Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Deux champagnes d’exception

8 Commentaires

Nous les avons bus l’un pour Noël et l’autre le 31 au soir. Ils n’étaient pas prévus, c’est mon beau-fils qui les a apportés.

De Sousa & Fils Cuvée 3A Grand Cru Extra Brut,

Le domaine en quelques mots …

Situé sur le terroir d’Avize,  le vignoble s’étend aujourd’hui sur 9,5 hectares  sur les plus beaux terroirs classés Grands Crus de Chardonnay  de la Côte des Blancs : Avize, Oger, Cramant, Le Mesnil-sur-Oger, complété par des pinots noirs d’Aÿ et d’Ambonnay, il est certifié en bio-dynamie depuis 2010. C’est en 1986 que Michelle et Erick de Sousa reprennent l’exploitation familiale, Erick  est un vrai vigneron, attaché à exprimer ses terroirs, lorsqu’il reprend le domaine de son père, il décide de tirer le meilleur parti des vieilles vignes du domaine,  beaucoup ont plus de 50 ans, avec quelques parcelles, qui en ont près de 80. Alors qu’autrefois tout était mélangé dans les assemblages, il  met en avant une politique de parcellisation pour exprimer au mieux les différences des terroirs et créer des cuvées de champagne personnalisées et élaborer plus souvent des cuvées millésimées. Les cuvées sont vinifiées en fûts.

La cuvée 3A

Le mot du vigneron :« Cuvée 3A comme Avize-Ay-Ambonnay », les 3 A de cette cuvée  les 3 lieux d’origine des raisins, à savoir 3 Grands Crus dans chacune des grandes régions historiques de la Champagne ; mais il faut d’avantage chercher son originalité dans sa composition, 50% de Chardonnay Avize issu de vieilles vignes de plus de 50 ans et vieilli en fûts de chêne, associé à 50% de Pinots Noirs, d’Aÿ(25%) et d’Ambonnay(25%). Les raisins sont directement pressés ensemble pour un meilleur mariage et la vinification est faite  moitié fûts de chêne, moitié cuves. La cuvée demande un vieillissement prolongé en cave d’au minimum 3 ans pour arriver à une bonne maturité. C’est un Extra-Brut, le dosage est faible (inférieur à 5g/L): il fait ressortir l’équilibre entre la fraîcheur et la finesse du Chardonnay d’un côté et la rondeur et la puissance du Pinot Noir de l’autre.

Notre dégustation :

Pour être tout à fait franche avec vous, je ne prends que très rarement des notes de dégustation quand le moment est festif et que je suis bien en famille, je me consacre pleinement au plaisir du palais et de la compagnie. Le premier verre a donc été dégusté sans autre commentaire que : « excellent ce champagne », mais mon beau-fils a commencé à le décrire et à demander à chacun d’entre nous comment il le trouvait, finalement nous nous sommes tous concentrés et le jeu a donné ceci :

Nous avons tous aimé la belle couleur or clair avec quelques reflets cuivrés, très lumineuse et bien soutenue par une bulle fine et persistante.

Le nez  a remporté tous les suffrages et a été l’objet de nombreux qualificatifs : très expressif, flatteur, généreux, frais avec des arômes subtils. Les plus experts y ont trouvé des saveurs de fruits, de poires,  d’agrumes, avec des pointes d’ananas, de mangue et de fruits rouges, cassis et framboise mais aussi quelques notes de réglisse avec ce côté beurré et noisette apporté par l’élevage en fûts de chêne.

A l’unanimité nous avons trouvé que la complexité était au rendez-vous. Pour les uns, la bouche était riche, ample et crémeuse, avec un beau fruité et ils y retrouvaient un joli côté vineux qu’on avait déjà senti au nez, mais aussi du tranchant, de la fraicheur. Pour les autres, le pinot noir semblait dominer  avec se saveurs de fruits rouges très présents, ils trouvaient un côté onctueux et suave, qui se mariait parfaitement avec la finesse et la fraicheur du chardonnay.

Un beau contraste entre une matière croquante exprimant la puissance et une grande finesse. J’ai beaucoup aimé la finale épicée, très fraîche, tendue et d’une belle longueur. Le résultat est une cuvée bien équilibrée avec le velouté et l’onctuosité du pinot noir ainsi que la fraîcheur et la finesse du chardonnay.

Ma conclusion : Il y avait dans cette cuvée, ce que j’aime avant tout : la complexité et la pureté. La complexité est rare et c’est très agréable de la trouver dans une bouteille à un prix très raisonnable entre 38et 44€, selon les sites.

Avec tout ça, mon plat, le pain perdu aux truffes est passé un peu inaperçu, le vin a pris la parole et l’a gardée, je ne le regrette pas, nous avons passé un bon moment auquelmême les non professionnels ont participé !

20161231_205051

Francis Boulard Petraea XCVII-MMVII BRUT NATURE

Le domaine en quelques mots …

Francis Boulard a longtemps œuvré pour le compte de la maison familiale, où il a créé l’essentiel des cuvées présentes ; en 2009, les trois enfants de Raymond Boulard décident de poursuivre séparément leur chemin professionnel. La maison de Champagne Raymond Boulard n’existe donc plus aujourd’hui, en 2010, Francis Boulard a décidé de créer sa propre structure, accompagné de sa fille Delphine et de sa femme Jeanne (Champagne Francis Boulard & Fille). Ils partagent tous les deux les mêmes convictions profondes, l’amour des vins de Champagne pas ou peu dosés et le respect du terroir par la pratique d’une viticulture en biodynamie.   Un peu plus de 3 hectares, De Cuchery en Vallée de la Marne à Cormicy en Montagne de Reims… Depuis de nombreuses années, Francis Boulard avait donné une impulsion bio au domaine familial Raymond Boulard. Avec sa fille Delphine, il peut maintenant aller au bout de cette démarche vers des vins de champagne les plus naturels possible. Les vignes qu’ils ont récupérées sont certifiées depuis 2004 et les nouvelles parcelles sont évidemment en conversion.

Mais….

« Un incendie s’est déclaré dans les chais de Fancis Boulard le 18 décembre dernier, il n’a pas fait de victimes, mais a provoqué des dégâts sur les futs contenant toute la vendange de l’année et la réserve »

Francis et sa fille n’ont pu que constater les dégâts. On peut lire sur son blog:” Les analyses sont en cours … on espère que ces 2 foudres, les pièces maîtresses de nos chais, seront indemnes de toute pollution et seront récupérables, car nous y sommes sentimentalement très attachés des futailles qui gardent la Petraea, acquis par un achat participatif / par crowdfunding de Fundovino. Pour les vins, des analyses moléculaires vont être réalisées début janvier.Ce sont les résultats de ces analyses et l’avis des experts qui déterminera la destinée de nos vins. On espère qu’ils ne seront pas tous pollués, et que nous pourrons produire quelques bouteilles de ce millésime difficiles ainsi que sauver la base de vins de la Cuvée Perpétuelle Petraea. »

 Francis Boulard, un vigneron en vin nature, sincère et sensible, je garde en souvenir nos longs échanges dans les Salons, il était intarissable et ne ménageait pas son temps. C’est cet incendie qui a déclenché l’ouverture de cette bouteille, l’occasion de montrer notre attachement à ce vigneron.

incendie-photo-avant-apres-e1483358484625

AVANT ET APRÈS L’INCENDIE, photo empruntée à son blog

La cuvée Petrea XCVII-MMVII Brut Nature

Cette cuvée est élaborée selon un principe proche de celui de la Solera : chaque année, la dernière vendange est ajoutée à hauteur de 25%. Ainsi, le vin est composé de tous les millésimes qui précèdent, dans une proportion décroissante. Le nom Petraea provient de la variété de chêne, le quercus petraea, qui fournit les merrains les plus fins dans la fabrication des fûts de chêne.  Cette base de 75% de vieux vins de réserve permet d’assurer une qualité constante quel que soit le millésime, tout en préservant la typicité des terroirs. Cette réserve perpétuelle a été démarrée en 1997. Cette cuvée est donc composée d’un assemblage des millésimes de 1997 à 2007.

Chaque année est vinifiée et élevée en fûts de chêne séparément, par terroir et par cépage. Les barriques utilisées sont des barriques bourguignonnes et bordelaises de 3 vins avec 10% de pièces neuves traditionnelles champenoises de 205 litres. L’assemblage n’est réalisé que juste avant la mise en bouteille. Ensuite, chaque année, la dernière vendange, vinifiée et élevée séparément, sera introduite pour représenter un quart du volume total. De cet assemblage, on prélève ensuite la quantité que l’on vient d’ajouter pour assurer la mise en bouteille.

Elle est le fruit d’un assemblage de 60% de Pinot Noir, 20% de Chardonnay, et 20% de Pinot Meunier.Cette cuvée est sans dosage, afin que le champagne s’exprime pleinement et librement.

Mise en bouteille : 23 octobre 2008  et dégorgement en février 2012

Notre dégustation :

Quand mon beau-fils nous l’a amenée sur table, inévitablement avec ma fille nous avons parlé de Francis, de sa façon de présenter cette cuvée avec fierté et passion. Ce fut un vrai bonheur de la partager en famille. Là encore nous avons associé nos impressions que je n’ai pu m’empêcher de griffonner sur un bout de papier, allez donc après ça critiquer les ados collés à leurs écrans ! Bref, après avoir opté pour un « carafage », nous avons admiré d’abord sa couleur or soutenu, la finesse de ses bulles, la complexité du nez avec ses notes d’agrumes, de fruits jaunes, de fruits secs, ses touches  briochées et  de caramel au beurre salé : SEDUCTION, tandis que la bouche très riche et très vineuse offrait à la fois  du gras, du fruité, avec une légère touche d’évolution et pourtant de la délicatesse; l’effervescence montrait toute sa finesse, le champagne en devenait aérien tout en restant ample et nerveux :  FASCINATION ! La finale très persistante et fraiche, était marquée par de jolis amers et des notes salines. L’équilibre était là, ce vin a été émouvant au possible, testament des terroirs et du travail de Francis ! Dans ces moments-là, tout devient plus lent, plus intense, plus beau : MAGIE !

Merci à Francis pour cette magnifique bouteille et pour son excellent rapport qualité/prix, 40€, quand on en trouve, car la CUVEE EST DEFINITIVEMENT EPUISEE. ELLE SERA DE RETOUR EN 2020, enfin nous l’espérons !

 img_2476

Très bonne Année 2017 à tous

Hasta Pronto,

 MarieLouise Banyols

 

 

 

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

8 réflexions sur “Deux champagnes d’exception

  1. Remarquable synthèse et description pointilleuse de chacune de ces cuvées où le pinot noir semble y aller se sa puissance et de sa vinosité (pardon, si le mot n’est pas très joli…), tout cela composant l’essentiel de ce que l’on attend d’un VRAI champagne : tenue, longueur, matière, pureté et tranchant. Tu peux être fière de ton beau-fils (son nom serait le bienvenu…) et de ta fille, Elisabeth, qui a choisi un mari visiblement pour sa finesse d’esprit et sa sensualité ! Bref, à vous trois, vous nous mettez en joie. Plein de bonheur pour 2017 et encore plein de ce merveilleux vin qu’est le champagne ! 🙂

    J'aime

    • Merci Michel, oui, j’ai la chance d’avoir un beau-fils passionné, il s’appelle Julian Talaveyron, il est passé par LAVINIA Madrid, aussi, et maintenant il travaille à Barcelone, pour un très bon distributeur »Primeras Marcas » et est également Brand Ambassador pour Tondonia.Elisabeth a bien choisi, tant mieux, j’en profite, il nous fait découvrir plein de vins.
      Plein de bonheur pour vous deux aussi pour 2017.
      Marie-Louise Banyols

      Aimé par 1 personne

  2. C’est une belle coincidence; nous avons également bu le 3A de De Sousa et un autre vin de Francis Boulard, le Vieilles Vignes Extra brut 2010 :). J’adore ses vins, mais j’ai jamais eu l’opportunité de déguster le Petraea. Le 3A est pour nous un valeur sur, parfois je le préfère même au Caudalies, vu que j’ai parfois l’impression qu’il a un peu plus de profondeur.

    Aimé par 1 personne

  3. Très touché de voir dans ce blog, le vin de Francis, Pétarea, aussi finement décrit… C’est, depuis longtemps, le champagne que j’aime à faire découvrir… depuis ma première rencontre avec ce champenois hors pair… Hélas, plus que quelques flacons, allongés dans ma cave et que je réserve pour les amis « œnopôtes » ! Reste à déguster la cuvée 3A ! Tous mes voeux à l’auteure !

    Aimé par 1 personne

  4. Bravo pour ces commentaires Chère Amie Et peut être À Vinisud ou Millesime Bio

    J'aime

  5. J’irai très certainement à VINISUD, au Vins de mes Amis, Aux affranchis, mais pas à Millésime BIO. J’espère que nous nous verrons.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s