Une belle dégustation de Saint-Péray avant notre confinement coronavirien

Pour rassurer tout le monde, la poignée de dégustateurs, Hervé, Johan, Lou, Nathalie et moi, avons dégusté une très grosse poignée de Saint Péray bien avant le confinement depuis permanent. Voilà, aujourd’hui, nous aimerions en faire autant, mais…

Certainement le moins connu des huit crus des Côtes-du-Rhône septentrionales, Saint-Péray nous offre son blanc resplendissant

Et pourtant

Au milieu du 19es, l’endroit était des plus réputés, qui l’eût cru… pour son effervescent. Sa réputation dépassait parfois celle du Champagne et toutes les cours d’Europe en voulaient sur leur table. Depuis, les choses ont bien changé. Aujourd’hui, Saint-Péray apparaît comme le dernier de la liste des crus septentrionaux du Rhône. Il arrive même qu’on l’oublie. Pourtant, il est le pendant blanc du rouge de Cornas. Ses cépages sont ceux de l’Hermitage, du Saint-Joseph et du Crozes. Son terroir n’a rien à envier à ceux de ses pairs.

La petite appellation couvre 98 ha.

Saint-Péray, la dégustation

Gemini 2018 Saint Péray Julien Cecillon

Jaune doré léger cuivré au nez de citron confit poudré de cannelle et de cardamome, ombré de poivre et souligne de réglisse. La bouche à la fois croquante et opulente offre une belle amertume qui retrouve la réglisse. Quant à l’opulence, elle parle de pâtes de fruits, de poire Tatin, de miel de thym. La finale s’épice de bois de santal.

Assemblage de Marsanne et de Roussanne âgées de 35 ans qui poussent dans des éboulis calcaires. Élevage de 11 mois en barriques dont 10% neuves. www.juliencecillon.com

 Saint-Péray 2018 Johann Michel

La robe jaune doré aux nuances vertes se parfume de fruits confits. La bouche, un rien crémeuse, mais bien poivrée, se pare d’un bouton de rose. Un joli jus envahit avec grâce le palais aux nuances de mandarine et d’abricot dont la chair charnue et voluptueuse se rafraîchit grâce à l’amertume délicate de la réglisse.

Assemblage de 50% de Roussanne et 50% de Marsanne qui poussent dans des sables, limons et argiles. Élevage de 9 mois en barriques de 3 à 4 vins.

M 2018 Saint-Péray Johann Michel 

Jaune vert, un nez de feuille morte, de chair de pomme et de poire fondante. Bouche grillée, minérale avec l’amertume de la réglisse et de la gentiane, la croûte de pain, le toasté de l’élevage. La matière supporte toutefois bien le logement. De plus, la longueur aux accents de fruits secs, d’épices et de macaron à l’orange entérine le bon équilibre du vin.

100% Marsanne qui pousse dans un sol sableux à galets. Élevage de 9 mois en barriques de 1 à 2 vins. https://domainejohannmichel.monsite-orange.fr

Le Tram 2018 Saint-Péray Domaine Courbis

Vert jaune, il nous propose un nez délicat floral qui sent bon la menthe fraîche, le jasmin et le genêt, puis, se tourne vers l’abricot d’abricot et de crème d’orange ua poivre blanc. La bouche élégante ajoute d’autres notes florales, la fleur d’oranger et la rose ancienne. Une très belle fraîcheur, celle du fruit, agrémentée d’une pointe de sel, envahit avec grâce le palais. Belle longueur épicée.

Assemblage de 50% de Marsanne et 50% de Roussanne dont les vignes, l’une plantée en 1901, l’autre en 2014, poussent en coteaux pentus dans des granits en regardant l’est. Fermentation dont 25% en barriques, à basse température. Élevage 60% en cuve inox et 40% en fûts de 2 vins avec bâtonnage hebdomadaire jusqu’en fin de malolactique. Élevage de 12 mois, sur lies fines jusqu’au printemps suivant. www.vins-courbis-rhone.com

 Version 2018 Saint-Péray François Villard

La robe vert jaune ressemble à une de confiserie, douceur qui évoque la frangipane, l’orange confite, l’abricot sec et la tisane de verveine. La bouche croquante offre une fraîcheur ensorcelante, certes légèrement dopée par le léger frisant qui met bien en évidence les fruits acidulés. Un vin élégant dont la très belle longueur soulignée d’un trait de réglisse apporte une amertume des plus rafraîchissantes. Tout en potentiel.

Assemblage de 80% de Marsanne 20% de Roussanne âgées de 20 ans qui poussent dans des granits. Élevage de 18 mois en barriques neuves et usagées. www.domainevillard.com

Saint-Péray 2018 Domaine Durand

Vert doré, le nez en forme de pâte d’amande parfumé d’abricot et relevé de poivre. Une belle amertume en bouche, une amertume acidulée qui mélange chair et zeste d’agrumes. Un duo qui met en évidence les fragrances fruitées et florales. Très belle longueur sur les épices avec une pointe de sel.

Assemblage de 50% de Marsanne et 50% de Roussanne âgées de 12 ans. Vinification 30% en barriques et 60% en cuves inox avec bâtonnage bihebdomadaire pendant 3 mois. Élevage de 7 mois.

Saint-Péray 2017 Domaine Durand 

Le même vin, mais d’un an l’ainé du précédent. La robe nous offre une belle couleur vert jaune, mais la cuvée est en phase de fermeture et ne propose aujourd’hui guère plus que du citron, de la réglisse et un trait salin qui évolue sur le plancher minéral et donne une idée de sa complexité à venir.

Assemblage de jeunes vignes de 50% de Marsanne et 50% de Roussanne qui poussent dans un sol calcaire à matrice argilo-sableuse. Vinification 35 % en barriques et 65% en cuves inox. Élevage de 7 mois. ej.durand@wanadoo.fr

 Grand Classique 2017 Saint-Péray Cave de Tain

Robe vert doré aux reflets lumineux. Nez fait de notes de fruits blancs du style pomme et poire, agrémenté de l’exotique ananas, le tout bien poivré. La bouche minérale se rafraîchit encore à l’amertume de la réglisse. Son juteux important apporte beaucoup de volume. Une finale sur le même ton, celle belle fraîcheur du fruit.

100% Marsanne âgées de 40 ans, vendange manuellement. Fermentation partielle en barriques et en cuve inox. Fermentation malolactique pour un tiers du volume. Élevage 65 % en fûts de 400L, le reste en cuve sur lies fines avec bâtonnages réguliers.

Fleur de Roc 2017 Saint-Péray Cave de Tain

Robe vert jaune aux nuances dorées. Le nez a du mal à s’exprimer, mais finit par avouer ses senteurs de fleurs blanches, de fruits de la même couleur, ses épices douces et son grillé. La bouche onctueuse donne presque une impression sucrée bien équilibrée par une fraîcheur renforcée par l’élégante amertume au goût de réglisse. Un vin qui propose à la fois de la puissance et de l’élégance, un minéral au relief structurant, du fond, une belle densité, que demander de plus !

100% Marsanne est issu d’une sélection de parcelles situées parmi les plus belles terrasses de l’appellation et plantées de vieilles vignes. Démarrage de la fermentation en cuve avant entonnage. Fermentation malolactique sous bois pour 72% du volume. Élevage en fûts de 400L dont 25% neufs et usagés de 1 à 7 vins pour le reste. www.cavedetain.com

Les Figuiers 2017 Saint-Péray Domaine Bernard Gripa

Blanc jaune aux nuances vertes, il nous parle de fruits blancs ombrés de poivre, de jaunes soulignés de réglisse, de fleurs délicates. La bouche s’appuie sur une assise minérale sur laquelle s’écrasent poires et pêche, pomme et abricot, et libèrent ainsi leur jus parfumé d’aubépine. Une amertume au goût de subtil de gentiane renforce la fraîcheur. Un rien de cannelle vient en final requinquer le fruité.

Assemblage de 60% de Roussanne et de 40% de Marsanne âgées de 50 ans. Élevage de 12 mois sur lies en barriques dont 20% de neuves. gripa@wanadoo.fr

Roussanne 2017 Saint-Péray Domaine du Tunnel

Vert jaune, un nez floral qui respire l’acacias et le mimosa. Une bouche veloutée et juteuse. Joliment fruitée, elle égrène des notes de pêche blanche et d’abricot dont les arômes et la fraîcheur sont boostés par l’amertume gracieuse d’un zeste de mandarine. Fraîcheur encore renforcée par la tension minérale dont le grain un relief agréable et structurant.

La Roussanne pousse dans des sables granitiques. Malo faite. Élevage de 10 mois en barriques usagées et en cuve. www.domaine-du-tunnel.fr

 Ongrie 2017 Saint-Péray Alain Voge 

Jaune vert, un nez très poivré qui souligne de réglisse la menthe et l’abricot.  En bouche, il coule comme une liqueur de plantes, à la fois frais et capiteux, épicé et bien goûteux. Son caractère solaire nous parle de fruits jaunes bien mûrs, de biscuit sablé, de pâte d’amande et de citron confit. Un vin ample et riche à la belle densité et la longueur sans fin.

100% Marsanne, en biodynamie, du lieu-dit Ongrie âgées de 50 ans qui poussent dans un mélange d’anciennes alluvions et de colluvions calcaires. Vinification en fûts de 228 L et 400 L dont 30% de bois neuf. Élevage de 13 mois sur lies fines.

Fleur de Crussol 2017 Saint-Péray Alain Voge 

La robe très pâle aux reflets jaunes et verts. Nez au fruité évident, délicat certes, mais bien perceptible, il évoque la pêche blanche, l’abricot et le carambole. L’onctuosité de la bouche frappe. Riche comme il se doit, elle nous comble de fruits avivés par la fraîcheur citronnée et mêlé d’épices. Quelques pâtes d’amande et de pistache arrondissent la structure. Structure minérale qui se repose sur une assise cristalline qui renforce l’équilibre du vin.

100% Marsanne de 80 ans, la plus ancienne du domaine, pousse en coteaux granitiques mêlés d’éboulis calcaires. Vinification en fûts de 228 L et 400 L dont 30% de bois neuf. Élevage de 16 mois sur lies fines. www.alain-voge.com

Cuvée Tradition 2018 Saint-Péray Jacques Leménicier

La robe d’or sombre offre un nez bien fruité où se reconnaissent l’abricot et le coing nappés de miel. La bouche riche et ronde reproduit les senteurs nasales y ajoutant un accent légèrement oxydatif contrebalancé par une fraîcheur savoureuse.

Cette cuvée est issue de jeunes vignes et assemblage de 70% de Marsanne et 30% de Roussanne. Ces sont vinifiées et élevées en cuve inox sur lies fines.

Cuvée Elégance 2017 Saint-Péray Jacques Leménicier

La robe éclatante d’or hume les fruits blancs où se reconnaissent pomme et poire. La bouche bien expressive croque les fruits sentis, y ajoute la pêche blanche et l’abricot. Expressive et dense, onctueuse et élégante, elle se rafraîchit encore grâce à sa tension minérale qui se révèle tout au long de la finale.

Assemblage de vieilles vignes de Roussanne et Marsanne âgées de 70 ans. Élevage de 11 mois en barriques (25% neuves) sur lies fines bâtonnées régulièrement. www.jacqueslemenicier.com

Grain de Silex 2017 Saint-Péray Domaine Guy Farge

Doré lumineux, le nez floral nuancé d’épices qui relèvent une déclinaison d’agrumes rehaussé d’un éclat de silex. La bouche droite préfère le fruit qui s’étale sur l’assise minérale. La finale sapide donne beaucoup d’allonge à la dégustation de ce vin.

Assemblage de 90% de Roussanne et 10% de Marsanne qui poussent dans des argiles et des calcaires sur du granit. Vinification en cuve inox, malo non faite. http://www.vigneron-guy-farge-rhone.com

Lorient 2017 Saint-Péray Domaine de Lorient

Unique cuvée pour cette appellation pour Laura Colombo, mais quelle cuvée ! La robe jaune or aux nuances d’or blanc au nez riche qui parle de camomille avec une note d’anis et de menthe et de quelques gouttes de miel qui nappent un biscuit. Une bouche fluide au goût d’abricot croquant et de fruits exotiques. Une fraîcheur savoureuse à la texture minérale bien perceptible. Un vin jeune, un peu sauvage, au caractère spontané mais déjà bien agréable avec sa belle profondeur prometteuse.

70% de Roussanne et 30 jeunes vignes plantées à une altitude de 500 m sur une parcelle de 4 ha au sol de granit. Vendange manuelle et débourbage en inox, fermentation et élevage en fûts de 228 L et 400 L. www.domainelorient.com

La belle de mai 2017 Saint-Péray Jean-Luc Colombo

La robe brille d’or au nez riche et profond qui hume les poires mûres, la pêche blanche, puis révèle encore des notes fraîches de mélisse et d’estragon, quelques amandes. La bouche retrouve la même richesse fruitée dont le charnu et l’élégance enrobe le minéral. Un vin équilibré dans lequel aucun élément ne surpasse l’autre. Finale longue et savoureuse.

Assemblage de vieilles vignes dont 80% de Roussanne et 20% de Marsanne qui poussent dans des terrains granitiques mélangés d’éboulis calcaires. Élevage sur lies de 9 mois en barriques non neuves. www.vinscolombo.fr

Lieu-dit Hongrie 2017 Saint-Péray M. Chapoutier

D’un doré intense aux nuances émeraude, il offre tout de go une grande fraîcheur au nez révélatrice de senteurs d’anis, de camomille et de fenouil qui se mêlent au parfum gourmand d’une brioche. La bouche démarre sur une texture crémeuse contrebalancée par le croquant du minéral de la structure. Finale étincelante aux notes délicates finement grillées.

100% Marsanne de 50 ans qui poussent au lieu-dit Hongrie dans des calcaires à matrice argileuse sur granits. Les raisins sont pressés en grappes entières. Fermentation en fûts, bâtonnages réguliers. Élevage 8 mois en demi-muids de 600 litres, puis 2 mois en cuves.

Lieu-dit Payrolles 2016 Saint-Péray Anne-Sophie Pic & M. Chapoutier

Robe doré lumineux au nez complexe qui hume la pêche blanche, les agrumes, parfumé de bergamote et de marron glacé. La bouche riche se tend grâce à la minéralité séduisante aux accents mystérieux. Un vin harmonieux à la finale sapide et presque infinie, à la richesse et à la profondeur sublimée. Un vin qui a soif de plats étoilés.

100% Marsanne qui ont été planté en 2003 au lieu-dit Payrolles, une parcelle du grand-père d’Anne-Sophie Pic perchée à 520 m d’altitude et faite de granit avec des silex. Vendange entière pressée et fermentée en barriques. Élevage de 12 mois en 600L.

L’accord d’Anne-Sophie : le saint-pierre côtier à la vapeur douce, croquant et fine mousseline de concombre, beurre monté à l’anis vert. www.chapoutier.com

Les Sauvagères 2017 Saint-Péray Paul Jaboulet Aîné

Jaune doré chatoyant au fruité blanc bien mûr rafraîchi d’agrume et nuancé de pâte d’amande. Un vin dense à la belle souplesse et structuré par le minéral. Une finale savoureuse arrondie de notes beurrées.

Le nom de la cuvée viendrait du nom de la Marsanne plantée à l’état sauvage dans des granit dur. La cuvée assemble 80% de Marsanne et 20% de Roussanne qui regardent le sud-est et qui poussent dans des granits mélangés d’argiles sableuses. Élevage barriques. www.jaboulet.com

Cette importante sélection de Saint Péray montre la qualité de l’appellation. Y faire un tour et rencontrer les vignerons fait mieux comprendre le pourquoi des choses. En attendant, quelques cavistes sont encore ouverts, profitez-en pour y trouver quelques flacons de Saint Péray et comme dirait Jim ‘Santé’ (c’est de circonstance)

restons chez nous dans la mesure du possible

Ciao

Marco  avec la collaboration de mon collègue Johan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.