Le Conseil d’Etat annule le décret de la Clairette de Die Rosé

Incroyable retournement de situation dans l’univers impitoyable des appellations françaises de bulles (pire que Dallas à la grande époque!): à l’instigation du syndicat du Bugey-Cerdon (déjà à l’origine de deux procédures d’opposition), le Conseil d’Etat vient d’annuler l’arrêté du Ministre de l’Agriculture du 16 novembre 2016 homologuant l’extension du cahier des charges de la Clairette de Die au rosé.

Ce qui prouve au moins une chose: que si la production de votre voisin ne vous plaît pas, et surtout, s’il risque de vous faire de la concurrence, et que vous n’arrivez pas à le torpiller à l’INAO, il vous reste le Conseil d’Etat.

Je me demande si cela annonce un revirement semblable dans le domaine des bulles IGP, qui « défrizzent » tellement les Crémants.

En attendant, le Prosecco et le Cava se développent à l’international, au point que Crémants et Clairette ont vu leur présence se réduire comme une peau de chagrin dans les rayons de la distribution et des cavistes belges, par exemple. Et je ne vous parle pas du Bugey-Cerdon, qui dispute aux Côtes-de-Toul, à Tursan et aux Coteaux-du-Loir le titre d’appellation la plus confidentielle de France.  Comme dirait ma voisine: « Marcel Cerdon? Le boxeur? » 

Quant à moi, la croisade des vignerons du Bugey ne me les rend pas très sympathiques, pas plus que les Crémants.

Plutôt que de s’occuper de la qualité des autres, qu’ils s’occupent de la leur!

Hervé Lalau

12 réflexions sur “Le Conseil d’Etat annule le décret de la Clairette de Die Rosé

  1. patrick axelroud

    Bien dit. Amateur de Cerdon recommandé par mon avisé caviste de Mutzig (« Trophée Caviste Alsace 2017 GAULT et MILLAU Wine Tour », excusez du peu ) je vais m’orienter vers autre chose. Oh les vilains pas beaux !

    J'aime

  2. Heureusement, d’autres AOC donnent l’exemple de la coopération, de la complémentarité et du respect mutuel, comme Bourgueil et Montlouis, par exemple, qui feront restaurant commun au salon des Vins de Loire, les 5 et 6 février prochain à Angers…

    J'aime

  3. Tu oublies Château-Grillet et Palette, pour les « confidentielles ».
    Quant au « bombardier marocain », il est inhumé au Cimetière Sud de Perpignan, mais depuis 1995 seulement. On avait obturé son cercueil avec un couvercle à vis, et il n’était pas encore prêt à être consommé par le croque-mort avant cette date. Si, on peut rire de tout!

    J'aime

    1. J’aurais pu ajouter Saussignac, Rosette (non, pas celle de Lyon), Blagny et Graves-de-Vayres, par exemple…
      Avec tout le respect que je dois à leurs valeureux viticulteurs, bien sûr.

      J'aime

    1. Oui, vive la France quand même, Guénaël. Quand on la voit de l’étranger, elle nous semble souvent bizarre, voire ridicule. Mais si tu étais Québécois et que tu vives en Belgique, tu trouverais peut-être aussi le Québec étrange. C’est une affaire de comparaison, que l’on a pas quand on reste chez soi.

      J'aime

  4. georgestruc

    Voilà une démarche de « protection » totalement inutile, qui dessert à la fois ses auteurs et leur « adversaire » ; prix d’excellence à un concours de stupidité…

    J'aime

  5. FABIEN LOMBARD

    Nous pensons que le consommateur est le seul juge et que nous avons notre place…. la concurrence est saine… Cerdon ne l’a pas encore assimilé.
    Fabien LOMBARD président de l’AOC Clairette de Die

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.