Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Affaire Geens : 14 ans… pour ça?

2 Commentaires

Roger Geens, ancien patron des établissements éponymes, a été condamné ce mercredi par le tribunal correctionnel de Bordeaux à payer 470.000 euros de dédommagements à trois parties civiles, à savoir l’UFC Que Choisir?, l‘INAO et la Fédération des Syndicats des Grands Vins de Bordeaux, pour infraction au code de la consommation.

Le procureur avait requis une peine de 2 ans de prison avec sursis. 

Une réquisition assez clémente pour un groupe déjà condamné en Belgique pour des faits similaires en 1975 – à l’époque, c’était pour du faux Chianti. Mais c’était encore du temps de Ferdinand Geens.

Cette fois, après bien des péripéties et plusieurs reports, Roger Geens – relaxé au pénal – a été reconnu coupable d’avoir mélangé d’autres vins à des vins de Bordeaux, entre 1999 et 2002, au travers notamment de sa société Vignoble Rocher Cap de Rive, pour un préjudice estimé à 19 millions d’euros.

Une descente de police dans ses locaux belges d’Aarschot a également mis au jour un laboratoire du parfait petit chimiste destiné à frelater les vins. Mais, Europe judiciaire oblige, le volet belge est séparé de l’instruction française.

Comme souvent, c’est une ancienne salariée licenciée qui avait dévoilé l’affaire, en 2002. Il aura fallu 14 ans d’instruction (mal menée, d’où l’abandon de nombreuses charges) pour arriver à cette condamnation.

Justice tardive et incomplète, donc, pour une affaire pas si anodine que cela. Rappelons que Christian Bianchi, maître de chai au Château Cap d’Or, s’est suicidé en 2002 dans le bureau de Roger Geens, en ingérant des produits chimiques issus de la propriété, et en laissant un document accablant.

M. Geens ne s’est jamais présenté devant le juge, et son avocat a déclaré à l’audience qu’il se trouvait dans un état de semi-coma, à Monaco; il aurait cependant retrouvé assez de lucidité pour proposer d’indemniser ses victimes en Belgique.

J’ose espérer qu’un journaliste d’investigation s’intéressera un jour à cette affaire et à la manière dont l’instruction a été menée.

Hervé

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

2 réflexions sur “Affaire Geens : 14 ans… pour ça?

  1. Une justice pertinente est l’un des indicateurs d’une démocratie en bonne santé. Je vous laisse en tirer la conclusion que vous voulez.

    J'aime

  2. Hervé, notre ami Jim se débrouille assez bien dans le domaine des investigations ….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s