Sauver le soldat Camembert, le vrai

Un député qui distribue du Camembert de Normandie au lait cru – le seul, le vrai – à ses collègues, pour tenter de sauver cet héritage fromager français, face au lobby de l’industrie laitière. C’est le combat bien sympathique de Richard Ramos.

Un combat, je l’espère, qui n’est pas tout à fait perdu d’avance.

Parce que quand on aime notre patrimoine viticole, comme moi, comment se désintéresser de nos grands fromages? Ceux qui, au travers d’un cahier des charges exigeant, préservent un savoir-faire et un goût, et pas seulement une dénomination porteuse, une vitrine vide de sens.

Vouloir sauver le soldat Camembert de Normandie, c’est un peu pour moi comme vouloir sauver le Soldat Muscadet de Muscadet (du Chardonnay). Aux mêmes menaces de dénaturation, il faut répondre par la même résistance.

Pour être complet, je rappellerais que par la voix de son directeur marketing, Luc Morelon, Lactalis affirme dans le Journal des Femmes « que les caractéristiques organoleptiques restent les mêmes entre un camembert au lait cru et un autre au lait thermisé ».

On se demande bien, dès lors, pourquoi des fromagers normands ont un jour eu l’idée saugrenue de réclamer une AOC pour leur fromage au lait cru, avec toutes les contraintes que cela peut leur poser en termes d’hygiène, de conservation du lait et de volume de production.

Et qu’est-ce que cela peut bien faire aux marketeurs de Lactalis. Ne vendent-il pas assez de fromages thermisés dans le monde, qu’ils ne puissent laisser à quelques irréductibles Normands une petite appellation au lait cru? Ou bien veulent-ils tout, le volume des ventes, et la notoriété du produit d’exception?

Plus d’info, ICI

Hervé Lalau

PS. Bizarrement, au moment où le député Ramos s’active à l’assemblée, un lot de camemberts au lait cru vient d’être rappelé des magasins par un producteur, Le Moulin de Carel, pour un soupçon de contamination à l’escherichia coli. Pas de chance! Mais à qui appartient cette marque? A Lactalis.

3 réflexions sur “Sauver le soldat Camembert, le vrai

  1. georgestruc

    Le monde des grands industriels laitiers est bien pire que celui des quelques puissants acteurs qui sévissent dans le monde du vin. La défense de ces produits est très difficile ; et brandir les règles d’hygiène pour anéantir une production au lait cru possède une portée beaucoup plus grande que celle obtenue par les hygiénistes qui se déchainent sur le vin : parce qu’avec les fromages, il est question de microbes…qui peuvent rendre malade et tuer…Et les microbes, tout le monde en a peur. J’ai souvenir (j’ai du le raconter dans ce blog, me semble-t-il, mais bis repetita peut être utile puisqu’on parle fromage) de la demande du syndicat des producteurs de Banon, faite auprès de l’INAO, de délimiter l’AOC fromagère en question, de rédiger un cahier des charges rigoureux afin de maitriser leur produit face aux falsifications que les industriels du fromage mettaient sur le marché. Etiquette (lue et conservée dans mes archives) posée sur un parfait petit Banon plié dans ses feuilles de châtaignier retenues par des raphias : en grande lettre « BANON d’OR », plus petites lettres en dessous : « Royal Ventoux » et enfin, en minuscules, sur le bord de l’étiquette : « fabriqué à Varacieux, Isère »…Pauvres producteurs, et pauvres consommateurs. Et le goût de ce fromage était tout à fait « correct ». La marge réalisée grâce à cette tromperie était considérable (le Banon est un fromage coûteux).

    J'aime

  2. Les 5 du Vin…..Grosse dérive sur des sujets qui n’ont qu’un rapport lointain avec le vin.
    Laissons donc davantage d’espace à Marie Louise et à David qui eux respectent le contrat de lecture passé avec vos abonnés. Merci.

    J'aime

  3. Glorieux jean pierre

    Inconditionnel du camembert au lait cru je ne crois pas une seconde à l argumentation de
    l industriel évoqué .
    Si l on a l opportunité de découvrir « Le Champ Secret » (village de l’Orne ) voir lien >>>
    il faut ,comme pour un vin, faire une dégustation à l aveugle, voire les yeux bandés (sic)
    Désolé pour notre contradicteur (J Ph R.) mais la démarche est analogue à la défense des vins et autres productions agricoles non ??
    Enfin ,à quoi sert donc le Salon de l Agriculture ??

    http://www.fermeduchampsecret.com/

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.