Les bonnes surprises de l’Aligoté (2)

Suite et fin de notre spécial Aligoté; cette fois-ci, nous rentrons dans le vif et dans le liquide du sujet, avec notre sélection. Comme on le verra, on y trouvera une belle variété d’origines, de Joigny à Buxy en passant par Bouzeron et et Montagny. Et puis aussi, une coupe assez contrastée de la structure viticole bourguignonne – des caves particulières, du négoce et des coopératives.

 

Bourgogne Aligoté Château de Buxy 2017 Laurent Cognard

Cette cuvée est aiguisée comme une lame, fumée comme un silex frotté, mais aussi grasse, avec ses notes de coing et de miel en bouche. C’est sans doute le bon moment pour la déboucher, car après un peu plus d’un an de bouteille, son acidité est maintenant bien intégrée. Et pour couronner le tout, ce vin nous offre une jolie pointe saline en finale.

Mais on en oublierait presque le nez, qui, sans être exubérant, nous gratifie tout de même d’un très beau panier de citrons et de jolies notes florales (aubépine, oranger, acacia). Compte tenu de cette belle structure, on pourra donc le présenter, non seulement aux fruits de mer, mais également aux fromages de chèvre et aux volailles.

Le Domaine Laurent Cognard comprend quelque 9 hectares de vignes; sa cave est située à Buxy. Son Aligoté est issu de vignes plantées à Bissey, au Nord de Buxy, sur une petite enclave de sols granitiques qui réussissent visiblement aussi bien à l’Aligoté que les calcaires.

laurent@domainecognard.fr 

Bourgogne Aligoté 2018 Domaine Maldant Pauvelot

Robe jaune nuancée de vert au nez légèrement vanillé qui sublime la noisette, une note fumée qui enveloppe la pierre à fusil. Une bouche acidulée, c à d bien fraîche avec des arômes de fruits secs, de fougère, et qui se voit encore boostée par l’amertume de la réglisse. Un joli gras qui apporte un confort buccal. La longueur nous apporte des épices qui poudrent quelques feuilles de menthe.

Pressurage rapide et doux de raisins bien mûrs à l’abri de l’air car l’Aligoté est très sensible à l’oxydation. Les moûts sont filtrés avant la fermentation alcoolique. Élevage 10 mois sur lies en cuve.

www.domaine-maldant.com

Bourgogne Aligoté Buissonnier 2018 Vignerons de Buxy

Doré vert au nez qui hume l’églantier qui semble pousser dans des terres calcaires et génère une note légèrement toastée grillée parfumée de fruits secs comme la noisette et la pistache. Une bouche riche mais bien rafraîchie par l’amertume de la gentiane et des zestes de mandarine. La belle densité de ce vin se développe sur une assise minérale au léger relief, avec reliquat de CO2.

Les Aligotés de cette cuvée poussent dans des éboulis calcaires à matrice argileuse. Vinification et élevage se déroule en cuve inox.

www.vigneronsdebuxy.fr

Bourgogne Aligoté Millebuis 2018 Vignerons de Buxy

Vert doré lumineux dont le nez solaire aux accents de fruits jaunes et blancs, bien épicés de poivre et de muscade, donne envie d’y goûter sans tarder. La bouche répond à l’attente, ample aux agrumes confits, mandarine et cédrat aux zestes doux amers plaît d’emblée. De la rose ancienne vient ensuite, élégante, elle semble poussée sur un fond minéral qui renforce la structure du vin.

Sols limono-sableux. Pressurage pneumatique doux et débourbage étudié pour rechercher l’intensité des arômes. Fermentations alcoolique et malolactique en cuves inox.

www.millebuis.fr

Bourgogne Aligoté 2018 Vignerons de Mancey

La robe jaune doré offre un nez solaire avec la fraîcheur du citron vert et la gourmandise de la mirabelle. La bouche acidulée avoue un goût d’amande et de noix qui apportent leur amertume à la pomme douce et aux agrumes légèrement confits. Sa saveur se voit amplifiée par sa sapidité saline et une impression de cacao, de grillé qui déboule en finale.

Acheminés avec soin au pressoir, les raisins sont pressés doucement, pour éviter les jus bourbeux. La fermentation s’effectue en cuve inox à température contrôlée d’environ 18°. Le vin est embouteillé entre janvier et mars selon les millésimes.

www.lesvigneronsdemancey.fr

Bourgogne Aligoté 2018 Domaine Marguerite Carillon

La robe lumineuse éclate jaune vert, le nez rappelle les fleurs blanches, notes délicates de tilleul et de jasmin. Elles parfument les gelées de poire et de nèfle. La bouche étonne par sa densité, son assise minérale sur laquelle semble pousser la menthe fraîche et la sauge, soulignées de réglisse. De la pâte d’amande apporte de la rondeur et renforce la structure du vin. La finale se poivre élégamment.

Les Aligoté se pressent doucement. Le moût est débourbé, mais le jus en doit pas être trop limpide pour favoriser la fermentation alcoolique entre 16° et 18°. Élevage en cuve.

Bourgogne Aligoté La Cuvée des Saints de Glace 2016 Edmond Cornu & fils

Vert blanc, il propose au nez du champignon cru, des feuilles mortes, des fougères et des de fruits secs. La bouche acidulée croque agréablement et nous rafraîchit d’une amertume délicate qui évoque la sauge et la lavande. Son fond minéral rappelle le calcaire humide, bien poivré. La longueur acidulée nous apporte des fruits jaunes avec un air exotique de mangue et de muscat.

Parcelles de terres brunes sur graviers. Récoltés à la main, les raisins sont pressés en douceur, et fermentés en cuve inox. Après la malo, élevage sur lies en cuve inox jusqu’à la mise en bouteille. 

domaine.cornuetfils@orange.fr

Et à Bouzeron?

Oui, nous avons dégusté aussi des Bouzeron. Et pas des moindres.

Bouzeron 2017 Cuvée Les Trois Maison Chanzy

La robe vert jaune se parfume de fougère, puis d’épices aux notes de cardamome, de cumin et de poivre qui soulignent la noisette et l’amande.  La bouche fraîche et droite offre une texture à la fois soyeuse et minérale. Un minérale en relief délicat qui fondent les bases de la structure sur laquelle se dépose dans une ambiance très fraîche fraîcheur une pleine corbeille de fruits mûrs, pêche de vigne, poire croquante, pomme douce, pâte de nèfle, …

Assemblage de 3 parcelles d’Aligoté qui poussent dans des sols calcaires légèrement marneux. Les vignes ont 35 ans et leur jus se presse lentement. Fermentation entre 18° et 20°C pour respecter les arômes délicats de l’Aligoté. Élevage en cuve inox sur lies et 20% en foudre.

Bouzeron 2017 Les 20 ans Maison Chanzy

D’un délicat vert jaune qui hume les fruits confits. Du poivre noir relève les fragrances d’angélique, d’orange, de poire et de cerise. Puis viennent les senteurs plus végétales ou plus florales de champignons crus, de foin, de fougère et de genêt. La bouche ample, croquante, très saline, savoure avec gourmandise l’amertume d’une noisette qui se fond dans l’onctuosité d’une crème de pistache. La fraîcheur est au rendez-vous, sapide (agrumes et groseille à maquereau).

Cette cuvée commémore le passage de Bourgogne Aligoté Bouzeron en AOC Bouzeron tout court – il a fallu 20 ans pour y arriver.

Bouzeron 2017 Clos de la Fortune Monopole Maison Chanzy

La robe vert blanc se parfume de pâte d’amande, de poire fondante soulignée d’un rien de safran et ombrée de poivre. La bouche perle légèrement ce qui renforce la fraîcheur. Cette agréable vivacité met en évidence la poire sentie tout en y ajoutant de la pomme croquante qui développe une subtile saveur de rose ancienne. Le salin du minéral, l’amer de l’écorce de citron, stimule la complexité et allonge la finale raffinée peuplée d’épices douces.

Bouzeron 2016  Clos de la Fortune Monopole Maison Chanzy

La robe d’un jaune vert des plus lumineux attire l’œil, puis le nez par ses effluves de buis, de feuilles de noyer, de pâte de noix et de noisette, un nez qui appelle la gourmandise. Croquante et cristallin, avec l’amertume prononcée mais gracieuse de la noix, la bouche parle avec un léger accent oxydatif qui en renforce la fraîcheur et la complexité. Puis, nous vient cette pointe de sel qui apporte au vin une sapidité salivante. Et en profite pour exhaler cette originale note de pomme tapée parfumée d’hibiscus.

Cette cuvée est une sélection d’Aligoté dorés âgés de 35 ans. Ils poussent dans une parcelle de 3.75 ha au sol calcaire un rien marneux. Pressurage doux et fermentation entre 18° et 20°C. Élevage de 10 mois en cuve inox sur lies et 20% en foudre.

www.chanzy.com

Bouzeron 2016 Alexandre Gauvin

 Jaune vert doré au nez bien mûr qui évoque les fruits jaunes, la pêche abricot et l’exotique mangue, enfouis dans un crumble de biscuit sablé et nappé de pâte de noix. La bouche mentholée évoque des parfums forestiers de fougère et d’aiguilles de pin. La texture onctueuse donne une impression douce, toutefois bien rafraîchie par de l’écorce de citron jaune.

https://alexandregauvin.fr/ 

Et une verticale !

Les Caves Bailly-Lapierre, dont on connaît la cuvée Vive la Joie, nous ont envoyé plusieurs millésimes de leur aligoté, histoire de voir comment il évolue au cours des années. Quelle bonne idée ils ont eu là!

Aligoté 2018 Bailly-Lapierre

Vert jaune, il offre un nez de pomme douce et de poire fondante parées d’une feuille de menthe et de mélisse, parfumé d’anis. La bouche très minérale garde un rien de gaz carbonique histoire d’en renforcer la fraîcheur. On mord la rhubarbe et la groseille à maquereau à pleines dents. De la pâte d’amande vient adoucir ce vif élan. Du poivre blanc apparaît en final.

Aligoté 2016 Bailly-Lapierre

Jaune vert, il respire la pomme au four, et la poire tatin ornée d’un grain ce poivre blanc, il nous fait saliver à l’avance. La bouche acidulée fait penser au citron, au cédrat et à la bergamote, puis s’arrondit de chair de melon et de menthe. Une très belle fraîcheur cristalline sous-tend le vin et lui apporte une très agréable fluidité. 

Aligoté 2015 Bailly-Lapierre

La robe vert jaune respire l’angélique confite, le poivre, la muscade, la noix et la noisette, évocation d’un biscuit oriental… La bouche au léger caramel apporte une impression sucrée bien contrebalancée par la fraîcheur de la rhubarbe confite et la gelée de groseille. La finale saline renforce encore l’impression de fraîcheur et nous fait saliver. On en redemande.

Aligoté 2013 Bailly-Lapierre

Vert jaune au léger fumé, le nez hume avec beaucoup de plaisir l’angélique confite, l’abricot sec, la confiture d’ananas, mais aussi le shiitake qui lui donne un côté oriental. La bouche aux impressions de menthe, de sauce soja légère, d’algue, voire d’umami, offre une longueur poivrée incroyable où le curry renforce la vivacité.

Aligoté 2012 Bailly-Lapierre

Jaune vert, le nez s’étonne de la note d’hydrocarbure, certes ténue mais bien présente, à confondre à l’aveugle avec un Riesling, encore amplifié par le taf de fumée aux effluves de laurier. La bouche un rien âpre rappelle la pomme à cidre, la rhubarbe, bref, une acidité bienvenue qui apporte du peps à cet Aligoté différent des autres. Un rien de zan mâtiné d’écorce de citron dont les amertumes renforcent encore la fraîcheur. Belle longueur poivrée, acidulée et fruitée, une certaine délicatesse.

Aligoté 2011 Bailly-Lapierre

La robe vert jaune parle de sa jeunesse gardée comme le nez floral aux évocations de bouton de rose et de fleurs mellifères dont les parfums se nuancent d’iode et de safran, viennent encore de la croûte de pain et des pignons grillés. La bouche gourmande développe des arômes de citron confit, de mandarine, de rhubarbe, qui se fondent dans la texture soyeuse de ce blanc joliment ciselé. Et qui garde, on aime le répéter, une incroyable jeunesse.

Les Aligotés de Bailly-Lapierre sont tous issus de l’Yonne; vendanges mécaniques, récolte entre 10,5° et 11,5° en moyenne. Pressurage et débourbage en utilisant le savoir-faire de la maison en matière d’effervescents (séparation des jus en fonction de la pression, débourbage statique serré). Vinification avec plusieurs souches de levures. Aération systématique à mi fermentation alcoolique. FML systématique. Les assemblages sont réalisés après ces étapes de vinification. Élevage en cuve inox, mise en bouteille entre février et juin en fonction de l’année.

www.bailly-lapierre.fr

Ciao

Marco

3 réflexions sur “Les bonnes surprises de l’Aligoté (2)

  1. Paul L'Huillier

    Très bel article! L’aligoté du Domaine Goisot à Saint-Bris est également à mon sens une très belle illustration des qualités intrinsèques de ce cépage lorsqu’on lui donne les moyens qu’il mérite.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.