Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Le Muscat, ça n’est pas fait pour vieillir !

11 Commentaires

img_4505

On veut nous faire croire tant de choses et souvent, on se laisse berner, candides que nous sommes!

Mais là c’en est trop: car quoi, le Muscat, ça n’est pas fait pour vieillir ! Même qu’il faut le boire à Noël, comme le proposent si pertinemment certains Roussillonnais.

Mais même chez eux, il y a des retors, surtout parmi les vigneronnes dont nous nous gaussons, il est vrai, notamment quand elles nous font déguster un Muscat de Rivesaltes aussi vieux que mon fils, né en 1995. N’importe quoi !

Rien qu’à la teinte cuivrée qui altère le joli doré qu’on trouve dans les Muscats de 6 mois, on sait avant d’y porter le nez que le breuvage est à moitié niqué. Mais bon, j’ai pris sur moi et je l’ai dégusté, professionnellement, dans des conditions NTP (des conditions normales de température et de pression), constatez mon abnégation.

Voici le résultat.

img_4506

Muscat de Rivesaltes 1995 Domaine Vaquer

Doré cuivré, il nous offre généreusement des raisins secs macérés dans le sirop d’orgeat, des gelées de pomme et de poire constellées de de zestes de cédrat confit, de la liqueur d’orange parfumée de sauge et de thym, de la pâte de pistache à la verveine, un gâteau de noix et d’amande comme on en trouve à Saint Jacques. La bouche suit la même esbroufe, comme si on allait succomber à tant de raffinement. La note sucrée s’avère délicate et délicieusement épicée de curcuma et de cardamome. On retrouve bien les goûts des agrumes, orange amère, kumquat et mandarine, histoire de changer légèrement de registre pour se démarquer du nez et nous montrer l’infinie variété qui se révèle de gorgée en gorgée. Le tout en élégance, on dira, normal, c’est le vin d’une vigneronne d’origine bourguignonne de surcroit, je rêve. Puis, vient cette impression d’iode qui apporte une saveur salée aux sirops de pêche et d’abricot, sans oublier l’amer à peine marqué qui rappelle un léger vermouth. Enfin, la fluidité fait couler le vin comme un jus frais sans empâter le palais. Avalé, il s’éteint tout doucement, comme il nous a au début envahi, sans impétuosité, mais avec amabilité.

img_4446

La coupable (photo bibi)

Bon, on a abusé personne. Après ce supplice, il me faudra quatre bières pour oublier que j’ai failli laisser tomber mes a prioris.

www.domaine-vaquer.com

P.S. j’avais enduré, il y a quelques temps, une verticale de Muscat de Baumes de Venise, des vins de dix à 30 ans, on nous prend vraiment pour des billes, mais j’avais adoré…

Ciao

 img_4503

Marco

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

11 réflexions sur “Le Muscat, ça n’est pas fait pour vieillir !

  1. Ouh là là, Marco, c’est du second degré… d’acool vinique. J’espère que personne ne va te prendre au premier!

    J'aime

  2. Je confirme que certains Muscats vieillissent particulièrement bien, comme ceux du Domaine Vaquer, ou de la Casenove par exemple, mais bien d’autres. Ne pas hésiter à les déboucher!
    MLB

    J'aime

  3. Primo, je ne suis pas un inconditionnel du muscat, ni en sec, ni en doux. Ma compagne bien.
    Deuxio, des muscats doux (mutés ou non), partout dans le monde, vieillissent parfaitement. Les plus célèbres se trouvent dans la péninsule de Setubal ou bien à Madère. L’Occitanie (moi, ce mot générique me convient TRES BIEN, mais je ne suis pas catalaniste pur jus, tout en comprenant la spécificité de cette enclave) en produit de beaux aussi. Tu viens de le montrer, Marc.
    Troisio: même en sec, le muscat peut fort bien vieillir, que ce soit l’Ottonel ou le petit grains (et parfois même le gros grains). Anecdote: Ginette Zind – pourtant, c’est elle qui était originaire de Wintzenheim et Léonard de Gueberschwihr – m’a fait un jour un panégyrique du muscat du Goldert et m’a incité à en garder un peu, jusqu’à 10 ans de cave. J’ai suivi son conseil et, effectivement, si les arômes si typiques s’en vont un peu, le vin gagne en rondeur et en suavité, sans devenir plat (malgré le peu d’acidité des muscats). En outre, un Petrolgeschmeck peut aussi s’installer (miam, David!)
    Au « Salon de Patrick Böttcher », Isabelle Jolly et son mari montraient des Rivesaltes ambrés et millésimés de toute beauté.

    J'aime

  4. Pour rappel, et à toutes fins utiles, le Rivesaltes Ambré n’est pas issu du muscat; si ma mémoire est bonne, il s’agit principalement de grenache (blanc, gris et même noir) et accessoirement de macabeu, de malvoisie, et je pense qu’on a également le droit d’y mettre un peu de muscat mais c’est à vérifier.

    J'aime

    • Hervé, ce qui détermine la qualifcation en Rivesaltes ambré ou tuilé n’est PLUS les cépages dont ils devaient jadis être issus mais … la longueur d’onde émise par leur couleur. Il est vrai que des « tuilés », jadis issus de cépages noirs, pouvaient s’éclaircir très fort avec le temps et qu’à l’inverse des « ambrés », normalement issus du macabeu, peuvent devenir très foncés en cours d’élevage. Le « grenat », quant à lui, doit être … rouge.
      Mais « ambré », au-delà de sa valeur officielle, désigne aussi la robe dans une gamme. Au domaine auquel je faisais allusion, ils mettent en bt un muscat de R « blanc » millésimé, élevé à l’abri de l’air (cuve) et puis aussi un autre: 30 mois de barrique (encore « blanc » si on veut mais de couleur ambrée). Ils ont aussi un R « ambré » de 36 mois de barrique (macabeu et gre gris) et enfin un R « rouge » issu de … macabeu et carignan, sortant d’une espèce de système de solera (vidange partielle des barriques chaque année). Tu vois comme c’est facile de systématiser! Mais tout est délicieux, et c’est là l’important.

      J'aime

  5. Les Muscats peuvent vieillir, tout comme le Sylvaner peut donner de grands vins de garde. Pourquoi une telle comparaison? Parce que dans les 2 cas les croyances populaires sont tenaces et non dénuées de fondement. Le muscat est un cépage assez compliqué (enfin, il est facile d’en faire des variétaux sans tenue) du fait de la gestion compliquée des acidités, tout comme le Sylvaner donne souvent des vins maigres quand mal travaillés… Mais les 2 cas montrent le potentiel que les raisins peuvent avoir s’ils sont cultivés et transformés avec doigté et respect.

    Tu me donnes envie d’un bon Muscat de Rivesaltes pour ce soir Marco !

    J'aime

    • Pour le Silvaner, qui perd son « y » en allemand, les exemples abondent effectivement de « vieux » flacons (10 ans) tout à fait excellents, des deux côtés du Rhin. Mais ils sont plus faciles à trouver en Franconie (plus chers aussi, la « vraie » Bavière toute proche est riche et ne produit pas de vin). Je vous recommande le « S » (pour signature) sur le Julius-Echterberg de la maison Wirsching à Iphofen (hélas près de 30 € la bt de 75 cl). Bizarrement, ils n’ont pas encore généralisé la capsule à vis dans cette propriété. Pourtant, déjà en 2010, 81% des vins embouteillés en Franconie avaient opté pour cette technique. Je n’ai pas lu les chiffres plus récents.

      J'aime

  6. Alleliua !
    Comme je suis d’accord. Cela finit même par m’énerver de ne voir que des « Muscat de noël » alors que ce cépage peut avoir tant de caractère. Comme le dit Mr Charlier le Portugal fait de magnifiques Muscat de garde avec des macérations longues (ils n’ont pas attendu la mode des vins oranges) sur des Muscat d’Alexandrie ou des Roxxo. L’Australie fait des Liquor Muscat détonnants. On pourrait aussi causer des iles Grecs, des passito…

    J'aime

  7. Et si nous partons sur le large chemin des idées reçues sur l’incapacité de vieillir avec grâce de certains type de vins, on peu ajouter Muscadet et Champagne à cette liste, par exemple.

    J'aime

    • Tu oublies les descendants de brasseurs anglais (avec un peu d’ADN calédonien): ils vieillissent très bien, gardent du caractère et un joli nez. On me dit qu’il y a parfois un peu de dépôt: « They throw a crust ». Il ne faut pas trop les secouer donc.

      J'aime

  8. Sans commentaire Luc ! (signed: a crusty old geezer)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s