Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Vinexpo, pas si nul que cela

4 Commentaires

Vinexpo et Prowein. Certes, on peut toujours comparer deux salons dans deux pays différents et qui se produisent à des moments différents. Pourquoi pas.

Mais il serait intéressant aussi de voir la fréquentation des visiteurs par pays et par continent pour voir lequel de ces deux à le plus grand rayonnement international. Le nombre ne fait pas tout dans cette affaire, à mon avis.
Je viens à chaque édition de Vinexpo (et pas dans les « offs » ou il faut avoir une voiture et bouffer de l’essence, comme du temps) depuis ses débuts vers 1991. Je suis allé une fois à Prowein, en 2016. Ce dernier salon est très professionnel, très bien organisé, mais, à mon avis, est moins « fun » que Vinexpo. Ce n’est qu’un avis personnel bien entendu, et il est vrai, comme le dis Hervé, que Bordeaux est une ville nettement plus intéressante, belle et amusante à visiter que Dusseldorf.

Tout dépend de ce qu’un veut faire lors d’un salon de vin. Si c’est le business pur, alors peut-être bien que Prowein peut faire l’affaire. Peu ou moins de distractions. Si c’est pour se baigner dans le milieu, prendre plaisir tout en faisant des affaires dans un environnement agréable, participer à plein de dégustations thématiques, ou, en même temps, visiter des domaines viticoles, alors Bordeaux tient la corde. On ne vient pas dans un salon pour manger, mais entre un sandwich de jambons debout et seul dans une cour glaciale (Prowein) et un plateau de sushi assis avec un copain oenologue sous un auvent un peu chaud au bord d’un lac, mon coeur balance (nettement vers le sushi).

On ne peut pas tout faire avec un salon, et tout dire à propos de sa fréquentation, mais Vinexpo est aussi un salon formidable et je m’en fous que cela soit le plus grand ou le plus ceci ou cela, ou bien son contraire. Et ce premier jour (dimanche) je n’ai jamais vu autant de monde de tous les pays lors d’un jour d’ouverture.

La semaine prochaine je vous parlerai de mes coups de coeurs dégustés à Vinexpo, avec peu de temps dont je disposais entre d’autres engagements professionnels.

David

 

 

 

 

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

4 réflexions sur “Vinexpo, pas si nul que cela

  1. Vinexpo n’a rien de nul, et je n’en dégoûte personne. Il a ses bons côtés, c’est sûr. Ce qui me défrise, dans cette histoire, David, c’est qu’une agence de presse et des confrères publient une info non vérifiée – et fausse.
    Pour le reste, chacun est libre d’aller où il veut!

    J'aime

  2. Il est évident que sans le coup de booster de Prowein, Vinexpo pouvait tomber dans un ron-ron dangereux. Donc, d’abord un merci à nos amis allemands d’avoir su donner à Prowein son côté très professionnel tant il est vrai qu’un salon réservé aux professionnels se doit de l’être… comme dirait Monsieur de la Palice.
    Ceci dit, le fait d’avoir mis comme Président Monsieur Christophe Navarre – qui a accepté cette tâche – cela montre bien à quel point on se faisait un peu de souci.
    Maintenant, restons fair-play et que le meilleur gagne… sans oublier l’énorme sympathie qu’on peut avoir pour Vinitaly !

    J'aime

    • Pourquoi il y a quoi à gagner ? C’est quoi cette façon de voir les choses ? On fait pareil pour le vin, les femmes, les amis, les villes, etc etc…

      J'aime

  3. La concurrence est le moteur dans cette affaire, clairement

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s