Quand Le Point s’intéresse à un vrai lobby, celui des anti-vins

« Lobby du vin, fantasmes et réalités »: tel est le titre de l’excellent article de Jacques Dupont paru tout récemment dans Le Point.

Le Point est un des rares médias grand public qui tente de faire la part des choses, en la matière, plutôt que de copier-coller les communiqués de l’ANPAA, ou d’interviewer servilement ses affidés. Tout se passe comme si les rédactions adoptaient sans sourciller le parti-pris des hygiénistes, jetant aux oubliettes le devoir d’objectivité, et celui d’effectuer un véritable complément d’enquête.

Et je ne parle pas de l’émission qui utilise ce titre sur France 2, où les éléments présentés au public ne sont bien souvent que ceux qui étayent ce que l’on veut prouver au départ, excluant toute argumentation qui ne rentrerait pas dans ce cadre.

Je me rappelle encore avec indignation l’histoire de ce vigneron qui, après avoir déclaré que « oui, les pesticides sont un vrai problème dans la viticulture », avait passé une heure à montrer à l’équipe du reportage les solutions mises en oeuvre pour s’en passer – sauf qu’au montage, seules les quelques secondes consacrées à énoncer le problème avaient été gardées.

Car les solutions génèrent moins d’audimat qu’une bonne psychose, même montée de toutes pièces.

Et puis, le vin, c’est tellement ringard! A quand une émission de Complément d’Enquête sur les ravages du cannabis chez les lycéens? Sur le marché des mères porteuses? Sur la fraude aux prestations sociales? Je cite ces trois thèmes au hasard, mais il y en a bien d’autres, qui semblent trop incorrects pour être traités – peut-être parce que les conclusions n’iraient pas dans le sens voulu?

Quoi qu’il en soit, l’article du Point est à lire ICI

par défaut 2019-03-09 à 10.18.05

Et je lève mon verre de La Réserve de Jeanne, du Château Ventenac, à la santé de ce confrère. Je souhaite qu’il ait plus d’influence que moi, qui n’ai même pas réussi à convaincre Vins & Société de demander un droit de réponse au Parisien, voici deux semaines.

Hervé Lalau

6 réflexions sur “Quand Le Point s’intéresse à un vrai lobby, celui des anti-vins

  1. georgestruc

    Très bon article de Jacques Dupont que tu nous fais découvrir, Hervé. La presse est pétrifiée à la seule pensée de contrecarrer le seul véritable lobby, celui des hygiénistes, dont l’arme est sacralisée depuis longtemps : la santé ! Et qui bénéficie de financements honteusement élevés. La filière vin a, du coup, adopté un profil bas, qui passe par les notions de modération, d’éducation, afin de contourner le bloc en question, mais cette attitude lui enlève énormément de force de frappe.

    J'aime

  2. Dans la mesure où la grippe tue – paraît-il, je mets gravement cette statistique en doute – 4.000 petits vieux par an en France, je pense que les hygiénistes devraient interdire le H1N1 et le H3N2 (ce sont les souches principales cette année, citées de tête) plutôt que le vin. Mais que fait la police?
    Le jour où nous sortirons sur les ronds-points, non pas avec un gilet jaune, mais avec nos éléphants roses, on nous prendra au sérieux!

    J'aime

  3. Je plaide un peu pour ma paroisse en contredisant un peu l’estimé Jacques Dupont (mais dont l’article est autrement très recommandable). Je suis allé récemment à la chaîne de tv LCI porter la contradiction un un médecin alcoologue, suite à ces article débiles et sans analyse autour des statintiques tordues publié dans la revue Lancet. Et j’en ai aussi parlé en long et en large sur la radio (In Vino, sur Sud Radio). Mais peut-être que je ne fais pas partie du « lobby vin » ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.