Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Les bons Mâcons de Florent Rouve

3 Commentaires

Ancien directeur d’exploitation du Lycée Agricole de Davayé, Florent Rouve a pris la succession de Jean Rijckaert à la tête d’une entreprise originale, Rijckaert, qui combine une activité de négoce et dix hectares de vignes en propre, et qui, chose plus rare, a un pied en Mâconnais et un pied dans le Jura.

Voici ma sélection de ses vins du Mâconnais – vins de négoce ou de vignes en propre.

IMG_9146

Florent dans sa cave de Davayé

Mâcon Fuissé 2014 Vieilles Vignes

Voici un nez d’une grande finesse, qui allie la poire et l’ananas; la bouche est assez riche, mais une belle salinité lui donne beaucoup de tonus. Levures indigènes.

Mâcon Burgy 2014

Je vous avoue que je n’avais jamais entendu parlé de cette mention de Burgy. Florent nous explique qu’il s’agit d’une zone plutôt fraîche. Pourtant, ce vin est assez opulent. Là encore, il présente une belle aromatique: mirabelle, camomille, pomme; en bouche, le bois est très bien fondu. Et en finale, on retrouve notre bonne copine la salinité. Elevé sur lies.

Mâcon Lugny 2014

Cette cuvée est issue de Bissy, précise Florent: « un terroir assez gélif, exposé à l’ouest, au sol de calcaire blanc – c’est le dernier qu’on ramasse. » 

Un vin vraiment différent: du citron, de la gentiane; en bouche, l’acidité semble plus mordante, mais elle rééqilibre bien l’alcool. Tout finit en rondeur, sur de la poire. Comme quoi le Chardonnay est bel et bien un révélateur de terroirs. 

Viré Clessé L’Epinet 2014

L’Epinet est un des beaux climats de Viré-Clessé. Cette cuvée est issue de vignes assez jeunes de bas de pente, sur argile rouge.

Coing, miel, poire, violette, beurre frais, grillé, sympa, très sympa, même; il confirme avec une bouche longue et ample, des beaux amers, il se déroule en séquences, et nous dépose au pays de l’orange et du quinquina.

IMG_9148

Saint Véran En Avonne 2014

Un cuvée issue des vignes en propre du domaine, situées sur la commune de Chasselas. Déjà très fruitée et très ouverte, pour une cuvée plutôt connue pour la garde. Au nez, du raisin mûr, de la pomme et de la poire mûre acidité sous jacente, sudiste, bien 

Saint Véran Les Champs Meuniers 2014

De la violette au nez, très pur; en bouche, un bel équilibre entre et rondeur et vivacité, grâce à des notes de menthe et de pierre à fusil.  Un vin sans esbroufe, « le but est d’exprimer le lieu », nous dit Florent.

IMG_9149

Pouilly Fuissé Vers Châne 2014

Vers Châne est un terroir assez acide, plutôt sableux. 

Très beau travail du bois, perceptible mais pas envahissant; des notes de camomille et de sauge, au nez comme en bouche; on n’est pas là dans le non-interventionnisme prôné par ceux qui prétendent que le vin se fait tout seul.

Les Bouthières 2014

Poire, romarin, gentiane…, le nez est complexe; la bouche aussi, comme si plusieurs couches se superposaient dans ce vin – légèreté de notes mentholées, longueur, complexité; un vin complet qui devrait faire merveille à tables pour réveiller un plat en sauce.

En résumé: une gamme très homogène, qui offre de beaux flacons à peu près à tous les étages de la pyramide théorique des appellations. Un seul vin m’a paru en dessous, hic et nunc: le Pouilly Fuissé Les Croux, qui ne me semble pas encore en place. A redéguster, donc, car comme tous les beaux blancs, il mérite un peu de patience…

Hervé Lalau

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

3 réflexions sur “Les bons Mâcons de Florent Rouve

  1. « A pris la succession » … Jean Rijckaert serait-il parti à la retraite? Il avait été un des cavistes chez qui je me fournissais en Belgique, avant de commencer à collaborer avec Guffens, et puis d’avoir sa propre affaire. Je revois encore vaguement l’improbable entrepôt où il travaillait, avec des marches comme un quai de chargement, euh, si je me souviens bien!
    PS: et bravo pour tes précautions au bas de la dégustation du Pouilly les Croux … mais elles te privent de 35 commentaires véhéments ou bien empathiques !

    J'aime

  2. Je ne sais pas si cela ce pratique, mais je laisse tout de même un petit commentaire sur une page qui parle de mes vins… Simplement remercier Hervé et Marc pour le bon moment passé en leur compagnie et leur dire à une prochaine, en terres Mâconnaises (ou Jurassienne).

    Florent

    PS pour Monsieur Charlier : effectivement, Jean est en retraite (bien méritée), et j’ai l’immense privilège d’avoir repris sa succession, progressivement depuis 2013.

    J'aime

  3. Bien sûr que ça se pratique, Florent, et surtout, ça nous fait très plaisir. Tous mes voeux de bonnes vendanges pour des très beaux 2016.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s