Les 5 du Vin

5 journalistes parlent du vin

Breton bees in red bonnets (Les Bonnets Rouges) invade InterLoire …..

7 Commentaires

Christmas appears to have come early at InterLoire’s Tours office….

(Photo credit: Les Bonnets Rouges)

On Friday 13th October around 5pm eight members of Les Bonnets Rouges interrupted business at the main offices of InterLoire in Tours. Claiming that Muscadet is a ‘Vin Breton’ (wine from Brittany) and not the Loire, they demanded that InterLoire should cease to allegedly force producers, under a new rule that came into force on 1st August 2017, to put ‘Val de Loire’ on their bottles of Muscadet, Gros-Plant, Côteaux d’Ancenis etc.

 Jean-Martin Dutour, Président of InterLoire 

 

The invaders demanded that InterLoire immediately change the new rules. They also demanded to meet with Jean-Martin Dutour, the current President of InterLoire.

Dutour reported that « Je leur ai dit qu’ils se trompaient de cible » (They had got the wrong target) and he told them to go and see the Fédération des Vins de Nantes.

Press release (13th October 2017) from Les Bonnets Rouges – Les Frelons:  

‘Le pays Nantais fait partie de la Bretagne depuis plus de dix siècles et aucun découpage administratif ne peut faire disparaître cette vérité. Nier l’appartenance de la Loire-Atlantique à la Bretagne est une pourriture grise, une combinaison d’arrogance bureaucratique et d’inculture.
Muscadet, Gros-Plant, Côteaux d’Ancenis… Ce sont nos vins bretons.  InterLoire, l’interprofession des vins du Val de Loire les a annexés. Elle cultive la confusion et le mensonge dans l’esprit des Français et des consommateurs étrangers, au détriment de nos vins traditionnels.
Un fleuve ne crée ni un pays, ni un terroir, ni une identité.
Depuis le 1er Août 2017, les nouveaux statuts d’InterLoire oblige les appellations des vins nantais à indiquer leur appartenance au Val de Loire. Les récents accords interprofessionnels indiquent qu’il est obligatoire de mentionner  « Val de Loire » sur les bouteilles. Tout ceci est absurde et inacceptable.
Les vins bretons n’ont rien à faire avec les vins du Val de Loire.
Le pays nantais n’a rien à faire avec la région des Pays de Loire.
A partir d’aujourd’hui, vendredi 13 octobre 2017, nous occupons les locaux d’InterLoire (qui se situent à Tours. NDLR) pour dénoncer ce double scandale.
Ce que nous voulons dans l’immédiat : la modification des statuts d’InterLoire.’

In response to the invasion of InterLoire’s office in Tours the Fédération des Vins de Nantes issued a statement disassociating themselves from the actions of Les Bonnets Rouges in Tours. The statement points out that the use of Val de Loire is optional and that the Vins de Nantes are both part of the Loire basin and naturally attached to Brittany.

Press release (13th October 2017) from the Fédération des Vins de Nantes:

Suite au communiqué adressé par le groupe des « Bonnets Rouges » concernant le Muscadet et InterLoire et l’action d’occupation des locaux d’InterLoire à Tours engagé par ce même groupe ce jour, la Fédération des Vins de Nantes par la voix de son Président Christian GAUTHIER déclare :

« Nous ne connaissons pas l’identité des personnes qui mènent cette action ni leur relation avec la viticulture. Sur la forme, nous condamnons toute action d’intimidation de ce type pour défendre des idées et porter des revendications. Nous nous désolidarisons des prises de position de ce groupe qui n’est en aucun ni légitimé ni mandaté par notre structure professionnelle.

Sur le fond, la Fédération ne s’engagera sur aucune position politique concernant les enjeux territoriaux car ce n’est pas la nature de sa mission. Les Vins de Nantes appartiennent au bassin du Val de Loire tout en revendiquant leur attachement naturel à la Bretagne, à son identité et à sa culture. Par ailleurs, il est fait allusion dans leur communiqué d’une obligation d’indiquer sur la bouteille la mention « Val de Loire » pour les AOC de Nantes. Nos obligations réglementaires concernant l’étiquetage sont encadrées dans nos cahiers des charges d’appellation et la mention « Val de Loire » est facultative. »

•••

Comment

The organisation Les Bonnets Rouges has had a serious purpose – see history here and here. However, it is difficult to take their action in Tours yesterday seriously as producers in the Pays Nantais are not forced to put Val de Loire on their wine bottles. The use of the term is optional as the Vins de Nantes Federation points out. Furthermore, it is not in the power of InterLoire to compel producers to put ‘Val de Loire’ on their wine bottles/labels. This can only be a requirement in the regulations governing an appellation contrôlée, which would have to have the approval of the INAO.

This appears to have been an ill-thought out stunt that makes Les Bonnets Rouges look ridiculous. It is not clear whether there were any vignerons amongst the eight invaders.

See also this post by our friend Vincent Pousson

Jim Budd

Chinese cap

Auteur : Les 5 du Vin

Journalistes en vin

7 réflexions sur “Breton bees in red bonnets (Les Bonnets Rouges) invade InterLoire …..

  1. The Fédération des Vins de Nantes is right, Muscadet is both Breton (historically) and Ligérien (geographically).
    As far as the Breton language is concerned, though, it was never spoken in the Muscadet zone. And the grape Melon comes from Burgundy.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Linguistic_boundary_of_Brittany

    J'aime

  2. By the way, Jim, I never saw YOU with a red bonnet – the total Cousteau look. I’m sure you own a flowery shirt that could go well with it… 😉

    J'aime

  3. On aurait surtout aimé avoir des arguments. Le muscadet n’est pas un « vin de Nantes » même s’il en est proche. Nantes se dit bretonne, OK, mais le vin cultivé au sud de la Loire n’est pas en Bretagne, qui s’arrête à la Loire. Le vin serait alors vendéen. L’origine des cépages, comme il est dit, n’est pas non plus bretonne.

    J'aime

  4. Si le Muscadet n’est pas « de Nantes », alors il n’y a pas de vin de Bordeaux. Ni de vin de Porto…

    J'aime

  5. Ces gens sont risibles. Qu’est-ce que c’est que cet esprit aux petits horizons obsédé par un passé qui ne reviendra pas? Comme les Brexiteurs en plus petit… Bonnets d’âne plus que rouge

    J'aime

  6. Monsieur Doucet ignore l’histoire et la geographie: le duche de Retz a toujours fait partie des douze duches de Bretagne et s’est toujours situe au sud de la Loire.

    J'aime

  7. Sauf que je n’ai jamais bu de « vin de Nantes » …
    Difficile pour les bretons de revendiquer les vignobles du Muscadet car ils portent sur une marge, même une extrême marge de la Bretagne, historiquement contestée (par l’Anjou et le Poitou). Comme toutes les marges. Cependant, les pays de Loire – disons la « Loire inférieure » – a une longue tradition de vin. Inexistante en Bretagne. La continuité du vignoble avec ceux de la Loire est ainsi naturelle. Autre argument actuel (car faut-il s’embarrasser des faits d’armes de plus de mille ans ?) : les paysages. Ceux de la région du muscadet sont des vignobles distincts du paysage bocager breton. Ils ont une identité propre, clairement associée aux autres régions viticoles plus à l’est. Il semble, pour ma part, que la revendication bretonne sur ce territoire hyper marginal ressemble à une mauvaise opération hégémonique, par rapport à sa référence évidente à la Loire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s