouvelle en Espagne, elle est suivie par de plus en plus de vignerons qui veulent sortir du carcan  des DO ou de l’image négative que certaines reflètent. Ils se sont ainsi libérés des règles des DO, mais en contrepartie, ils sont obligés de proposer au marché un vin très personnel et de caractère pour justifier des prix souvent élevés. Pour retrouver une liberté ou une qualité qu’ils ne trouvent plus dans la DO, ils deviennent donc des VINOS DE MESA ou VINOS DE LA TIERRA …

Les VINOS SIN DO de « gros faiseurs »

Il reste quand même en dehors de ces vins de Liberté « chers » des vins sans DO originaires de Zones très productrices comme La Mancha…certains étant  moins médiocres ou pires que ce que j’ai pu en lire, si on regarde la relation qualité/prix. Les vins de J.Garcia Carrión, que l’on peut se procurer on line,  sont un bon exemple de vins plébiscités par un certain public. On les trouve dans les supermarchés ou sur leur site sous la rubrique : VINOS SIN DO.

  • Cappo Shiraz,

La bouteille n’a rien de prétentieux, bien au contraire, elle se veut drôle, et la capsule à vis est bien pour ce type de vin. Elle n’inspire cependant pas à mes yeux, une grande envie d’acheter, ni ne reflète une grande qualité! Le nez est simple, on y décèle même un peu de fruit,  la bouche est ronde, un peu structurée quand même, équilibrée. Un vin à peu près correct, sans plus,  mais limite vulgaire.

Pas de millésime, c’est normal. Vendu par 6: 16, 20€, soit 2,70€/bouteille .

cappo-shiraz-L

  • Don Simón Seleccion Tinto

L’étiquette  se veut « classique », ça me paraît raté !

Il s’agit d’un vin 100% tempranillo, la robe est rouge rubis, au nez quelques notes de garrigue, de fruits très murs, mais pas de grande intensité. L’attaque en bouche n’est pas désagréable, sans toutefois une grande présence de fruit, plutôt des notes végétales et une finale alcoolique et astringente. Si le vin n’affiche aucun défaut majeur, il ne présente pas non plus un grand intérêt et surtout ne procure aucun plaisir.

Pas de millésime non plus.

Prix d’achat: 1,45€.

donsimonseleccion_tinto_L 2

  • La Caperucita Tinta, Bodegas Torre Oria (Utiel, Valencia),

C’est celui-là, que j’ai trouvé à Mercadona, je dois dire qu’on le remarque de loin sur le rayonnage, son étiquette est tellement différente des autres vins, plutôt classiques, proposés par ce magasin ! La face nous montre le Petit Chaperon Rouge de dos, mais quand on tourne la bouteille, on se retrouve face au Loup!

L’histoire ne dit pas, s’il a avalé le petit chaperon rouge !

C’est un assemblage de tempranillo et syrah dont le prix de 1,60€ le met à la portée de toutes les bourses. On peut au moins le gouter, et nous verrons ensuite si nous avons envie de renouveler l’achat ! E bien, c’est un vin très acceptable pour son prix, qu’en dire de plus ? On peut lire « suave » sur l’étiquette, c’est à dire pas agressif, c’est exactement ça, rond, simple, neutre!

CAPERUCITA

La Caperucita Tinta

 

Simplement que je n’ai pas très envie d’ouvrir une autre bouteille d’aucun de ces 3 vins, le dernier serait encore le plus réussi.

Les vins de petits domaines

Et là, nous sommes quand même, sur un autre registre, la notion plaisir est présente:

  • Gratias Rosé 2014, Bodega Gratias: Sin DO

Un vin 100% Bobal,  moderne par son coté aromatique, et traditionnel à la fois : il a supporté un léger passage en barriques, assez pur, vif, aromatique et structuré.

Prix : 5,80 €, il me parait justifié, vu la vocation artisanale du Domaine et la production limitée, ce que pourtant, en règle générale je n’accepte pas comme étant une justification.

images 1

  •   A Dos Tiempos 2015 , d’Alfredo Maestro, Vino de España

Alfredo Maestro est un viticulteur talentueux, qui élabore des vins très personnels, dans les quatre coins de l’Espagne, en toute liberté, cherchant à exprimer les mystères du terroir qu’il a choisi, sans se préoccuper de la DO. Il faut préciser que c’est un adepte des vins naturels et que donc ses vins sont très peu protégés.

A Dos Tiempos 2015 est un vin d’assemblage: 50% Tinto Fino et 50% Grenache. Les raisins proviennent  de la zone  de Navalcarnero (Madrid) à  une altitude de 671 mètres.

A deux temps, car c’est aussi un assemblage de 2 vendanges, une précoce et l’autre à maturité. Après un élevage de 6 mois en barriques de 2 ans ça donne un vin très frais, sincère, direct et sans maquillage.

La production est de 5.000 bouteilles.

Prix : 10,50

A dos Tiempo Alfredo Maestro

A Dos Tiempos 2015

  • Celler La Salada Roig Boig Tranquil 2015, vin de table

Il nous vient du Penedes, c’est un vin de soif, issu d’une vigne complantée de Xarel·lo, Turbat, Monica, Mandó, Sumoll. Cannonao, non filtré, non stabilisé et non clarifié.

Couleur rouge grenade très attractive, le nez et la bouche offrent un festival de fruits rouges, une acidité à point, qui fait saliver, le tout est d’une grande gourmandise.

Un rouge léger, zéro soufre ajouté, un vin propre, suave, d’une grande finesse, vif et sincère.

Vol 10,5% vol. Un vin étonnant, que je n’attendais pas, merci à Toni Carbò, il a su faire revivre le vignoble hérité.

Prix : 9/10€

images

  • Tánagan tinto 2013, Proyecto Envínate

Envinate est un projet vinicole qui regroupe 4 amis et œnologues qui se sont connus à l’université, Laura Ramos, José Martínez, Roberto Santana y Alfonso Torrente, animés par la même philosophie : donner la priorité au Terroir et aux cépages oubliés.

Táganan (“entouré de montagnes“), assemblage de cépages centenaires autochtones comme le Negramol,  le Listan Negro, le Moscatel Negra, le Listan Gacho, le Vijariego Negro entre autres…

Production: 4200 bouteilles

C’est un vin qui a besoin d’aération, après la fermentation malolactique, il est resté en barriques sur ses lies pendant 8 mois, sans soutirage ni ajout de soufre. Il a été mis en bouteille sans stabilisation ni filtration.

La robe n’est pas très profonde, le nez dégage des notes de fruits rouges, d’épices, et mentholées, mais manque un peu de franchise. La bouche est assez fluide, fruitée, mais un peu terreuse, une finale un peu saline. Il est frais et ne peut laisser indifférent:beaucoup de personnalité dans ce vin des Canaries !

Prix: 14,90€

Taganan-Tinto-2013

 

Conclusion

J’ai du mal à tirer des conclusions de cette dégustation, si ce n’est qu’elle confirme ce que je savais déjà : les vins très bons marché (en dessous de 3/4€) ne m’attirent pas vraiment, d’une part parce qu’ils m’apportent rarement un vrai plaisir, une vraie émotion, d’autre part quand je pense au prix auquel le raisin a été payé, ça m’attriste.

Mais, il reste la possibilité de penser que ma vie professionnelle ne m’a pas offert beaucoup d’occasions de gouter cette gamme de vins. Si j’avais travaillé comme responsable d’achat d’une chaîne de supermarchés, j’aurais très certainement une vision différente.

Hasta Pronto,

Marie-Louise Banyols

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

3 réflexions sur “VSIGP (6) Vins espagnols sans DO

  1. Super article Marie-Louise, dans lequel on apprend plein de choses sur ce gros marché du vin espagnol. Juste désolé que tu aies défloré les dessous du vin des Canaries goûté l’autre jour avec Brigitte dans un bon restaurant de la Zona Franca que nous avait recommandé Vincent à Barcelona. Tant pis pour moi ! De toute façon ton avis ressemble un peu au mien, donc pas de regret ! Je vais me venger sur les Jerez…

    J'aime

  2. Désolée Michel, mais tu as largement de quoi faire avec les Jerez!

    J'aime

  3. El Jelipins 2006 complètement daubé …
    Quand la nature ne fait pas toujours bien les choses ….

    Le Flor de Pingus 2006 était bien meilleur …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s