Marathon des rosés de France (3) : la Provence !

Elle se dit le berceau de la tendre couleur et on aime à le croire. Mais qu’elle le soit ou non, voilà bien une région qui s’en est fait une spécialité. Et n’en déplaise aux autres contrées productrices, globalement, elle garde toujours une longueur d’avance pour la qualité de ses rosés. Ce petit quelque chose en plus qui nous fait saliver. Ce parfum, ce croquant, ce fruité qui quand on aime le rosé nous font craquer. On peut lui reprocher cette couleur qui ne cesse de s’amoindrir, cette fuite vers le rose effacé. Mais après avoir dégusté nombre de ces presque transparents, il faut avouer que l’intensité fruitée n’est pas toujours en rapport avec celle de la couleur. Il y a de tout, des limpides savoureux aux presque blancs insipides. Notre sélection engloble toute la Provence, des Côtes-de-Provence (avec ou sans dénomination complémentaire) aux Coteaux d’Aix et aux Coteaux Varois.

                                           carte http://www.lsa-conso.fr

Nous avons sélectionné 12 flacons sur les 29 échantillons reçus.

Côtes-de-Provence 

HG 2019 Côtes-de-Provence Henri Gaillard

La robe rose au léger ambré se parfume de rose ancienne et de chèvre feuille qui embaume la pêche de vigne. La bouche offre le même plaisir de dégustation raffiné et élégant avec le croquant suave des chairs de pêche, d’abricot et de melon. Quelques épices, poivre, réglisse, et la fraîcheur du cédrat à la subtilité amère, emplissent le volume généreux du vin.

Assemblage de 55% de Grenache, 25% de Cinsault, 10% de Mourvèdre et de 10% de Syrah.

Côtes-de-Provence 2019 Château Les Valentines

 Rose saumonée léger doré, nez à la fois floral et fruité qui rappelle les genêts et le melon. Une saveur d’abricot assez prononcée avec l’acidité subtile du noyau démarre la bouche, suit le juteux du melon et de la pêche, mais aussi quelques fruits rouges comme la cerise et de fraise qui se parent d’un brin de thym. Longueur épicée de réglisse et de curcuma.

Assemblage de 30% de Cinsaut, de 30% de Grenache, de 20% de Syrah et 20% de Mourvèdre qui poussent dans des micaschistes. Macération pelliculaire à froid et pressurage direct.

http://www.lesvalentines.com

Cuvée Clarendon 2019 Côtes-de-Provence Domaine Gavoty

La robe se teinte d’abricot aux nuances doré lumineux. Le nez poivré vient relever les notes des plantes de garrigue. La bouche, dense et ferme, offre de la suavité, une fraîcheur intense, celle des fruits, framboise, fraise, melon, abricot et pêche, avec de jolies notes forales de rose et de genêt. Du thym, de la sauge et du romarin viennent se mêler au bouquet. Longueur épicée de poivre et de safran.

Assemblage de 70% de Grenache, 15% de Cinsault et 15% de Syrah. La vendange est égrappée et foulée. Le rosé est issu d’une part des jus de saignée, les premiers jus obtenus par gravité à la suite d’une macération en cuve de 3 à 6 heures et d’autre part des toutes premières presses, ce qui apporte finesse et structure. Après pressurage, les moûts sont débourbés au froid et fermentent en cuve métallique à 16°C environ pendant 3 semaines à 1 mois.

https://gavoty.com/

Cuvée Ysaure 2019 Cru Classé Côtes-de-Provence Château de Brégançon

Saumon aux reflets dorés, nez d’abricot et de melon à la menthe et au poivre noir. Bouche croquante, bien fraîche, avec de la densité et l’amertume gracieuse du quinquina qui rafraîchit avec maestria les grains de grenade, le jus de melon et d’abricot. Un cristal de sel vient apporter sa sapidité en fin de bouche.

Assemblage de Grenache, Syrah, Rolle qui poussent dans un sol argilo-siliceux. Macération pelliculaire, débourbage à froid, levurage des moûts, température régulée.

www.chateau-de-bregancon.fr

Côtes-de-Provence Notre-Dame-des-Anges

Notre-Dame-des-Anges est une nouvelle dénomination aux sein des Côtes-de-Provence.

Nichée au cœur du Var, le vignoble de Notre-Dame-des-Anges est le cinquième terroir de l’AOC Côtes-de^Provence à accéder au statut de dénomination géographique complémentaire (DGC), « attribué à des terroirs disposant de caractéristiques naturelles et pratiques culturales spécifiques ».

Son nom fait référence au point culminant du massif des Maures, visible depuis toutes les communes du Var. On y trouve plusieurs types de sols, grès, pélites, sables, anciennes terrasses alluviales de l’Aille, recouvrements de calcaires ou de schistes couchés sur un socle du permien. Le climat méditerranéen se dote de nuances continentales, le Massif des Maures préserve le vignoble des influences maritimes.

Crocodile 2019 Côtes-de-Provence Notre-Dame-des-Anges Estandon

Saumon pointe de violet, nez de grenade et de pastèque qui nous dit fraîcheur. Bouche croquante, des petits fruits rouges, framboises, cerises, groseilles, se mêlent au melon et à la papaye. Amertume agréable des zestes d’agrumes qui apportent de la fraîcheur. Épices douces, curcuma et poivre. Riche et bien équilibré, élégant.

Assemblage de Grenache, Cinsault et Syrah.

http://estandon.fr/

 Côtes-de-Provence Sainte-Victoire

Mon Plaisir 2019 Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château des Ferrages

Rose au léger saumon, un nez puissant d’agrumes où la mandarine domine. Bouche qui croque le fruit abricot, pêche, framboise, groseille avec la pointe de sel qui apporte sa sapidité aux baies. Mais cette fois, c’est l’écorce d’orange qui prend la vedette pour apporter une note amère qui renforce la fraîcheur. Un vin dynamique à la belle longueur épicée.

Assemblage de Grenache, de Syrah et de Rolle qui poussent dans un sol calcaire à matrice argilo-sableuse. Pressurage direct et fermentation alcoolique à basse température de 16 à 17 °C. Élevage se fait en cuves inox.

www.chapoutier.com

 Coteaux-Varois

 Château Bellini 2019 Coteaux-Varois

Saumon léger carmin, nez floral qui rappelle la rose et le réséda avec un rien d’orange. Bouche délicate, saline, avec l’amertume raffinée des zestes de cédrat et de bigarade, des épices douces curcuma, la coriandre, puis le croquant du fruit, des fruits jaunes au goût d’abricot, de pêche, de mangue et de melon. Le poivre vient titiller les papilles en final.

Syrah, Cinsault. Fermentation à basse température. Léger collage, puis clarification par sédimentation naturelle. Macération de quelques heures puis pressurage doux

http://chateaubellini.com/

 Coteaux d’Aix

Fleurs de Prairie 2019 Coteaux-d’Aix-en-Provence  

Saumon pâle, nez de fenugrec, d’un peu de foin maculé de jus de pêche et d’abricot. Bouche certes facile grâce à sa générosité fruitée, un rosé des copains qui plaît d’emblée avec sa suavité, celle des fruits, exotique comme la mangue et la papaye, de chez nous comme le melon et l’abricot parfumés de poivre et de coriandre.

Assemblage de 55% de Grenache, de 25% de Syrah, de 15% de Cinsault et de 5% de Mourvèdre

 Les Ephémères 2019 Coteaux-d’Aix-en-Provence Domaine Belambrée

Saumon pâle, un nez délicat d’épices douces qui évoque le curcuma, le safran et l’anis. La bouche offre un joli développement d’arômes d’agrumes où se reconnaissent l’orange sanguine, la mandarine et le kumquat. Un rien de tanin apporte sa structure au vin. Du poivre et l’amertume des zestes, la douceur de la pêche et du melon apportent fraîcheur et suavité avec une finale parfumée de rose extraordinaire.

Assemblage de 90% de Grenache, 5% de Syrah et 5% de Cinsault. Rosé de saignée.

www.domainedebelambree.fr

Clos Victoire 2019 Coteaux-d’Aix-en-Provence Domaine La Calissanne

La robe saumon pâle à la nuance violette distille des senteurs d’écorce d’orange et de mandarine relevées poivre blanc et parées d’une feuille de sauge. La bouche mélange le citron et l’orange, le bigarreau et la groseille, avec les notes délicates de fleurs d’oranger de camomille romaine et de genêt, poivrées comme le nez, un ensemble à la fois gourmand et frais. La finale agréable se prolonge sur les agrumes confits qui mélangent douceur et amertume.

Assemblage de 70% de Grenache, 20% de Syrah et 10% de Rolle qui poussent dans des éboulis calcaires. La vendange est foulée puis mis en cuve pour une macération de quelques heures. Après clarification des jus, fermentation alcoolique entre 16 et 18 ºC pendant 15 jours. Pas de malolactique.

 

Calisson de Calissane 2019 Coteaux d’Aix en Provence Domaine La Calissanne

Saumon doré, il propose de graciles notes qui mélangent baies rouges et accents floraux de camomille et de fleurs d’oranger. La bouche croque les fruits et se délecte de la suavité de l’orange confite et de la gelée de framboise. Un fond minéral aux accents salins et l’amertume rafraîchissante des zestes d’orange et de pamplemousse renforce la fraîcheur de ce rosé délicat.

Assemblage de 50% de Grenache, de 40% de Cinsault de 10% de Rolle qui poussent dans des d’éboulis calcaires exposés plein sud et abrités du Mistral par la falaise. Vendange manuelle à l’aube, débourbage à froid de plusieurs semaines, vinification à 15 ºC en cuves.

L’histoire raconte volontiers que les fameux Calissons d’Aix ont pour origine un coteau de Calissanne jadis planté d’amandiers…

 www.chateau-calissanne.fr

Les Baux de Provence

Rosé 2019 Château Romanin

Saumon très pâle, sable, au nez de cerise et de mirabelle, avec une impression minérale qui rappelle les embruns avec son effluve iodé. Bouche à la fois suave et fraîche, riche et aérienne, fruitée et minérale, ce qui lui donne un caractère bien ancré dans la terre, terre où poussent le romarin, le laurier et la sauge, aromates qui subliment les notes aériennes de fraise, de framboise qui se mêlent à l’abricot et à la pêche.

Les 55% de Grenache, 23% de Mourvèdre, 14% de Syrah, 5% de Counoise et 3% de Cabernet Sauvignon poussent dans un sol calcaire à matrice sablo-limono-Argileuse. Vendanges manuelles refroidies à 10°C pendant 24h. Pressurage long en grappes entières après tri manuel des grappes. Fermentation alcoolique entre 18 et 20°C en cuves inox. Pas de fermentation malolactique. Élevage sur lies fines durant 6 mois en cuves inox avec bâtonnage.

www.chateauromanin.com

Sélection réalisée avec le concours de Johan De Groef et Hervé Lalau.

Pour d’autres rosés, d’autres lieux, suite au prochain numéro

 Ciao

Marco

 

2 réflexions sur “Marathon des rosés de France (3) : la Provence !

  1. Nadine Franjus

    Belle sélection. Ce qui sort de cet échantillon de Rosé de Provence se joue autour de l’amertume et la salinité. Deux éléments pas toujours faciles à détecter mais qui donnent du caractère au vin, sa structure comme son équilibre. Le Centre du Rosé revendique l’importance du terroir sur ce vin plutôt technique. C’est bien d’ajouter quelques mots sur cette origine. Pourquoi ne mettez-vous pas aussi une fourchette de prix public? C’est une information aussi importante que la couleur de la robe. Merci pour votre présentation.

    J'aime

  2. Merci Marc.
    Je trouve étrange la situation des Coteaux varois qui coupent les Côtes-de-Provence en deux, sur la carte. A quoi cela correspond-il ? Une veine géologique, une scission politique, un accident de l’histoire? Je n’ai en tout cas pas pu les reconnaître, à l’aveugle.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.