Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Deux délicieux «Pouilleux»…

5 Commentaires

Si le Negroamaro domine le vignoble des Pouilles, le Primitivo y offre quelques cuvées au caractère bien trempé. Comme cette cuvée de Conte di Campino, logée dans une belle grosse bouteille, qui vide semble encore toute pleine. Heureusement cette fois, c’est pas toujours le cas, le vin est à la hauteur de la verrerie…

Sessantuno 2014 Primitivo di Manduria DOCG Conte di Campiano

PRIMITIVO-DI-MANDURIA

Il s’étale comme un velours grenat carminé. Il évoque les cerises sauvages confites dans le marasquin, les gelées de prunelle et le sirop de mûre. Le poivre blanc ainsi que la sarriette apportent leurs notes épicées. Sa belle fraîcheur équilibre avec brio la maturité avancée des raisins. De cet équilibre presque extrême naît une dynamique qui déconcerte les papilles par tant d’aller-retours fruits acidulés, épices douces. Une saveur de soupe de fruits secs s’ajoute aux perceptions buccales parfumée d’un brin de romarin qui apporte son relief amer. Les tanins retiennent dans leur filet soyeux tout ce petit monde aromatique.

La vendange se fait début octobre et les raisins fermentent 2 semaines en cuve inox. Les nombreux remontages concentrent arômes et tanins. Le vin est élevé durant 6 mois en pièces. Ce 100% Primitivo est issu de parcelles situées dans l’air de production de Brindisi et Tarente dans les Pouilles.

538-524-penne-puttanesca-sauce

Côté accords, son caractère affirmé lui permet de jouer d’égal à égal avec les plats relevés ou au goût puissant comme les penne alla puttanesca ou les tandoori bien épicés. Il convient également à toutes les recettes à base de sauce tomate.

Vista-da-Campiano6

www.contedicampiano.it

Dans le second, le Negroamaro domine

 Primonero 2013 Salento IGT Masseria Li Veli

 Liveli

Grenat à reflets violacés, il respire le café et le granité au cassis, la liqueur de myrte et la gelée de myrtille, avec des accents fumés et des traits épicés qui rappellent le cumin et le clou de girofle. La bouche nous bluffe par sa fraîcheur et sa sapidité aux tanins certes présents mais hyper juteux. Un jus délicat et savoureux qui macule les papilles de la chair suave des baies écrasées dont la richesse semble presque sucrée. Le vin adopte une structure aérienne toutefois bien ancrée dans la terre nourricière,

Assemblage de 85% de Negroamaro et 15% de Primotivo âgés de 12 ans. Élevage de 4 mois en barriques de chêne français.

 

ambiance_comte_sulfu_2013_c-cigc_image_et_associes

Côté accords, moi qui depuis belle lurette encourage vin blanc et fromage, je n’ai pas résisté au contre-pied, voire au pied-de-nez du rouge. C’est donc avec un Comté relativement jeune – à peine 1 an – que je l’ai associé. En voici le commentaire: « la fraîcheur percutante du vin emballe tout de go le Comté, le mariage se fait dans la seconde, aucun préliminaire, pas la moindre parole, ça « matche » tout de suite. Faut dire qu’il a du répondant cet Italien, une richesse aromatique alliée à une gouaille épicée, il sait y faire. Le Comté s’en voit sublimé, tout en lui prend une autre dimension, le poivré, le végétal, le crémeux, deviennent notes subtiles et graciles teintées de fruits et de fleurs ».

Je rassure les intransigeants que les habituels vins blancs fonctionnent très bien, même certains Jaunes, mais ne soyons pas plus royaliste que le roi.

Cce rouge des Pouilles, ma fois délicieux, s’acoquine avec autant de gouaille aux pâtes aux supions casalinga de notre lointaine grand tante calabraise qu’à la pâte ivoire et savoureuse des plateaux jurassiens.

Li Veli

www.liveli.it

 

Ciao

Spiaggia

Marco

 

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

5 réflexions sur “Deux délicieux «Pouilleux»…

  1. Bonjour,

    Je ne trouve pas cet article… Bien cordialement.

    Christian ALBERT

    >

    J'aime

  2. Si vous réessayez à présent, le nouveau lien devrait fonctionner

    J'aime

  3. J’abonde dans ton sens, Marc, à propos des bons Primitivos des Pouilles, comme ceux de la coopérative de Manduria, notamment. Et c’est un joli coin, en plus.

    J'aime

    • Vous avez raison, c’est un régal :et le vin et la région du Salento! Mais chut,il ne faut pas trop le dire:il y a déjà bcp de personnes qui ont découvert ce coin superbe d’Italie!

      J'aime

  4. Vers le début de l’année 1985, une dame très âgée, quasiment aveugle, peu consciente et totalement anorexique est admise à la demande de sa famille, d’origine italienne, dans un hôpital de Bruxelles. Elle souffre d’insuffisance rénale terminale et la sécurité sociale italienne ne prévoit pas la prise en dialyse rénale chronique pour les patients de cet âge. A l’époque, un traitement d’une durée d’un an coûte, sans tenir compte des autres frais médicaux, l’équivalent de 50.000 euros de nos jours.
    Trois semaines plus tard, elle est parfaitement consciente et orientée, a récupéré un peu d’acuité visuelle, mange et se déplace sans aide. Au bout de deux mois, elle est de retour au domicile de ses enfants et suit un programme d’hémodialyse standard. La famille crie au miracle et invoque presque la Sainte Vierge. On leur répond plutôt Fresenius ou Gambro.
    Ils se renseignent auprès des soignants de la manière de « remercier » pour la prise en charge. On leur dit que « nous n’avons fait que notre travail » et que la vraie récompense est le rétablissement de la « Mamma ». Nous sommes un hôpital public et pratiquons une médecine sans visée commerciale.
    Un lundi matin, un panier à mon nom attend sur le bureau. Dedans: des biscuits secs italiens et deux bouteilles de Salice Salentino Riserva 1982, de chez Leone de Castris. Ce sont des produits de leur région. Les infirmières ont parlé ! Rarement j’ai pris autant de plaisir à boire du vin et ce fut mon tout premier contact avec le negroamaro. Depuis lors, ce cépage, la malvasia nera de Lecce et le primitivo font régulièrement partie des fossoyeurs de mes hépatocytes.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s