Les Gris des Coteaux du Vendômois, des vins peu connus, issus de vignobles un peu oubliés !

Je vous l’avais bien dit, ne résumons pas un rosé par sa couleur! J’ai pu critiquer la pâleur des rosés de Provence ou d’ailleurs, mais il y a des exceptions ! A proximité de Paris se cache une belle région viticole avec son cépage original, secret, et unique à la Vallée du Loir : le Pineau d’Aunis. A 170 km, à 45 mn en TGV, on est rendu à Vendôme qui abrite un vignoble rare, négligé par les professionnels et qui plus est, doté en prestigieux châteaux : les Coteaux du Vendômois. Ils produisent des rosés si élégamment pâles qu’ils portent officiellement le nom de GRIS : et, oui, j’accepte cette pâleur là. Le Pineau d’Aunis, s’y exprime avec finesse, grâce à la conjonction d’un terroir de silex sur roche mère calcaire et d’un microclimat exceptionnel. Je sais, je marche sur les plate bandes de Jim, mais je suis certaine qu’il ne m’en voudra pas.

VendomoisAocCoteauxduVendomoisCarte

Le Pineau d’Aunis une des merveilles du Loir et Cher.

Il entre dans l’AOP Coteaux du Vendômois qui s’étire sur 28 communes entre Vendôme et Montoire, le long du Loir dont les nombreux méandres créent des microclimats favorables à la vigne plantée sur des coteaux exposés au sud (truffés d’habitations troglodytiques et de caves taillées dans le tuffeau). Les sols argileux à silex, et les petits silex qui affleurent en surface drainent, accumulent la température le jour, la restituent la nuit. L’appellation se décline en rouge, en blanc  et en Gris.  Les Gris son ceux qui nous intéressent aujourd’hui : 100% pineau d’Aunis, cépage phare de l’appellation,  et doit son nom à un lieu-dit « Aunis » à Dampierre, près de Saumur. Son arrivée dans le Vendômois remonterait sans doute à Geoffroy Martel vers 1030. Dans « Vines, Grapes and Wines », Jancis Robinson affirme qu’il fut à une époque le cépage le plus admiré du Val de Loire et que le nom de « Pineau » semblait réservé au Moyen Age aux raisins les plus qualitatifs. Il connut un fort développement  vers 1890 au moment de la crise du phylloxéra où il fût exclusivement replanté, avec l’arrivée aussi du palissage sur fil de fer et piquets d’acacia.

VendomoisGrappePineaudAunisLieuDitCocagneCaveCooperativeDuVendomois.jpg

« Au XIXe siècle pour approvisionner les comptoirs de Paris, on faisait pisser ici la vigne qui s’étendait sur 4000 ha. Après la seconde guerre mondiale, les  primes bruxelloises ont poussés les viticulteurs à les remplacer par des céréales. Le vignoble voit alors sa surface se réduire graduellement. » Aujourd’hui, l’aire se maintient à 350 hectares. L’AOP,  obtenue en 2001, représente 125 hectares ; Vins de Pays du Val de Loire et Vins de France complètent sur ce vignoble la gamme des AOC. Ce cépage vigoureux, au débourrement tardif est fertile dans sa jeunesse mais peut s’épuiser assez vite. Il est difficile à conduire, généralement conduit en Guyot simple, il demande une grande rigueur tout au long de son cycle. Sa production varie entre 40 et 80 hectolitres/hectare, il donne selon les années de petites grappes avec un rendement faible, ou de grosses grappes avec un rendement élevé (ce côté capricieux, associé à des vins peu alcoolisés, explique qu’il fut jadis remplacé par du Cabernet franc). Ses baies sont ovoïdes, moyennes, avec une peau semi-épaisse, noire, pruinée. Peu sensible à l’oïdium, il craint le mildiou et la chlorose.  Ses terrains de prédilection sont argilo-siliceux et il supporte bien le calcaire à condition que ce ne soit pas en excès. Il n’existe que deux clones de Pineau d’Aunis, et les viticulteurs privilégient la sélection massale. Ils ne sont que  10 vignerons en caves particulières et 10 regroupés dans une coopérative, la plupart des domaines sont en viticulture raisonnée. Quelques-uns sont en bio mais la climatologie ne s’y prête pas aisément. Le Pineau d’Aunis est le seul cépage qui peut être utilisé pour faire du vin Coteaux du Vendômois gris et toute sa typicité s’exprime par des notes d’épices poivrées et safranées, apportées par une molécule naturelle, la rotundone, à la concentration très intense en Vendômois.

VendomoisConservatoireDuPineauDAunis.jpg
 Sur place, un conservatoire regroupant 350 lignées de cépage pineau a été planté il pourrait permettre de faire des sélections massales.

Des vins inédits pour des prix relativement bas

Un vignoble ultra mécanisé, vendangé à la machine à 98%, enherbé à 85%, une clientèle locale captive et fidèle expliquent le prix peu élevé des vins (3,50 à 8 euros). L’export représente 5 à 10% des ventes, car avec des prix pour professionnels voisinant autour de 3,50€, les Coteaux du Vendômois sont prometteurs de bons ratios et s’écoulent beaucoup sur place et en restauration.

Un vin est dit « gris » lorsqu’il est obtenu par pressurage direct de la vendange fraîche et vinification en blanc de cépages à pellicule rouge mais à pulpe incolore (Gamay Noir à jus blanc, Pinot Noir, Pineau d’Aunis). En 2016 la production s’est élevée à 1 250  hl. Leur  couleur très pâle assez étonnante est  due en partie au cépage mais aussi au pressurage direct.

C’est parti pour un petit tour d’horizon de ce qui s’y produit ,  « 2018 est une récolte d’exception tant par sa qualité que par sa quantité », c’est un millésime plutôt puissant tout en gardant sa fraîcheur, son épice et ses notes fruits mûrs.  Donc, tous les vins goutés sont issus  à 100%  du Pineau d’Aunis, tous offrent : Du fruit, de la fraîcheur et du mordant…

Un grand coup de cœur à Patrice Colin

Patrice Colin est l’un de ces vignerons qui défend avec force l’authenticité de l’appellation Coteaux-du-Vendômois. Sa famille élabore des vins depuis 8 générations, c’est  l’une des plus vieilles exploitations vinicoles du Vendômois. Les Colin ont pris la décision de cesser la polyculture dans les années 90.  Désormais, le domaine s’étale sur 25 hectares, dont 9 hectares en Pineau D’Aunis, 8 hectares en Chenin, 2,5 hectares de Pinot Noir, 2 hectares de Cabernet Franc 2 hectares de Gamay et 1,5 hectares de Chardonnay ;  en 2008 avec sa femme, ils décident de passer en BIO, les densités de plantation sont relativement élevées, à hauteur de 7 500 pieds à l’hectare afin de favoriser la concentration ainsi que la concurrence de la plante. Pierre François, leur fils,  les a rejoints.

  •  Domaine Colin GRIS JEUNES VIGNES 2018, Coteaux du Vendômois AOP

C’est une cuvée issue de vignes de 15 à 20 ans d’âge, sur un terroir d’argile à silex. La vinification est non interventionniste, les raisins sont généralement égrappés et triés, fermentent en cuve inox 4 mois grâce à leurs levures indigènes. La chaptalisation est bannie quelque soit l’année.

IMG_4136

J’ai aimé son élégance, son jus éclatant en bouche, sa pureté. Sa robe est moyenne, et brillante. C’est un Gris frais, vif et gourmand à la fois, de belle chair et d’un parfait équilibre. Comme il se doit sa finale est marquée par des fins amers, des notes citronnées et légèrement poivrées ce qui lui donne beaucoup de vitalité. Un rosé gourmand, à l’équilibre parfait. Prix départ cave : 7,35€

DOMAINE COLIN 5 rue Gaudetterie – 41100 Thoré La Rochette – +33 (0)2 54 72 80 73 – colinpatrice41@orange.fr – www.patrice-colin.fr

Domaine Denis Noury, les Caves Baudet,

Dans la famille Noury, on est vigneron de père en fils et en fille. Corinne Noury est installée à Dauvers (Ruillé) dans la Sarthe et produit Coteaux du Loir et Jasnières; Denis Noury s’est installé en 2013 sur le domaine familial à Houssay, près de Montoire dans le Loir-et-Cher, au cœur de l’appellation Coteaux du Vendômois. Il gère aujourd’hui 17 ha, sur lesquelles il produit de l’AOP Coteaux du Vendômois ainsi que du vin de Pays. Il semblerait que sa notoriété ne cesse de croître. Denis Noury vend 70% de sa production en direct, soit dans son chai, aux Caves Baudet, soit sur les salons régionaux auxquels ils participent.

  • GRIS 2018 – Saveurs d’Eté- Coteaux du Vendômois AOP

Pour la première fois depuis son installation, Denis a donné un nom évocateur à chacune de ses cuvées : ainsi, le gris Pineau d’Aunis s’appelle « Saveurs d’été » ! Sa robe est plus pâle que le précédent, d’un rose saumoné très clair ; c’ est un rosé fin et léger qui s’ouvre sur un nez discret délicieusement épicé, et acidulé, tandis que la bouche toute en finesse offre un fruit délicat, finale légèrement poivrée. Très harmonieux et gourmand.

IMG_4131

PRIX TTC DÉPART CAVE : 4,70 euros.  DENIS NOURY 32 chemin Les Caves Baudet – 41800 Houssay – +33 (0)2 54 85 36 04 – nourydenis@hotmail.fr

Les  Vignerons du Vendômois

Créée en 1929, la Cave du Vendômois située à Villiers-sur-Loir, à la sortie de Vendôme, eut longtemps pour seule vocation de fournir des moûts à la Champagne… En 1948, elle s’orienta vers une viticulture locale et les vins en vrac. Dans les années qui suivent, la cave obtient l’AOVDQS (Appellation d’Origine Vin délimité de Qualité supérieure), toutefois sans démarche qualitative ni de construction d’identité; ce qui expliquerait, le déficit de notoriété qui frappa longtemps les coteaux-du-vendômois. C’est une Coopérative qui regroupe aujourd’hui quelques vignerons cultivant 150 ha de vignes dans la Vallée du Loir dont les cépages emblématiques sont le Chenin et le Pineau d’Aunis. Son évolution qualitative et son dynamisme sont désormais notoires ! L’ensemble des parcelles qui servent à faire les vins de la cave est régulièrement visité et contrôlé par un technicien de la cave, chaque vigneron est conseillé et ses parcelles sont classées et notées avant d’être réparties dans les différentes cuvées. C’est la cave qui décide des dates de vendange et autorise à vendanger, parcelle par parcelle sur échantillon. Le processus de contrôle est strict et  l’ensemble des vignerons sont engagés dans une démarche basée sur le respect du cahier des charges Terra vitis. 70 % de leur chiffre d’affaires est réalisé  en vente directe.  J’ai gouté 3 cuvées de cette cave, par ordre de préférence :

  • 50 NUANCES 2018 Coteaux du Vendômois AOP

Une robe rose et un rosé de pleine intensité, exubérant, aux notes de fruits  exotiques, et jaunes (mirabelle), de fines épices comme la  cardamome et une pointe de poivre blanc. La bouche est à l’unisson, ample, fraîche et expressive, et pleine de vivacité, matière joliment  équilibrée entre  fraîcheur et fruitée, une belle onctuosité jolie longueur, finale sur les herbes aromatiques avec un poivré très croquant.  Très désaltérant. PRIX DE VENTE TTC CAVISTES : 9,00 euros.

IMG_4144

 

  • MONTAGNE BLANCHE 2018 Coteaux du Vendômois AOP

Robe rose thé,  lumineuse. Nez frais et gourmand, floral de lilas, fruité avec quelques notes de poivre blanc qui offrent une première impression très fraîche. Bouche croquante ; un vin léger, sec, fruité, agrumes, mandarine, finement épicé muscade-poivre blanc. Une Montagne vive, rafraichissante, harmonieuse partagée entre gourmandise et matière d’un joli dynamisme. Un vin frais et très désaltérant ! Prix TTC Départ Cave : 6,00 euros

IMG_4141

  • LE COCAGNE 2018 Coteaux du Vendômois AOP

Robe rose saumon, chatoyante. Nez complexe, pot-pourri, floral rose fanée, fruits rouges à l’aération (fraise), riche en bouche, gourmand, persistant, finement épicé, une pointe de cannelle. Une belle onctuosité et une finale qui persiste sur la vivacité.  Prix de Vente cavistes : 7,50 euros.

IMG_4139

Cave Coopérative du Vendômois – 60 avenue du Petit Thouars – 41100 Villiers sur Loir – + 33 (0)2 54 72 90 69 caveduvendomois@wanadoo.fr – www.caveduvendomois.com

Dominique Norguet

Un domaine de 30 ha exploité depuis 7 générations par la famille Norguet (Sylvie et Dominique aujourd’hui) à Thoré-la-Rochette. Terroirs de sols calcaires (3 ha) et d’argile à silex (27 ha). Le nom du Domaine s’explique par un four, construit en 1767, qui servait à transformer les pierres calcaires en chaux. Les vignes sont conduites en lutte raisonnée, avec maitrise des rendements (taille, enherbement dans les rangs, labours).

  • DOMAINE DU FOUR À CHAUX 2018 – Coteaux du Vendômois AOP

Sa robe est rose pâle avec de jolis reflets saumonés. Le nez tout en finesse offre un fruité expressif  avec ses arômes de pêches, une touche florale et, une pointe de poivre rose. Bouche ample, fondue, fraîche, gourmande. L’attaque est ronde et fruitée marquée  par des parfums de fraise, framboise, avec une fin de bouche sur les épices qui pimentent la structure et donne une bonne longueur. Excellent rapport qualité/prix : TTC DÉPART CAVE : 4,70 euros.

IMG_4133

Domaine du Four à Chaux – Berger – 41100 Thoré La Rochette – +33 (0)2 54 77 12 52 – dominique.norguet@orange.frhttp://www.domaine-four-a-chaux.com

Cave Charles Jumert, Cave de la Berthelotière

Le Domaine de la Berthelotière est une exploitation familiale depuis 7 générations, une famille de viticulteurs-céréaliers très connue installée à Villiers-sur-Loir. Charles Jumert est arrivé sur l’exploitation en 1977 avant de s’y installer à son compte en 1984 et de s’associer en 1994. C’est en 1998 que son épouse Françoise le rejoint. Florent leur fils est arrivé  en 2004. Le domaine compte 13 ha de vignes dont certaines sont plus que centenaires en plantation traditionnelle. La vinification du vin se fait en caves troglodytiques creusées dans le tuffeau, le plus naturellement possible par petit lot et les assemblages sont faits après dégustation des 3 générations présentes sur l’exploitation. Il semblerait qu’ils ne fassent que de la vente en direct.

  • Vieilles Vignes d’Aunis Gris 2018, Coteaux du Vendômois AOP

Des  vignes de 60 à 120 ans sur des sols argile à silex- Pas de levurage

Une cuvée fraîche et intense, un rosé avec de belles nuances saumonée-clair qui précèdent de fins arômes de fruits rouges,  de subtiles notes d’agrumes. La bouche est délicate, relevée de poivre blanc et d’une touche de piment, c’est un rosé suave et léger à la fois croquant et cristallin. Plaisir immédiat, fraîcheur, intensité! Prix TTC départ cave est de 5€

JumertGrisCoteauxDuVendomois

4 rue de la Berthelotiere, 41100 Villiers sur loir- Tel : 02.54.72.94.09- francoisejumert@live.fr

J’ai trouvé une belle homogénéité dans tous ces vins, dommage qu’ils restent si peu présents chez nos cavistes, sans doute par manque de demande, c’est le chat qui se mord la queue. Ce sursaut qualitatif est le fruit de la volonté et du travail de la cave coopérative mais aussi et surtout, d’une poignée de vignerons amoureux de leur terroir, Patrice Colin et Dominique Norguet en font partie,  mais je n’oublie pas Benoît Brazilier, ni Emile Hérédia (Domaine de Montrieux) avec qui je travaillais chez LAVINIA. Les coteaux vendômois d’Emile étaient parmi les meilleurs, c’est un maitre dans la vinification du Pineau d’Aunis et ses vins sont superbes, il y a longtemps que je ne les ai plus goutés. Je sais qu’il a vendu, mais je crois qu’il continue à être présent. Dans l’ensemble, les vins goutés ne manquent pas d’identité, ils ont en commun de la finesse, ils sont agréablement aromatiques (notes florales et fruitées). En bouche,  ils sont toniques, aériens et sapides, épicés et poivrés, portés par les fruits. Des vins frais et dynamiques, tout en dentelle et en fraicheur. Ils sont bien plus que des rosés de soif parfaitement équilibrés entre puissance et alcool, je vous engage à les inviter à votre table. Je les ai bien aimés!

Hasta pronto,

Marie-Louise Banyols

 

 

11 réflexions sur “Les Gris des Coteaux du Vendômois, des vins peu connus, issus de vignobles un peu oubliés !

  1. Sympa le Vendômois et de bon vignerons comme Patrice Colin, connu comme la locomotive de l’AOC et puis ce Pineau d’Aunis, ça nous fait de chouettes vin en rosé pâle et aussi de très bons rouges. Une appellation à découvrir pour qui ne connaît pas. Il y a même du nature avec Émile Hérédia du Domaine de Montrieux. J’aime aussi le Domaine du Brazilier, mais on ne peut pas parler de tout le monde.
    Marco

    Aimé par 1 personne

  2. Même si Patrice Colin est excellent, surtout, ne pas oublier Eric Nicolas, du domaine de Bellivière, le nec plus ultra du pineau d’Aunis (cuvée Rouge gorge), notamment.

    J'aime

    1. Mais oui bien sûr, comment ais-je pu oublier Eric Nicolas du domaine de la Bellivière, alors que j’aime tellement ses vins et que je travaillais beaucoup avec lui! Décidément, ma mémoire me joue de sacrés tours, je suis impardonnable, merci Rosen pour ce rappel à l’ordre. Eric Nicolas et Emile Hérédia étaient présents même en Espagne. Je suis entrain de me demander si je n’en ai pas oublié d’autres.
      MLB

      J'aime

  3. Jim Budd

    Marie-Louise. Tu as raison il y a des bonnes choses dans le Vendômois et Pineau d’Aunis est très agréable cépage en gris, rosé et rouge. Malheureusement avec les reforms de AC Touraine c’est pas possible maintenant de faire 100% Pineau d’Aunis Rosé – tant pis les vignerons là qui aime Pineau d’Aunis fait soit IGP soit VDF.

    Deux petites précisions: Eric Nicolas du domaine de la Bellivière est dans Le Loir mais un peu plus à l’ouest à Jasnières et Coteaux du Loir pour le Pineau d’Aunis. Emile Hérédia a vendu son domaine en 2014 (je pense) à Ariane Lesné et maintenant Emile est dans le Languedoc au Domaine des Dimanches (always on a Sunday!) à Aspiran.

    J'aime

    1. Je savais que tu avais des choses à nous apprendre, j’ignorais cette réforme.
      Oui, je sais qu’Eric Nicolas ne fait pas de Coteaux Vendomois, mais il fait d’excellent Pineau d’Aunis, et j’ai oublié de le citer à la fin du papier pour le mentionner.
      J’ai perdu pied dans la Loire, je savais qu’Emile Hérédia vait vendu, mais je pensais qu’il continuait à être présent en plus de son domaine dans le Languedoc
      Merci Jim pour toutes ces précisions!
      MLB

      J'aime

      1. Jim Budd

        Marie-Louise. Le reforme est pour AC Touraine pas le Vendômois qui garde l’excellent Pineau d’Aunis. J’ai compliqué les choses !!

        J'aime

  4. Attention avec le nom Pineau et sa réputation dans le val de Loire. Il s’agissait vraisemblablement du Chenin Blanc qui n’a aucune parenté avec le Pineau d’Aunis.
    Henri Galinié au Congrès du Chenin a apporté des précisions sur le sujet !
    Les voulez vous???
    Ceci mis à part j’adore le Pineau d’Aunis, vous avez bien raison de le mettre en valeur.
    Evelyne de Pontbriand

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.