Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Vendôme, Vendôme…

6 Commentaires

Un des grands plaisirs de ce métier, c’est de pouvoir jeter un peu de lumière sur des petits coins de vignoble qui en manquent parfois cruellement. C’est le cas des Coteaux du Vendômois, je pense. Et pourtant, non seulement la région est pittoresque, non seulement son vignoble (à peine 150 ha) est très ancien, mais il recèle un trésor rare, un cépage trop modeste, j’ai nommé le Pineau d’Aunis.

maxresdefault

Aunis soit qui mal y pense

Également connu sous le nom de Chenin Noir (bien qu’il n’ait pas de parenté avec le Chenin Blanc), ce cépage vigoureux est sans doute un des plus anciens de la région. Certains lui voient des origines rochelaises (d’où son nom), d’autres béarnaises.

Aujourd’hui, on le trouve surtout dans la vallée du Loir; toutes régions confondues, la surface cultivée ne dépasse guère les 600ha.

On le connaît principalement pour les vins rosés ou gris, dont nous parlait l’ami Marc, ici même, il y a quelques mois; mais moyennant une  macération plus longue, il peut également donner des rouges bien colorés. Dans les deux cas, ce qui frappe, avec le Pineau d’Aunis, ce sont les épices (admirez la rime!).

Pour illustrer les belles dispositions de ce cépage et des Coteaux du Vendômois (reconnu en AOC en 2001 seulement), voici une cuvée élaborée par Patrice Colin, un des vignerons emblématiques de l’appellation, qui exploite 25ha (en bio) autour de Thoré la Rochette.

Patrice Colin Vieilles Vignes 2014

Assez sombre dans le verre, avec quelques reflets violacés, voilà un vin qui ne fait pas son âge à l’œil; ni au nez, qui présente une aromatique très fraîche centrée sur la cerise (guigne, griotte), l’épinette et la prunelle. La bouche est dans le droit fil de cette fraîcheur fruitée, avec en plus, une pincée de poivre.img_0810

Ce vin puise dans sa charpente acide un équilibre de funambule – une qualité bien  ligérienne. Il n’est pas issu du seul Pineau d’Aunis, mais contient aussi du Pinot noir (également appelé auvernat noir, localement) et du Cabernet Franc. 

La règle veut que le Pineau d’Aunis constitue au moins la moitié de l’assemblage des rouges  de l’appellation; tandis que le Gamay également autorisé par le cahier des charges, ne peut dépasser 20%.

Un peu d’histoire… en chanson

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire écouter ici la chanson de David Crosby, Orléans, dont les paroles évoquent la bonne ville de Vendôme. Et pourquoi donc? Parce que lors de la guerre de 100 ans, la ville était une des dernières à être contrôlée par Charles VII face aux Anglais (on l’appelait d’ailleurs le Petit Roi de Bourges). Initialement intitulée Le Carillon de Vendôme, la chanson égraine quelques une de ses maigres possessions: Orléans, Beaugency, Notre Dame de Cléry, Vendôme, Vendôme! Notons par ailleurs que les vins de la région étaient alors très appréciés.

jean_fouquet_008

Fabulons un peu: et si les Coteaux du Vendômois étaient les héritiers de ce que l’on appelait naguère le « gentil vin françois »? Le vin de Jeanne d’Arc, à l’époque où les Anglais vendangeaient l’Aquitaine, les Bourguignons la Bourgogne, et où ni la rive Est du Rhône, ni l’Alsace, ni la Lorraine n’étaient françaises…

Je laisse nos amis régionalistes vous expliquer à quel point il est plus noble et plus fashionable, aujourd’hui, de se dire basque, limbourgeois ou berrichon plutôt que français, belge ou espagnol. C’est leur droit, comme c’est le mien de penser autrement.

Je laisse à nos amis internationalistes le soin de vous convaincre que la notion de souche n’existe que sous le microscope ou quand les arbres sont morts.

Mais moi, je suis très attaché à mon pays, dans son intégrité comme dans sa diversité. Aussi, dans mon métier, j’aime à ancrer tel vin à tel clocher, à telle montagne, à telle rivière, à telle communauté vigneronne, ou à le rapprocher de tel événement de l’histoire de ce que naguère, sans vergogne, on appelait une patrie – la terre de nos pères (et de nos mères). J’ai été Charlie, j’ai été Bardo, j’ai été Nice, j’ai été Berlin. Mais surtout, je suis France. Vendôme, Vendôme!

Hervé Lalauimg_0804

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

6 réflexions sur “Vendôme, Vendôme…

  1. Vilain Hervé, qui ose parler de musique au sein d’un blog monomaniaque centré sur le vin. Et de quelle musique! Ce titre, issu de « If I could only remember my name » (à la disposition des mots un rien curieuse), ne doit pas nous faire oublier son « Oh Yes I can ». Ca vous rappelle qqchose? And he did it! Et dire que ce type fut ami avec Stephen Stills, l’horrible chevelu à rouflaquettes qui a tant fait pleurer la pauvre Véronique Sanson, celle-là même qui est au folk/pop/jazz français ce que Jeanne d’Arc est à la couronne. Tu fais bien de la citer, Hervé. Bien fait, na, elle n’avait qu’à pas quitter Michel Berger, le gentil troubadour, issu comme bon nombre d’autres rejetons des oeuvres du Professeur Jean Hamburger, le « monstre » français de la néphrologie qui a autant donné pour la connaissance du rein, cet appareil excréteur des toxines, que pour la satisfaction de son propre tuyau libérateur, sa fière pine. Oui, je sais, elle jouait du piano assise, elle. Et fort bien en plus. CSN ont cosigné un chef d’oeuvre: Ohio. « In a land that’s known as freedom, how can such a thing be fair etc … « . Prophétique.
    Vilain Hervé encore qui évoque la figure de Charles VII. Quelle destinée, quelle ascension, quel parcours! Le Valois, fils d’une Bavaroise quand même, pique la couronne aux Lancaster, sans craindre leurs épines. En outre, faisant fi du vin de Bourgogne, il s’adonne à l’Armagnac, sans aucune peur du Duc Jean (subtil). Ce n’est pas tout, il choisit Castillon (haha, voilà une belle AOP) pour mettre fin à la guerre de 100 ans et liquider Talbot (un petit Saint-Julien étriqué), vengeant ainsi Calais, Crécy, oui, même Azincourt. Tu peux relever fièrement la tête, Hervé-le-François (comme Vitry): vous boutâtes l’Anglois dehors; Booïeten. En même temps, il a trouvé en Jacques Coeur comme un amalgame de Strauss-Khan et de Macron. C’est bien possible (cherchez, il y a une feinte).
    Il suffit. Ce qui rend le blog des Hervé-chouchou, Jim Buddoo, Davidou, Marcou et Marilou tellement plus attrayant que Miss Glouglou, c’est qu’on peut y parler de tout. Foi de Majou!

    Aimé par 1 personne

  2. Un plaisir que de vous lire!

    J'aime

  3. Très vilain en effet, d’avoir parlé du Carillon de Vendôme, chanson créée au début du XVème siècle et que, dans notre enfance, nous fredonnions avec quelques autres chansons françaises anciennes et avec beaucoup d’entrain. L’interprétation de Crosby est un rien mollassonne, on s’endort… normal, Vendôme, pour un amerloque, cela n’évoque pas grand chose. Finalement, je verse aussi dans des états d’âme. Je m’en veux !
    Bel article consacré à cette région et surtout à ce cépage dont je ne connaissais pas la version vin rouge. Ma seule référence dégustée est le Pineau d’Aunis rosé du Clos Roussely, à Angé sur Cher, excellent et toujours présent dans ma cave. Et bravo pour la finale. Adhésion sans réserve.

    J'aime

  4. Il existe aussi des cuvées de Vendomois rouge qui sont 100 % Aunis. Par exemple le 2014 Grillé d’Aunis de la Cave Coopérative de Villiers sur Loir. Avec ce vin on serait tenté d’orthographier Pinot d’Aunis car dans ce millésime très réussi on est un peu dans un style bourguignon, bien qu’on y retrouve les épices caractéristiques de ce cépage.
    Merci monsieur Lalau de saluer le travail de vignerons dans une région en limite nord de la vigne où cette culture est tout sauf une sinécure. Ils y sont très soumis au risque de gel de printemps, surtout dans ces années de très peu d’hiver.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s