Ode à Jean Sirven, à Bertrand-Bergé et au Fitou

La maison Bertrand-Bergé est à Fitou ce que les colonnes sont au temple.

Même quand le crépi de la plus vieille appellation du Languedoc tombait en lambeaux, même quand l’édifice se fissurait, il y a quelques années, il restait toujours Bertrand-Bergé pour tenir la maison, pour montrer la belle architecture du Fitou, solide et quasi-intemporelle.

Comme une de ces cabanes de vigne qu’on trouve sur les hauts de Paziols.

Maintenant que Fitou retrouve des couleurs, Bertrand-Bergé est toujours là.

Sa cuvée Mégalithes m’a séduit à plusieurs reprises, ces dernières années ; mais mon coup de cœur le plus récent, c’est sa Cuvée Jean Sirven 2008.

Rien de poussiéreux ni de suranné dans cet hommage liquide à l’ancêtre de Jérôme Bertrand, Jean Sirven. Mais un vin profond, qui combine le cassis et l’immortelle au nez, l’olive noire, le fumé et le torréfié en bouche ; mais comment rendre l’impression de dynamisme, d’opulence et de velouté qui vous accompagne jusqu’en finale?

Et dire que l’on qualifiait naguère les Fitou de vins rugueux ou rustiques… Il y a des paysans élégants, bordel !

Hervé Lalau

2 réflexions sur “Ode à Jean Sirven, à Bertrand-Bergé et au Fitou

  1. Fitou est officiellement reconnue comme appellation communale depuis peu. Jusqu’ici, elle était la plus ancienne AOC en rouge et le Domaine Bertrand-Bergé a toujours été un bon exemple. La cuvée Mégalithes exprime avant tout le terroir et son carignan, avec une belle continuité d’une génération à l’autre. L’hommage à Jean Sirven est le vin de Jérôme Bertrand, la génération aux commande. C’est lui qui a imaginé ce vin de fruit, de roc et de bois. Oui de bois, car l’élevage sous bois y est très important. Résultat, ce vin est opulent dans sa jeunesse, avec cette richesse du fruit renforcée par le bois, il est abonné aux étoiles du Guide Hachette. Mais c’est dans le temps que la cuvée Jean Sirven gagne sa plus belle expression. Quand le boisé fondu laisse la place à l’équilibre du vin et une expression moderne du Fitou : fraîcheur, fruit et profondeur.
    Fitou 2008, 10 ans et pas une ride, ça vaut le coup d’en parler. Merci Hervé

    J’aime

  2. Bernard Durocher

    Je connais depuis longtemps les vins de ce domaine, je partage vos écrits pertinents; la cuvée Jean Sirven fait partie de l’Elite des vins du Languedoc.
    Cordialement

    Bernard Durocher.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.