Singular Estates of Gonzalez Byass, le retour

Il y a quelques semaines, sur ce même site, je vous brossais un rapide tableau des «singular estates» du groupe Gonzalez Byass. Je complète aujourd’hui ma toile, ayant pu profiter d’une visite de trois de ces domaines qui, effectivement, sont singuliers, puisque gérés de manière autonome par le groupe.

Pour rappel, Gonzalez Byass, un groupe construit autour du sherry (et notamment la marque Tio Pepe), s’est diversifié dans plusieurs autres types de vins, et dans plusieurs autres régions, à savoir la Rioja (avec Beronia), la Galice, l’Aragon et le Cava. 

Trilogie aragonaise

Premier arrêt en Aragon, avec, tout d’abord, une cuvée (rouge) de Viñas del Vero non dégustée jusqu’ici, Grand Vos.

Gran Vos 2012

Gran Vos veut dire grand vin en vieil aragonais – et le nom n’a rien d’usurpé pour une cuvée dont l’assemblage change chaque année, et qui couronne l’offre de Viñas del Vero.

Dans son édition 2012, ce haut de gamme (en qualité comme altitude) présente d’emblée un très joli fumé au nez, puis l’on passe aux fruits noirs et à la violette; en bouche, les tannins ont beau être bien marqués, ce que l’on retient, c’est l’harmonie d’ensemble, une grande délicatesse.

Alors, finalement, doit-on connaître l’assemblage pour apprécier un vin? Pas forcément. Notez que ce Somontano de garde est non filtré.

Prix de vente indicatif: de 10,99 euros (Delhaize, Belgique à 17 euros (site Decantalo, France).

Toujours en Aragon, mais un peu plus haut, nous voici dans la vallée perdue de Secastilla, au royaume du Grenache d’altitude.

img_4997

Secastilla 2014 et 2013

Une superbe fraîcheur, beaucoup de dynamisme; difficile de départager les deux millésimes, le second est plus dense, plus costaud, mais j’aime aussi le premier pour sa délicatesse de tannins.

Dernier arrêt en Aragon, chez Blecua, un domaine acheté par le groupe avec le désir affiché d’y produire un très grand vin d’Espagne.

Si j’en juge par les premiers millésimes, c’est surtout la première partie de la formule qui me semble avoir été respectée: un grand vin. Mais sa composition (cépages bordelais majoritaires) et son élevage long en barriques de chêne français font plus penser à un super toscan. Ces derniers temps, cependant, on note un certain recadrage; le 2010 (un tout jeune vin, dans l’esprit des concepteurs) laisse présager des vins un peu plus méditerranéens – plus d’épices, plus de rondeur et de jus autour des tannins.

Prix de vente indicatif: entre 7,99 euros (Delhaize, Belgique) et 9,60 euros (site Decantalo, France).

img_5032

Blecua 2010

Complexité et fraîcheur, joli fruit noir, herbes de la garrigue, le tempranillo prend les commandes.

L’acidité intègre l’alcool – c’est un des charmes de l’Aragon, vignoble sudiste mais d’altitude.

En comparaison, le 2005 paraît plus fermé, plus tannique aussi – lui fait la part belle au Cabernet, associé au Grenache et à un peu de Tempranillo.

Prix de vente indicatif: 78,75 euros (Decantalo, France). Prix sur place: 73,90 euros. 

img_5077

Direction l’Andalousie

Terminons avec le domaine de la Moncloa, près de Cadix. Je vous ai déjà dit tout le bien que je pense de sa Tintilla Dulce. Voici à présent un aperçu de sa gamme de rouges secs.

Moncloa Viñedos Propios 2015

52% Syrah, 28% Cabernet, 18% Tintilla

Poivré, épices, soyeux, mais tannins verts, pas très ouvert. A carafer, peut-être?

Moncloa 10 Barricas 2014

Cabernet 50%, Syrah 40%, Tintilla 10%.

Café, torréfaction, juteux, assez délicat malgré la puissance, tannins plus arrondis. 2 ans d’élevage.

Prix de vente indicatif (pour le 2015): 14,10 euros (site Decantalo, France).

IMG_5171.jpeg

 

En résumé: un joli petit tour d’Espagne, une belle palette de saveurs que le groupe de Jerez, bien loin de tenter d’uniformiser, s’efforce de préserver.

Hervé Lalau

3 réflexions sur “Singular Estates of Gonzalez Byass, le retour

  1. C’est bien mais j’aimerais beaucoup (et peut-être d’autres) connaître aussi les prix de ces vins, même avec une fourchette ou avec un niveau moyen en Europe. Je trouve que décrire et commenter des vins sans les mettre dans un cadre commercial évite un sujet essentiel.

    J'aime

  2. Bonne remarque, David. J’ai donc rajouté les prix trouvés en Belgique et en France. Ce n’est évidemment pas un travail très complet, mais comme tu le dis, c’est une indication. Et c’est important.

    J'aime

  3. Gran Vos, Secastilla et Moncloa tournent entre 14 et 17 euros TTC chez Grau à Palafrugell, David.
    Je suis d’accord avec ta remarque, en général, surtout que, dans ce cas-ci, il n’y a pas scandale!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.