Apprendre sur le vin chez soi

Firstly I apologize to my English-speaking readers, as this article will be in French since the theme, or at least the example that illustrates it, are specific to the French market.

La dégustation est certainement la meilleure approche pour quiconque cherche à découvrir l’univers fascinant du vin. Mais cela se traduit généralement par des cours dans des écoles de dégustation et de connaissance du vin. A ce propos, je dois d’ailleurs faire une déclaration d’intérêt particulier car je suis co-fondateur et actionnaire de l’Académie des Vins de Spiritueux, qui propose ce genre de cours, et notamment ceux du Wine & Spirit Education Trust (WSET).

Mais quelques start-ups spécialisés, voire des sociétés de vente sur internet, proposent des kits pour apprendre le vin chez soi en réunissant, si on le veut, un groupe de personnes ayant la même envie. Que faut-il en penser? Rien de mieux qu’un test grandeur nature pour jauger la pertinence et la qualité de cette offre.

La société Abacchus, qui propose, gratuitement, également une application sur le vin pour smartphones, m’en a donné l’opportunité en m’envoyant un de ses kits à thème, dans la gamme intitulée « La Dégustation à la Maison ».

Le kit que j’ai reçu et testé s’appelle « Languedoc Roussillon en 6 bouteilles ». Livré dans un bon carton solide, il inclut effectivement 6 bouteilles ainsi qu’un livret avec des informations et instructions pour l’animateur de la séance et des fiches de dégustation à remplir par les participants. Ma première curiosité (évidemment !) fut de regarder les bouteilles choisie par Abacchus pour illustrer cette vaste région. Et là, bravo ! Vous découvrirez cette liste à la fin de mon article. Il n’y avait que du bon et du bien choisi pour illustrer les principaux cépages et styles de vin qui émaillent cette vaste région. Evidemment, on ne peut pas tout faire avec 6 vins. D’abord tous les vins dans cette collection sont rouges et secs, mais il faut bien commencer quelque part et c’est bien le type majoritaire de la région.

Le livret explicatif

Il est assez complet et bien fait dans l’ensemble, même si j’ai noté quelques lacunes, erreurs ou imprécisions. Précisons que d’autres kits produits par la même société peuvent probablement permettre de combler certaines lacunes; on peut dire, cependant, que celui que j’ai testé n’est pas destiné à des débutants car il omet de définir, par l’exemple, quels sont les éléments de base qu’on peut trouver dans un vin et comment les identifier par nos sens (acidité, tanins, alcool etc). Il encourage l’animateur de lire la partie théorique et organisationnel du livret, puis de la partager avec le groupe, avant d’entamer la séance de dégustation.

Le prix de chaque vin est donné, ainsi qu’une photo de la bouteille et quelques lignes sur le producteur et le domaine.

Toujours du côté des lacunes, on oublie curieusement de parler de certaines caractéristiques du grenache comme sa couleur relativement pâle et son degré d’alcool élevé.

Du côté des erreurs, j’ai pu lire que carignan a « une acidité et des tanins pas du tout marqués », ce qui me semble assez contraire à la réalité que je constate, même si cela peut varier, comme avec d’autres cépages.

Enfin, les accords mets-vins proposés sont parfois discutables parfois (un Sain-Nectaire avec ces vins ????).

Globalement, le livret reste assez bien fait mais perfectible.

Voici la liste des vins, dans l’ordre de dégustation conseillé par Abacchus, et avec mes commentaires de dégustation. Le livret donne aussi des informations sur le producteur, la vinification et les cépages utilisés, y compris pour les vins d’assemblages. On travaille par paire, ce qui me paraît bien:

Pour illustrer Grenache vs Mourvèdre

IGP Côtes Catalanes, Jeff Carrell, Vieille Mule 2018 (6,80 euros)

Nez de fruits rouges et noirs à l’eau de vie. Petite réduction puis sensation ronde et pleine en bouche, souple et charnu avec une présence d’alcool marquée. Bonne typicité du cépage dans un style un peu rustique.

IGP Côtes Catalanes, Domaine de l’Edre, Carrément Mourvèdre 2017 (9,90 euros)

Robe intense, nez entre végétal et épices. Tanins bien en évidence avec une structure un peu austère et une petite amertume en finale. Un bon vin qui illustre bien le cépage.

Pour illustrer les vins à dominante de Carignan

AOP Saint-Chinian, JM Rimbert, Les Travers de Marceau 2017 (10 euros)

Nez un peu animal avec des notes de fruits proche du bonbon (vinification partiellement carbo ?). Médiane en structure tannique mais avec une acidité marquée qui durcit un peu ces même tanins. Ce vin illustre un style de vinification courant dans le région mais me plait moins.

AOP Minervois, Clos Centeilles, Carignanissime 2016 (11,90 euros)

Nez un peu fermé et animal. Très joli fruité en bouche, de la matière dense et une belle longueur. Un bon vin de caractère qui montre d’autres possibilités de ce cépage.

Pour illustrer les vins à dominante de Syrah

AOP Côtes-du-Roussillon, Le Clos des Fées, Les Sorcières 2017 (13,90 euros) mais 45% de syrah, est-ce que cela constitue un cépage dominant ?

Robe intense et dense. Charnu et complexe en bouche au fruité bien mur, succulent. Les tanins sont bien fondus dans cet ensemble complexe. Parfaitement équilibré, c’est un très bon vin, mais dont le caractère syrah est naturellement estompé par l’assemblage avec pas mal de grenache et deux autres variétés.

AOP Terrasses-du-Larzac, Domaine de Montcalmès 2016 (24,50 euros)

Aussi dense en couleur et ton. Le boisé est détectable ici avec des notes épicées et fumées. Large et complexe, aux fruits murs et une sensation bien chaleureuse. Bonne structure tannique. Illustrant bien le cépage dominant (60%), comme le travail d’un élevage sous bois, et c’est un bon vin de garde.

Et le prix pour tout cela ?

Ce kit de 6 vins et ses documents est livrable chez vous pour 90 euros. Il ne faut pas oublier qu’on peut servir au moins 15 personnes en quantité dégustation avec chaque bouteille. Vous aurez à rajouter de bons verres, des crachoirs, et votre espace; puis à diviser le coût total par le nombre de participants. Je trouve cela très raisonnable vu la qualité de l’ensemble et le soin pris dans le choix des vins qui sont bons et qui illustrent bien la région.

Si on n’a ni le temps, ni l’argent pour aller vers un cours bien fait et un professeur compétent (l’humain est aussi important dans le vin et la formation), ce genre d’approche me semble utile, à condition que la séance soit bien menée par celui ou celle qui en prend la charge. Et si si certains vous plaisent, vous pouvez les commander via Abacchus.

David Cobbold

 

 

 

4 réflexions sur “Apprendre sur le vin chez soi

  1. Juste un mot sur l’accord avec le fromage. Abachus aurait pu trouver un accord plus facile comme un Comté ou une tomme du Larzac, mais le Saint Nectaire n’ est pas incompatible. Sinon, intéressant ce type de proposition, je ne savais pas que ça existait. Marco

    J'aime

  2. georgestruc

    Intéressant, je ne connaissais pas. Merci David.
    La porte d’entrée est uniquement constituée par les cépages, ce qui est très restrictif, mais il faut bien commencer par ce qui est le plus accessible…en apparence tout au moins.

    J'aime

  3. J’ai animé récemment une soirée de dégustation pour un groupe d’amis, et j’ai aussi travaillé la dégustation par paire de vins, en commençant par des mono-cépages, puis en compliquant avec des assemblages. Mais ce n’était que le deuxième partie de l’initiation, au départ, il a fallu prendre le temps de définir certains termes, parler histoire, géo, cépages, régions, technique de dégustation. Etre à l’écoute, parce que tout le monde ne vient pas avec le même bagage. C’est du boulot. Mais terriblement gratifiant quand on s’aperçoit que ça peut aider les gens à mieux apprécier ce qu’ils boivent.

    J'aime

  4. David Cobbold

    Georges, l’entré ne se fait pas uniquement par les cépages, car il y aussi pas mal de vins d’assemblages et des informations sont fournies dans le livret sur les domaines et les appellations. Mais avouez que c’est une manière accessible d’aborder un sujet complexe et très mouvant. je ne dis pas que le cépage explique tout (le terroir non plus d’ailleurs), mais il faut donner des entrées et cela fonctionne pas mal dans ce cas en tout cas.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.