Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Andreas Larsson à Monvinic

17 Commentaires

Pour ceux qui ne le connaîtraient pas, Andreas Larsson, Suédois d’origine, a été élu meilleur sommelier du monde en 2007. Parmi ses nombreuses activités de conseil, figurent les dégustations pour la revue Tasted 100% Blind, au cours des quelles Andreas déguste à l’aveugle et note les vins du monde entier. Une d’entre elles avait pour thème les vins espagnols les plus prestigieux. Il a choisi de la faire à Monvinic, à Barcelona, au total 4 sessions de 100 vins chacune ont été organisées. Après ces séances, tous les vins auront été notés de 1 à 100, et un classement des meilleurs vins espagnols sera établi. Tous les domaines ont été sollicités, et ont  pu y accéder, il leur a suffi de payer pour chaque vin une participation, dont je ne connais pas le montant. La dégustation des vins catalans a eu lieu le 23 février dernier, Andreas Larsson en a profité pour présenter à la presse, et à quelques professionnels, sa collaboration avec Tasted 100% Blind.

 

20170223_175826

Andreas Larsson pendant la présentation

J’ai été invitée, je ne connaissais pas Andreas, mais j’ai une certaine admiration pour son parcours; la curiosité aidant, j’ai décidé de m’y rendre. Je m’attendais à une dégustation magistrale de quelques vins qu’il avait préférés, j’ai été un peu déçue, en fait, nous avons surtout eu droit à une présentation de la société Tasted 100% Blind, et, à une explication de la façon dont se déroulaient ces dégustations. Il nous a quand même dévoilé qu’il était satisfait de la dégustation de la journée, a confessé avoir un faible pour les vins de Montsant et du Priorat, qu’il apprécie pour leur grande structure et complexité. Ce n’est qu’ensuite qu’il commenté 3 vins :

Un Montsant Finca l’Argatà 2013 (Celler Joan Anguera), dont il nous a expliqué que «c’était un excellent exemple des vins de l’appellation: c’est une question de terroir, d’altitude, de climat et surtout de vieilles vignes. Il considère qu’elles font partie d’un des énormes trésors du pays». Sa préférence va aux vins de Montsant, qui expriment grâce au grenache et au carignan un vrai terroir. Selon lui, cette appellation offre un nouveau style de vins catalans qui a un énorme potentiel. Je partage son point de vue.

Pour en revenir à Finca l’Argatà 2013, c’est un assemblage de 85% de grenache et de 15% syrah. On ne se croirait pas en Espagne, tant la robe est peu profonde et transparente, au nez : fruits mûrs et épices ; la bouche est souple mais dense, soyeuse et délicate. La finale est savoureuse et offre un boisé parfaitement intégré : un bien joli vin et d’une grande gourmandise. Je l’avais oublié !

Le deuxième vin qu’il nous a proposé venait de la Rioja, un grand classique, un Viña Ardanza Reserva 2007 en magnum. Choix étonnant, sans risque, pas très personnel, plébiscité par la majorité des Espagnols et des revues de vins étrangères, 94 chez RP, par exemple. Produit à 600.000 bouteilles et d’un excellent rapport qualité/prix : 16,90€.

C’est un vin élaboré à partir des cépages Tempranillo (80%) et Grenache (20%). La robe est d’intensité moyenne, le nez offre une jolie complexité, dominé par des notes épicées de café, chocolat, vanille, clous de girofle et bois précieux sur un fond de fruits noirs mûrs. La bouche se montre équilibrée, avec une bonne fraîcheur, les tannins sont ronds, la finale est persistante. C’est un grand classique, très apprécié comme tel, mais j’espérais quand même qu’Andreas nous ferait découvrir autre chose! En fait, après investigation, j’ai compris que les vins dégustés étaient ceux dont il restait suffisamment de bouteilles pour servir tous les assistants !

Le dernier vin était une Manzanilla « Deliciosa » de chez Valdespino.

C’est une Manzanilla issue d’un parcellaire: le Pago Miraflores à Sanlucar, et qui est élevée sous la flor (le voile) dans des soleras et des  criaderas pendant 5 ans.

Le nez est d’une très grande intensité aromatique, les notes salines et iodées sont les plus évidentes, suivies par celles de fruits secs, amandes, noix, sans oublier le registre épicé avec des nuances de noix de muscade, d’ambre et d’encens. MAGNIFIQUE.

20170223_175556

A la fin de la dégustation, Andreas Larsson nous a quand même confié que le vin qui l’avait le plus surpris était un Cava – sans nous révéler de quel il s’agissait.

Nous avons pu ensuite gouter de manière informelle une sélection de vins catalans, qu’il avait lui-même ouvert et notés dans la matinée. Je dois dire que pas mal de vins du Priorat m’ont déçue, encore beaucoup trop d’extraction et de bois, beaucoup trop de bois.

 

20170223_184603

Christophe et Vincent semblent avoir trouvé leur bonheur! 

Ces deux vins ci-dessous, malgré leurs noms évocateurs, Bellesa Perfecta et Excellent (comment peut-on donner de tels noms aux vins?), ne m’ont pas convaincue, ils étaient trop boisés.

En revanche, j’ai apprécié les deux Priorat ci-dessous, parmi ceux qui étaient présents:

Ferrer Bobet 2013 et Tros de Clos 2014

20170223_184056

Andreas, bien que très sollicité, s’est montré très aimable et disponible, mais n’a rien révélé de ses préférences, je suis très curieuse de voir le résultat de ses dégustations. Un journaliste me confiait qu’il doutait un peu de l’impact de cette notation en Espagne, car Andreas y était très peu connu, j’imagine que les vignerons s’en serviront surtout à l’export dans un premier temps, en attendant qu’il acquière une plus grande notoriété chez les consommateurs.

20170223_182734_001

Hasta pronto,

MarieLouise Banyols

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

17 réflexions sur “Andreas Larsson à Monvinic

  1. Je rajouterai que cette société Tasted Blind, avec Larsson comme vitrine et acteur, propose aux producteurs d’un peu partout (j’en ai eu des échos en Autriche et en Croatie) de déguster et de noter leur gamme de vins, moyennant une somme assez considérable. Je n’approuve pas cette procédure. Il faut bien vivre, mais ou est l’indépendance dans cette affaire q’il suffit de bien payer pour être bien noté ?

    J'aime

  2. Tant mieux, alors. Reste que je suis persuadé que pour réaliser une sélection de référence sur tout un pays, il vaut mieux être plusieurs et goûter plusieurs fois.

    J'aime

  3. Ça, je te le concède, gouter 100 vins en une matinée, seul, ça n’est pas évident.

    J'aime

  4. Pas de Carignan mais de la Syrah dans L’Argata – tu penses que c’est le choix de l’avenir, Marie-Louise, pour Montsant?

    J'aime

  5. Non, ce qui est l’avenir pour Montsant, ça n’est pas la syrah, c’est la légèreté. Moins d’extraction et moins de bois. bien évidemment, moins de syrah, et plus de carignan. Mais la Syrah y est.

    J'aime

  6. Quelques manques peut-être dans son palmarès des vins espagnols :
    * grenache de Madrid/Mentrida
    * subtils muscats d’Ordonez à Malaga
    * Vins andalous (avec par ex le sublime Palo Cortado 52 d’Equipo Navazos, bu 2 fois à 19/20 l’année dernière)
    * Blancs et rouges de Lopez de Herdia, en style traditionnel de la Rioja (les Gran Reserva blanc 1973 et rouge Bosconia 1968 sont aujourd’hui de pures merveilles)

    J'aime

  7. Difficile en ne présentant que 3 vins, de dresser un palmares des vins espagnols! il est resté classique. Et peut-être ces domaines là, n’avaient-ils pas envoyé d’échantillons ou bien, n’étaient pas présents dans sa première séance. Personnellement, je vous rejoints totalement dans vos choix et j’y en ajouterais bien d’autres!
    MLB

    J'aime

  8. Marie-Louise,

    J’écrivais cela en lien avec son classement des meilleurs vins du monde, dont d’Espagne.

    Et en lien avec notre préparation actuelle pour le superbe concours de dégustation Vila Viniteca (Madrid, 26 mars 2017) :
    http://www.vilaviniteca.es/es_premio_vila_viniteca

    Nous faisions hier soir des gammes sur les vins andalous.

    J'aime

  9. article paru sur le site Huffington Post sur 100% Blind qui répond en partie à vos interrogations,
    http://www.huffingtonpost.fr/fabrizio-bucella/andreas-larsson-degustation-vin-_b_7041712.html

    Bien cordialement,

    Sylvain

    J'aime

    • Merci pour cet article! C’est édifiant et consternant, ça rejoint ce que disait Hervé ce matin! Je suis très naive, tant mieux dans un sens. J’ai encore du mal à croire qu’Andreas se prête à ce jeu. Il faut bien vivre, mais quand même.

      J'aime

  10. Mais non … 🙂

    100% blind, 100% clear …
    Le tout exprimé avec un petit sourire carnassier !

    Aimé par 1 personne

  11. Pour avoir été élu meilleur sommelier du monde, je ne doute pas qu’Andreas Larsson soit un excellent dégustateur. Ces avis ne sont donc certainement pas « à jetter » d’office.

    Néanmoins, pour appuyer des commentaires précédents, j’ai été à 2 reprises un peu choqué par ses pratiques (ou peut-être celles de 100% Blind Tasted qui le manipule… qui sait).

    La première, c’est celle que cite ce cher Fabrizio. Un vigneron belge m’avait il y a quelques années transféré un mail du même acabit (il a donc réitéré).

    La seconde, c’était un mailing assez similaire adressé… aux « producteurs » d’eau minérale. Même principe en gros (je ne me souviens plus des détails et chiffres) : payez autant par échantillon envoyé et Andreas vous permettra de vendre beaucoup plus d’eau ! Même si je reconnais qu’une eau peut se distinguer par des caractéristiques aromatiques plus ou moins marquées, et qu’on a tous nos préférences, établir un classement, élire les meilleures eaux, comme on le fait pour le vin, me paraît un peu exagéré… Sans compter que la consommation massive d’eau en bouteille est une aberration écologique, mais ça c’est un autre débat.

    J'aime

  12. Oui, et apparemment, la société Blind Tasted cherche à conquérir le marché espagnol!
    S’il déguste les eaux aussi… je suis aussi persuadée qu’il est très compétent.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s