Sélection gourmande du Roussillon, de quoi trouver quelques vins pour les fêtes

Les vins du Roussillon n’arrêtent pas de nous offrir de belles surprises, que ce soit en simple Côtes du Roussillon, en VDN ou comme ici en Côtes du Roussillon Villages et en Crus. Et même ces hauts de gamme taillés pour la garde restent abordables, tant au point de vue du plaisir qu’ils nous procurent qu’en rapport qualité/prix. Voici notre sélection du moment.

 

Une poignée de blancs

Un beau triplé pour cette Collioure, une AOC qui englobe les blancs depuis 2002.

 Chrysopée 2016 Collioure Domaine Bila-Haut

 

Vert doré lumineux, il se parfume de citron vert aux accents délicats de vanille et de poivre blanc. Le croquant des fruits, agrumes certes, mais aussi poire et carambole réjouit les papilles. La fraîcheur presque vive souligne les arômes d’un trait minéral. La longueur nous parle des épices qui poudrent les fruits.

Assemblage de 90 % de Grenache gris et 10 % de Grenache blanc qui poussent sur des sols de schistes. Élevage de 6 mois en demi-muids avec des bâtonnages sur lies les deux premiers mois.

www.chapoutier.com

 

Les Canadells 2016 Collioure Domaine de la Tour Vieille

 

La robe dorée aux reflets vertes, doré de soleil comme le citron confit qui parfume le nez. Outre l’agrume, l’angélique, la figue blanche et l’olive verte se sont vues traiter de la même sorte. Mais oublions le traitement pour un moment respirer la note océane d’iode, l’autre terrestre de schistes éclatés mouillés d’embruns, à la fois légères et intenses, elles marquent toutes deux les papilles de leur empreinte minérale. C’est alors un jus frais qui coule en bouche, inondant le palais de saveurs florales et fruitées qui imbibent la texture légèrement ligneuse du vin.

Assemblage de 25% de Grenache Blanc, 25% Grenache gris, 10% Roussanne, 20% Macabeu, 20% Vermentino qui poussent sur la portion congrue des schistes à peine dégradé en surface. Pressurage direct des Grenache Gris et macération pelliculaire pour les autres. Fermentation en barriques pour 30% de la cuvée avec bâtonnages réguliers. Élevage sur lies jusqu’à la mise.

www.latourvieille.com

Inspiration Minérale 2016 Collioure Domaine Saint Sébastien

 

Vert jaune, un nez aux allures de citron confit, de bergamote et de fruits jaunes soulignés d’une pincée de curcuma et de poivre blanc. La bouche fraîche fait penser à une tarte au citron, mêlant vivacité et croquant, tressant suavité et amertume. La note acidulée nous accompagne du début à la fin mettant en évidence les agrumes, la pêche, l’abricot, le melon qui se confisent et transforment la tarte en cassate.

Assemblage de 90% de Grenache Gris et 10% de Grenache Blanc. Pressurage direct des raisins et vinification en 400 L à 18°C. Batonnage quotidien durant 15 jours dès la fin de la fermentation. Élevage de 1 an en 400 L neufs.

www.domaine-st-sebastien.com

Une fournée de rouges

Collioure

Les Collioure rouges gardent ce caractère iodé qui leur est particulier, un don de la Méditerranée et de ses embruns salés…

La Pinède 2016 Collioure Domaine de la Tour Vieille

 

Rubis pourpre, le nez nous annonce tout de suite des senteurs de fruits noirs où l’on reconnaît la figue fraîche, le cassis et le raisin dont la note de muscat nous rappelle celui de Hambourg. Des effluves d’embruns iodés se mêlent aux fragrances fruitées, des épices orientales aussi. La bouche nous ravit par la rondeur pointue de ses tanins qui s tissent comme soie sauvage, fraîche et juteuse. On oscille ici entre austérité et gourmandise.

Assemblage de 60% de Grenache noir, 30% de Mourvèdre et 10% de Carignan qui poussent dans des schistes. Macération longue et élevage en cuve.

www.latourvieille.com 

Arqueta 2015 Collioure Famille Lafage

 Grenat carminé, la fraise noire et la mûre nous accueillent, suivies d’olives et de dates fraîches, de fruits épicés de soleil et de cardamome. La bouche à la texture onctueuse, nous charme par son ampleur. Fruits et épices envahissent le palais, aidés de leur fraîcheur, ils s’installent sans vergogne pour notre plus grand bonheur. Un vin riche et puissant, au caractère généreux.

Assemblage de 70% de Grenache noir, 10% de Syrah, 5% de Carignan et 5% de Grenache gris qui poussent dans des schistes bruns délités et friables. Vinification des 4 cépages dans la même cuve à 25°C et macération de 4 semaines. Élevage de 6 mois en barriques bourguignonnes.

www.domaine-lafage.com

Côtes du Roussillon Villages Latour de France

Terroir de schistes qui donne au vins un tempérament sévère qu’il faut dépasser pour en évaluer toute la générosité.

 SD 2016 Côtes du Roussillon Villages Latour de France Domaine Rancy

Grenat cramoisi, le nez nous entraîne tout de go dans la garrigue où le pistachier térébinthe domine le thym et la sauge, un peu de jus d’arbouse vient teinter les romarins en fleurs. La bouche préfère le caractère lapidaire de la cagnasse qui pousser les plantes aromatiques respirées. Une austérité qui s’assagit grâce au jus délicat des mûres et myrtille, à la maturité des tanins certes serrés.

Assemblage de 45% de Mourvèdre, 35% de Carignan et 20% de Grenache qui poussent dans des schistes bruns. Macération de 3 semaines. Élevage en cuve béton.

www.domaine-rancy.com

Côtes du Roussillon Villages Les Aspres

Le dernier né des Côtes du Roussillon Villages aime transcrire son sol de galets et de cailloutis calcaires dans ses vins. Des vins souvent sauvages mais les meilleurs sont d’une élégance folle.

Les Pierres Plates 2015 Côtes du Roussillon Villages Les Aspres Terrassous

 

Grenat cramoisi, le nez nous charme par ses petits airs de fruits rouges, marmelade de fraises noires et de framboises, mélangées de figues poivrées. La bouche, élégante, reprend les fruits sentis, les rafraîchit d’agrumes et les souligne de réglisse et de poivre. Les tanins délicats ne font aucune entrave au déroulement fruité. Un vin raffiné.

Assemblage de 67% de Syrah, 17% de Grenache et 16% de Mourvèdre qui poussent dans des sols de schistes ou d’éclats calcaires. Macération de 3 semaines. Fermentation malolactique en fût. Élevage en fûts renouvelés dont un tiers de neufs.

www.terrassous.com

Cana 2016 Côtes du Roussillon Villages Les Aspres Domaine Ferrer Ribière

 

Rubis noir, un nez de pierre qui demande patience pour nous livrer quelques bribes de fruits, d’épices, mais aussi de fleurs. Un peu comme une rose ancienne qui pousserait entre les cailloux, les pétales maculés de jus de cassis et de cerise, ombrés de muscade et de cumin. La bouche répond, tanin en tête, à l’impression austère qui semble ne rien vouloir abandonner. Il faut l’amadouer, le faire dans le verre tourner, pour qu’enfin, il nous révèle quelques tournures fruitées, mais toujours bien épicées. Un vin au caractère fort.

Assemblage de 45% de Mourvèdre, 45% de Syrah et de 10% de Grenache. Élevage en demi‐muid.

www.vinferrerribiere.com

Léa 2015 Côtes du Roussillon Villages Les Aspres Domaine Lafage

 

Grenat sombre, des feuilles de figuiers enveloppent le nez, puis une de tomate, puis libéré, il respire la prune noire et la canneberge nuancé de menthe fraîche. La bouche, elle, offre un jus savoureux, groseilles, framboise et cassis s’en donnent à cœur joie et comblent les papilles de leurs fragrances délicates, mais insistantes. Tanins élégants et fraîcheur subtile renforcent l’impression de bien-être. Un vin des plus sympas.

Assemblage de 50% de Grenache, de 30% de Carignan et de 20% de Syrah qui poussent en terrasses suivant les courbes de niveau à 400 m d’altitude. Les jus sont écoulés en barriques bourguignonnes et s’y élèvent durant 15 mois.

www.domaine-lafage.com

Maury sec

 Sec… pour bien faire le distinguo avec le bien connu VDN issu du même terroir. Richesse du fruit et structure bien ancrée sont le dénominateur commun de ces vins.

Kerbuccio 2015 Maury sec Château Saint-Roch

 

Pourpre violacé, le nez explose comme une grenade qui disperse ses parfums légèrement fumés mélangés de fraises, de mûres et de figues. La bouche semble douce et sage, mais c’est trop vite oublier la force des baies qui imposent rapidement leurs fragrances fruitées. Elles se soulignent d’épices et de plantes de garrigue où la sauge et le cade les imprègnent de leur amertume racée. Un vin au caractère bien trempé.

Assemblage de 60% de Grenache, 35% de Syrah et 5% de Mourvèdre d’un âge moyen de 50 ans qui poussent dans les schistes et les marnes noirs. Macération de 4 à 5 semaines. Un tiers du vin est élevé en 500L durant 6 à 9 mois, le reste en cuve ciment.

www.chateausaintroch.fr

N vers le Nord 2016 Maury sec Mas Amiel

 

Rubis sanguin, des notes délicates de fruits rouges sautent au nez, en colorant le bout de framboise, de cerise et de groseille. Cela donne tout de go une impression de fraîcheur. Fraîcheur que la bouche confirme. Elle se répand, juteuse, maculant la soie tannique des fruits sentis, y ajoutant quelques brins de lavande, histoire de rendre le vin encore plus élégant. C’est joyeux.

Assemblage de 90% de Grenache et 10% de Syrah qui poussent dans des schistes gréseux, des calcaires bleutés et des argiles. Élevage en cuve béton.

www.masamiel.fr

Initial 2015 Maury sec Mas Amiel

 

Violet pourpre, le nez un peu fumé, grillé comme un marron, poivré et fortement souligné de réglisse. Le fruit, c’est pour après. De la figue, de la datte, des prunelles, de la pêche de vigne, se révèlent in extremis. En bouche, c’est pareil, le toasté, les tanins serrés, l’amer, parlent en premier, puis se font inonder par le jus et le charnu des fruits. Un jus qui coule sur l’assise minérale, en gomme le relief cristallin, en efface le caractère sévère, pour nous laisser que le plaisir du fruit délicatement épicé. Un vin complexe.

Assemblage de Grenache, de Syrah et de Carignan qui poussent dans des schistes. Élevage de 10 mois pour 10% en cuve bois et 90% en cuve béton.

www.masamiel.fr

Le plus marrant…

Nous sommes partis du même échantillonnage de trente vins fournis par le Bureau d’Information des Vins du Roussillon à Bruxelles que nos confrères du supplément Essentiel Vino, qui est un encarté de quotidiens belges. A l’arrivée, cependant, si l’on trouve quelques rares dénominateurs communs (ils sont en italiques dans la liste ci-après), il y a aussi beaucoup de vins différents dans nos sélections respectives. Voici la leur (la nôtre est parue dans In Vino Veritas).

ROUGES

Mas Lavail, Initiale, AOC Maury sec 2014

Mas Amiel Initial, AOC Maury sec 2015

Kar Magna, Vignerons Catalans, Côtes du Roussillon Villages Caramany 2016

Domaine Modat, Sans plus attendre, Côtes du Roussillon Villages Caramany 2015 (Bio)

Domaine Lafage, Léa Côtes du Roussillon Les Aspres 2015

Domaine des 3 Vallées, Côtes du Roussillon Villages Tautavel 2015

Château Mauléon, Vieilles vignes Syrah, Carignan, Grenache, Domaines Auriol, Côtes du Roussillon Villages Caramany 2015

Domaine de l’Edre, Carrément rouge, Côtes du Roussillon Villages Tautavel 2016

Rocher des Buis, AOC Maury sec 2014, Les Vignerons de Tautavel-Vingrau,

Les Pierres Plates, Terrassous, Côtes du Roussillon Les Aspres 2015

BLANCS

Clos Saint-Sébastien, Empreintes, AOC Collioure 2016

Domaine La Tour Vieille, Les Canadells, AOC Collioure

Ce qu’il y a de bien, autant pour les producteurs que pour l’Interpro, c’est qu’à nous deux, on sort presque toute la sélection!

Ciao

Marco

3 réflexions sur “Sélection gourmande du Roussillon, de quoi trouver quelques vins pour les fêtes

  1. Etrange, en effet, cette disparité entre les deux sélections. Tous les dégustateurs pro ne sont bien sûr pas obligés d’apprécier les mêmes choses, pas plus que les consommateurs, « y a une sélection c’est normal, on ne lit pas tous le même journal », comme dirait Souchon. Mais à ce point!
    En ce qui me concerne, j’appuie bien sur la sélection IVV, puisque j’y ai pris part.

    J'aime

  2. C’est donc le signe que le Bureau d’Information des Vins du Roussillon à Bruxelles a fait une bonne sélection. Trente vins pour une région viticole, ce n’est pas beaucoup et il y a des absents parmi les meilleurs. La sélection se fait toujours avec des critères particuliers (pour accompagner un repas, pour l’apéritif, pour un cadeau….) mais aussi la disponibilité du produit, le prix, les récompenses et encore le goût personnel ou collectif du/des sélectionneur(s). Dans cet article, c’est « pour les fêtes » . Pourquoi pas.
    L’intérêt de cet article, c’est avant tout la description sensuelle du grand Marco : « En bouche…..les tanins serrés,…. se font inonder par le jus et le charnu des fruits….Un jus qui coule sur l’assise minérale,……efface le caractère sévère ….le plaisir du fruit délicatement épicé. C’est chaud non?

    J'aime

  3. Bonjour Nadine, oui, ce que tu dis est très juste, mais en ce qui nous concerne, chez IVV, nous étions 5, avec des goûts parfois assez différents – c’est d’ailleurs tout l’intérêt d’un panel; et pour aller plus loin, je peux même te dire qu’il y avait des vins que nous n’avons pas aimé du tout parmi ceux sélectionnés par nos confrères. Je ne dis pas que nous avons raison et eux tort, je dis qu’une telle différence entre deux jurys, dans une dégustation à l’aveugle, entre professionnels, qui plus est dans un même pays, c’est étonnant.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.