Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Tourteau catalan des Rois et Anis del Mono

3 Commentaires

Le gâteau des Rois, se mange aussi bien en France qu’en Espagne, mais dans ma Catalogne natale, tout comme en Catalunya, ce n’est pas une galette que l’on trouve dans les boulangeries pour l’Epiphanie mais un « tourteau des rois (el tortell de Reis) ». C’est une délicieuse pâte à brioche ronde,  très parfumée, recouverte de sucre et de fruits confits, et avec de la crème d’amande à l’intérieur.

2017-01-09-photo-00000069

Pour coller à la douceur du touteau, il faut un vin sucré, le mariage le plus facile si l’on veut rester local se fera avec un Muscat de Rivesaltes, même si un Maury ou un Banyuls ambré pourraient aussi convenir.  Mais, comme je passe une partie de mon temps à Badalona (à 10kms de Barcelone), où nous avons la chance d’avoir une excellente boulangerie/pâtisserie  (Forn Beltran),  je me suis dit que c’était l’occasion de gouter avec le tortell,  l’Anis del Mono.  Pourquoi, l’Anis del Mono? Tout simplement, parcequ’il se trouve que l’unique distillerie de cette marque populaire d’anis se situe à Badalona, c’est une icône de la ville,  un bel édifice de la fin du XIXe siècle,  devant lequel je passe tous les jours à l’occasion de ma promenade sur le front de mer.

anis-del-mono-badalona

L’Histoire

La fabrique Anis del Mono  a été fondée à Badalona en 1870 par les deux frères Bosch, à noter qu’ il existait déjà, quand elle a été inaugurée,  de nombreuses distilleries dans la ville, plus de 28, une sacrée bataille ! Mais, ils ne redoutaient  pas la concurrence, ils étaient riches et faisaient du négoce avec les Amériques : tabac, cacao…chose courante à l’époque…Ils connurent le succès.

Anis del  Mono à Badalona est un joyau moderniste qui a été préservé pour sa valeur artistique et patrimoniale ; toute la production continue de sortir de là, environ 5 millions de litres par an ! En 1975, la distillerie est passée aux mains du Groupe Osborne, son système de production, est resté artisanal, le même que celui utilisé il y a plus de 130 ans.

Le marché est surtout international, l’anis del Mono s’exporte vers 50 pays, pour compenser la baisse du marché national. Mais, le groupe essaie de se recentrer sur le marché intérieur avec sa campagne : « Volvamos al Mono » (Retournons au MONO). Aujourd’hui la distillerie est le leader indiscutable dans le secteur des anisés.

Cette liqueur a marqué mon enfance, c’était avec un « moscatell », une des rares bouteilles présente dans le buffet de ma tante, elle la sortait régulièrement pour en offrir un petit verre accompagné de biscuits, au facteur à l’occasion de sa tournée hebdomadaire.  Je me souviens aussi que les hommes  demandaient au Bar du village, un « carajillo »à l’anis. Le nom de carajillo vient de la guerre de Cuba, quand les soldats ajoutaient du Ron à leur café pour se donner du courage (corajillo disait-on) par déformation c’est devenu carajillo. Il peut se faire avec du brandy, mais dans les milieux ouvriers on le faisait à l’anis, à l’heure actuelle il revient à la mode mais avec le brandy de Jerez, c’est plus chic!

images

Je dois dire que même au cours de ma vie professionnelle, je n’ai pas eu l’occasion de retrouver l’Anis del Mono. Considéré comme un pur produit de supermarché, il n’était pas de bon ton d’en avoir dans nos magasins. Pourtant, Marc Sibard, lui en proposait aux Caves Augé à Paris !Le retrouver si tard, me rend un peu nostalgique, ça me ramène dans les  années 50/60, toujours en Espagne, près de Gerona, cette fois-ci!

Le 7 Juillet, 2012 on inaugurait sur la promenade de Badalona, une statue en l’honneur de l’Anis del Mono: un singe de 200 kilos, sculpté en bronze, qui connait un vrai succès :il est photographié à longueur de journée !

estatua-mono-de-anis-del-mono-badalona

La bouteille

L’un des emblèmes d’Anis del Mono est sa bouteille : elle est très particulière ! Lors d’un voyage à Paris, Vicente Bosch alors qu’il cherchait un cadeau pour sa femme, avait admiré place Vendôme une bouteille de parfum qui l’a inspiré et, il a voulu l’imiter.

2017-01-09-photo-00000068

L’Etiquette

L’étiquette de la bouteille contient aussi quelques curiosités qui en font un symbole de l’identité, comme la faute d’orthographe sur le mot « destillación », qui s’écrit destilación, en espagnol, et qui a été maintenue. Mais peut-être le plus significatif est le visage du singe lui-même, il n’a pas une tête de singe,  il présente des caractéristiques humanoïdes ! Il existe plusieurs légendes qui tentent d’expliquer ce détail. L’une d’elle soutient tient qu’il y avait un singe à l’usine. La famille Bosch avait des biens et des affaires en Amérique, l’un de ses navires aurait  apporté un singe, qui a finalement été installé dans la distillerie. Il est devenu très illustre et les gens venaient  pour  le voir jouer. Cela a rendu la société  populaire et elle fut  connue comme « l’anis du singe ».Une autre théorie dit que Vincent Bosch, notaire et célèbre homme d’affaires, a profité du débat suscité par les théories de Darwin, pour annoncer leur marque comme la plus évoluée. Sur l’étiquette, un primate humanoïde tient un parchemin proclamant: « C’est le meilleur, moi, je ne mens pas ».Il y a aussi l’opinion selon laquelle le visage du primate humanoïde, est le même que celui de Charles Darwin. Certains croient que les frères Bosch étaient contre la théorie de l’évolution de Darwin et qu’ils ont voulu le caricaturer…

untitled

La « Fabrication »

L’Anis del Mono est une liqueur qui se compose d’alcool et d’un mélange de différentes herbes et anis. Les ingrédients sont très simples: eau déminéralisée chimiquement pure, alcool, sirop de sucre raffiné et filtré, et  herbes (anisées). L’anis del Mono ne contient que de la « matalauva »(de la graine d’anis) de première qualité,  et d’autres plantes comme la badiane, le fenouil rigoureusement sélectionnée à partir de laquelle on extrait l’huile essentielle qui fournit le bouquet si caractéristique du produit. Le procédé de distillation a lieu dans des alambics de cuivre, datant du XIXe siècle. Deux variétés d’anis, sec (étiquette verte) et doux (label rouge) sont fabriquées.

anis-del-mono-1000x667

Le mariage avec le tourteau des Rois

J’ai toujours entendu dire dans ma famille que, l’Anís del Mono, en plus d’être délicieux, avait des propriétés digestives. Il se buvait dans des très petits verres à température du placard où il était rangé après le repas, ou encore, on en versait quelques gouttes dans le café le matin les jours de grand froid. Par conservatisme, j’ai voulu le gouter à température ambiante, mais finalement, nous l’avons dégusté glacé, il est bien meilleur ! Je n’avais pas de petit verre, de « chupito », j’ai donc choisi celui qui m’a paru le plus approprié, mais pas idéal.

Ça n’est pas le meilleur accord que j’ai connu avec le gâteau, mais pas mal quand même, déjà la couleur transparente s’harmonise bien avec la blancheur du sucre, le nez est suave. Le gout de la liqueur est puissant (35º),  mais la bouche  douce et rafraichissante, contraste avec le moelleux et la légèreté de la brioche. Evidemment, le sucre domine, accompagné des parfums comme la fleur d’oranger et l’amande amère. Le gout d’anis s’accorde bien avec les fruits confits, l’ensemble produit une agréable saveur sucrée équilibrée par l’amende amère.

C’est assez improbable comme mariage, cette liqueur étant totalement oubliée, mais  depuis quelque temps déjà,  à force de passer devant en allant marcher, et de sentir ces odeurs d’anis quand la distillation a lieu,  je m’étais promis de « plonger » dedans. Voilà, c’est fait. La bouteille est au frigo, il ne faudra pas compter sur le facteur pour la terminer !

2017-01-09-photo-00000071

ANIS DEL MONO anís dulce botella 70 cl: 7,80 €, allez-y essayez, l’expérience ne vous ruinera pas.

 

Hasta Pronto,

 MarieLouise Banyols

 

 

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

3 réflexions sur “Tourteau catalan des Rois et Anis del Mono

  1. Une statue avec une bouteille dans la main. Ce n’est pas en France qu’on verrait ça! Et pourtant, nous ne manquons pas de grands singes. Cachez cet alcool que je ne saurais voir…

    J'aime

  2. Au fait, comment appelle-t-on en Espagne une famille composé d’un seul singe? Une famille monoparentale, bien sûr…

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai trouvé ce récit charmant, rappelant l’enfance, un autre temps, voilà un beau voyage avec happy end tout en douceur(s). Postres y anis, porque no.
    Marco

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s