Grâce aux Tastes en Minervois, j’ai mieux connu Cazelles

 

En Minervois existe un évènement annuel, les Tastes. Une occasion rare pour déguster les vins de presque 90 domaines tout en dégustant la cuisine de quatre chefs, du street food à la cuisine du monde en passant par le traditionnel, il y en a pour tous les goûts, comme pour la musique qui accompagne ce festival villageois. J’y ai dégusté de nombreuses cuvées de domaines que je connaissais, d’autres que je ne connaissais pas, j’y ai mangé et même dansé. Je m’y rendais pour la première fois et ai trouvé la soirée trop courte. Cela se passait à Bize-Minervois.

 

www.leminervois.com/destination-minervois/festival-tastes-minervois-2018

Et ce déplacement, nous a permis, je n’étais pas seul, d’arpenter le terroir de Cazelles, puis d’en déguster les vins à l’ombre des falaises calcaires de Minerves.

Cazelles

Une idée qui a germé lors de rencontres entre vignerons. C’était il y a six ans. Lors de ces dégustations entre confrères et consœurs, ils ont trouvé que les cuvées qui venaient que de là avaient quelque chose de particulier. Après quelques palabres, les démarches auprès des instance ont été lancées. Une petite dizaine de producteurs revendiquaient Cazelles, nouveau cru du Languedoc.

Nadine vous expliquera tout cela en détail demain. Moi, je fais, aujourd’hui, écho à la belle dégustation.

Dégustons

Carretal 2016 Domaine Cailhol Gautran

 Rubis pourpre, il hume la cerise et la fraise noire teintées de violette. La bouche, plutôt souple, offre des tanins doux qui n’offrent aucune entrave à la diffusion du jus qui envahit avec facilité tout l’espace palatin. On y reconnaît les baies senties auxquelles s’ajoutent la griotte et la groseille, un rien de cassis et d’orange confite. L’amertume légère d’un noyau renforce la fraîcheur. Un vin confortable, très fruit, certes dû à l’âge des vignes.

Assemblage de 70% de Syrah complétés de Grenache et de Carignan. Macérations de 4 à 6 semaines, élevage en cuve pendant 18 mois Conduite bio.

www.domainecailholgautran.com

Rendez-vous sur la Lune 2016 Clos du Gravillas

 Rubis pourpre, il nous rappelle les confitures chapardées dans le placard trop haut pour nous. Le temps où l’on trempait ses doigts dans les gelées de prune, de framboise et de groseille, jusqu’au moment où le parfum de patchouli de maman nous avertissait du danger s’approchant. La bouche offre une belle fraîcheur. Elle semble lumineuse et croquante. Les tanins encore stricts et serrés dégoulinent ne pénalisent pas la dégustation, un jus abondant en coule, frais comme une orange sanguine, suave comme da la pâte de framboise. Un vin à la fois délicat et gourmand, avec juste l’austérité qu’il faut.

Assemblage de 45 % Carignan, 45 % de Syrah et 10 % de Grenache macérés de 3 à 4 semaines, 18 mois élevage en cuve inox dont 15 % vin élevé en demi-muids de 500L. www.closdugravillas.com

Le Marchand de Poivre 2017 Domaine de Cazelles-Verdier

Rubis cramoisi, un nez de biscuit nappé de confiture de cerise. La bouche fait craquer le biscuit comme nous et répand le fruit gourmand sur les papilles presqu’affolées par la fraîcheur fruitée. Les tanins fins et gracieux terminent de nous convaincre, ce vin est avant élégant. Il a toutefois son petit caractère, poivré certes, son nom n’est pas usurpé.

Assemblage de Syrah, Grenache, Carignan et Mourvèdre élevés pour moitié en barriques usagées, pour l’autre en cuve béton. jpverdier20@gmail.com

Carp&Diem 2016 Domaine du Bosc Rochet

Violet pourpre, le nez en forme de burlat s’orne d’un grain de poivre noir souligné d’un trait de réglisse. La bouche demande un peu de temps pour se libérer de son emprise minérale pour laisser place au fruit. Viennent alors s’écraser sur le pavé calcaire aux jointures toastées mûre et cassis, fraise et arbouse. La texture de ces dernières renforce son humeur tannique, mais sans trop, juste ce qu’il faut pour bien lui tremper le caractère.

Assemblage de 60% de Syrah et de 40% de Carignan, égrappés et macérés. Élevage moitié en cuve, moitié en fûts pendant 10 mois, pour une totalité de 15 mois.

www.domaineduboscrochet.com

Cuvée Jean Claude Dreyfus 2015 Domaine Sicard

 Violet pourpre au nez de pierres éclatés et de châtaignes grillées avec des nuances d’ambre à la rose fanée, c’est assez particulier, mais envoûtant. La bouche stricte aux tanins serrés au jus dense se rafraîchit d’une très belle amertume. Diagnostic, un vin dont le nez prévoit l’élégance à venir et la bouche en évoque le potentiel.

Assemblage de 70% de Syrah, de 15% de Grenache et de Carignan macérés en grains entiers. Vinification en cuve béton et élevage de 18 mois en 400L.

www.ledomainesicard.fr

La Ciaude 2014 Domaine Anne Gros et Jean Paul Tollot

 La robe violette aux nuances rose améthyste s’épice de poivre et de sauge, de cerise et de thym, nous donne l’impression de se balader dans la garrigue avec en plus un élégant tourbillon de rose ancienne. Superbe de fraîcheur, la bouche s’ourle des fruits et des herbes senties, les applique sur la soie tannique. Puis, s’étire, toujours délicate, ajoutant en finale quelques épices.

Assemblage de Carignan de 110 et 50 ans, de Syrah et de Grenache totalement égrappés. Élevage 80% en fûts et 20% en inox.  www.tollot-gros.com

Pépite Noire 2015 Mas Roc de Bô

 Violet améthyste, nez de fraises bien mûres, de gelée de groseille et de cerises confites. Un taf de fumée emporte jusqu’aux narines des effluves de poivre noir, de tomates presque sèches et de pâte d’amande. Une bouche dominée par la douceur de la marmelade de griotte qui apporte à la fois acidité, fraîcheur et fruité intense. Le grain tannique est serré, mais très soyeux, il n’accroche aucunement les papilles. Côté épices, elles se partagent entre les herbes de garrigues et le poivre noir. Le mélange fruité se prolonge grâce à la nervosité. www.masrocdebo.com

Gageons que Gazelles emporte les suffrages, à la fois des consommateurs et des instances. Déjà, on peut remarquer la belle qualité des vins proposés, des vins qui s’inscrivent dans l’idée, du moins la nouvelle idée qu’on se fait des bonnes productions méridionales, de la fraîcheur, du fruit, une bonne structure, du caractère et de la gourmandise (l’un n’empêche pas l’autre), bref, du plaisir !

Demain samedi, notre consœur et amie Nadine nous exposera plus en détails ce qui ressort de ce fameux territoire au terroir si particulier.

 

 

Ciao

Marco

3 réflexions sur “Grâce aux Tastes en Minervois, j’ai mieux connu Cazelles

  1. Belle présentation des vins qui offre de la place aux subtiles différences. De mémoire, seul un vin était à l’écart de cette remarquable unité de qualité. D’ailleurs, il n’est pas cité par Marco. Gageons que les producteurs continuent à s’évaluer collectivement pour maintenir le niveau qu’ils ont mis bien haut.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.