Un viticulteur victime d’agri-bashing?

Un jeune viticulteur des Coteaux d’Aix a été mis en joue par un voisin qui lui reprochait de traiter ses vignes de nuit, rapportent nos confrères du journal La Provence. La Fédération départementale de la FNSEA parle d’« agri-bashing » – une forme d’acharnement anti-agriculteurs qui se développe, d’après le syndicat agricole.

Les pesticides semblent un des principaux points d’achoppement entre les vignerons et les autres ruraux, anciens ou néos, et ce, notamment, depuis l’affaire des traitements effectués à proximité d’écoles en Gironde.

Plus ICI

2 réflexions sur “Un viticulteur victime d’agri-bashing?

  1. Ce genre de problème pourrait être évité si l’agriculteur avertissait les habitants voisins de son projet de traitement au moins un jour à l’avance…simple cordialité de bon aloi entre voisins… de même, lorsqu’un habitant donne une fête susceptible d’être bruyante. Ou envisage une « sardinade » de haut niveau olfactif !

    J'aime

  2. C’est vrai, Georges; Un peu de pédagogie ne nuirait pas. Mais je connais aussi un vigneron alsacien, qui, bien qu’il je traite bio, la pompe sur le dos sans arriver en combinaison de cosmonaute avec un gros tracteur ou un immense nuage, c’est déjà déjà fait accueillir d’un « vous venez encore nous empoisonner…».
    Il y a toujours une grande méconnaissance de l’agriculture de la part de ceux qui ne la pratiquent pas, même en campagne.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.