Minoritaires de tous les pays…

Si vous suivez un tant soit peu la politique internationale, ou à tout le moins, celle de nos proches voisins, vous devez savoir que la Belgique a inauguré dimanche dernier une voie politique nouvelle, celle du gouvernement ultra-minoritaire.

Suite à la défection du principal parti de la majorité, en effet, le gouvernement fédéral belge ne peut plus compter que sur un peu plus d’un tiers des députés. Ce qui, à défaut de ralliements au coup par coup, pourrait être difficile à gérer jusqu’aux prochaines élections, prévues en mai. Sauf que – et c’est le calcul du premier ministre, l’opposition hésitera sans doute à faire tomber le gouvernement, ce qui l’obligerait à se mettre immédiatement en ordre de bataille.

Quoi qu’il en soit, la France, ce grand pays de constitutionnalistes (n’avons-nous pas eu 3 constitutions en un siècle, quand les Belges en sont toujours à leur première, même copieusement rafistolée?), ne devrait pas rester à la traîne.

Afin de ne pas compliquer une situation politique aussi tendue qu’un tir de lacrymogène, je propose cependant une approche ciblée, au travers de l’INAO, qui est un peu au vin ce que le Conseil constitutionnel est à la France – et que serait la France sans le vin, je vous le demande?

Bref, comme disait Pépin (de raisin), je recommande que:

  • dans tous les cahiers des charges des appellations de France, les cépages minoritaires, ou accessoires, soient promus cépages principaux, et vice versa. La Counoise  et le Vaccarèse deviennent donc les cépages de référence à Châteauneuf du Pape, le César et le Sacy en Bourgogne, le Malbec et le Carménère à Bordeaux, l’Arbanne et le Petit Meslier en Champagne, le Chardonnay en Muscadet (oui, le Chardonnay vient d’entrer dans l’encépagement officiel du Muscadet générique). A titre d’expérimentation, on pourrait même en profiter pour introduire la Clairette et le Muscat dans l’encépagement du Cerdon.

Et pour faire bonne mesure,

  • ne seront plus jouées, dans les cérémonies officielles, que des oeuvres en mineur (y compris la Marseillaise, qui sera adaptée pour l’occasion, comme ICI).

Hervé Lalau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.